Posts Tagged ‘ecole nationale’

Congo/Blaise Adoua : Un officier de haut rang rompu à la tâche

avril 15, 2013

La force publique congolaise vient de perdre l’un de ses vaillants officiers de haut rang en l’occurrence le directeur général de la sécurité présidentielle le général de division Blaise Adoua, décédé le 14 avril à Rabat au Maroc des suites d’une longue maladie.


Le général de division Blaise Adoua

Le général de division Blaise Adoua
Cette disparition laisse un grand vide au sein des Forces armées congolaises (FAC) qui avaient encore besoin de ce grand officier rompu à la tâche, dans leur processus de restructuration.Conseiller spécial du chef de l’Etat, le général Blaise Adoua est né le 25 août 1956 à Liranga, dans le département de la Likouala. Il a réalisé une carrière militaire remarquable et occupé plusieurs fonctions au niveau des FAC.

Cet officier artilleur a été chef de corps du 1er groupe d’artillerie à réaction (1989-1991), commandant en second de l’Ecole nationale des sous-officiers de Gamboma (1991-1993), officier de liaison du président Denis Sassou N’Guesso auprès du chef d’état-major général des FAC (1993-1997), chef de la garde républicaine (1997-2002), commandant de la zone militaire de défense n°9 Brazzaville (2002-2007) et directeur général de la sécurité présidentielle (2007 à 2013).

Blaise Adoua a fréquenté à l’Ecole inter armes d’Odessa en ex-URSS (1975-1979) d’où il obtient un diplôme de commandant de batterie d’artillerie de compagne. En 1980, il décroche un diplôme d’état-major de régiment d’infanterie à l’Académie militaire Maxico Gomez à Cuba et effectue une formation spéciale à Atlanta aux Etats-Unis d’Amérique. Son séjour à l’Académie militaire d’artillerie de Leningrad en ex-URSS (1985 à 1989) a été sanctionné par une maîtrise en sciences militaires.

Au plan scolaire, entre 1962 et 1968, Blaise Adoua a fait ses études primaires à Liranga, Ekongo (Cuvette) et Ewo (Cuvette-ouest). L’Ecole militaire préparatoire général Leclerc l’accueilli d’abord de 1968 à 1972 puis de 1974 à 1975, après un bref séjour au lycée Victor Augagneur à Pointe-Noire (1972-1974).

Marié et père de plusieurs enfants, il a glané des distinctions honorifiques de grand officier dans l’ordre du mérite congolais, de croix de la valeur militaire et de commandeur dans l’ordre du mérite congolais.

 

Congo-site.com par (Lundi 15 Avril 2013 – 21:23)