Posts Tagged ‘élections municipales’

Afrique du Sud: élections municipales à hauts risques pour l’ANC

novembre 1, 2021
Afrique du Sud: elections municipales a hauts risques pour l'ANC
Afrique du Sud: élections municipales à hauts risques pour l’ANC© AFP/Phill Magakoe

L’ANC, au pouvoir en Afrique du Sud depuis la fin de l’apartheid il y a près de 30 ans, jouait gros lundi lors des élections municipales qui pourraient voir le parti passer pour la première fois de son histoire, sous la barre des 50 %.

Les bureaux de vote ont ouvert dès 05H00 GMT mais les quelque 26,2 millions de Sud-Africains sur 40 millions en âge de voter, inscrits sur les listes électorales pour choisir les représentants de plus de 250 municipalités, se présentaient au compte-gouttes. A la mi-journée, 13 % d’entre eux avaient voté, selon la commission électorale. Les bureaux de vote doivent fermer à 19H00 GMT.

« Je ne voterai pas parce que le gouvernement ne se préoccupe pas du sort des gens comme moi », a déclaré à l’AFP Xihluke Mitileni, 27 ans, de Soweto. Au chômage, cette mère de deux enfants raconte vivre dans des « squats ».

Depuis des années, le parti historique de Nelson Mandela est face à la désillusion d’une population confrontée à un chômage record (34,4 %) et écoeurée par les multiples scandales de corruption impliquant des hauts responsables du parti, dont l’ex-président Jacob Zuma.

Dans un bureau de vote du township de la banlieue de Johannesburg où il a grandi, le président sud-africain Cyril Ramaphosa, aussi patron du Congrès national africain, a affirmé croire à une « victoire écrasante » à ce scrutin test avant la présidentielle en 2024.

Mais les sondages suggèrent qu’une majorité d’électeurs pourraient pour la première fois se détourner de l’ANC.

Samuel Mahlaule, 55 ans, dit voter depuis les premières élections démocratiques en 1994. Mais cette fois, il veut « un changement » et peste contre les « promesses vides » du parti.https://3296a83e23581b58f92651ef395b2033.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

Même désir d’autre chose à Danville, banlieue de la capitale Pretoria dominée par une classe ouvrière blanche: « une vie meilleure pour tous », réclame Charmaine Barnard, 57 ans.

A l’abandon

Des années de mauvaise gestion et de corruption généralisée ont aussi laissé des services publics à l’abandon en Afrique du Sud, où le quotidien est miné par les coupures d’électricité et d’eau.

« La plupart du temps, il n’y a pas d’eau dans les robinets », assure à l’AFP Simon Makambeni, 31 ans, père de deux enfants.

En juillet, le pays a connu une vague d’émeutes et de pillages à Johannesburg et dans la province du Kwazulu-Natal (est), qui ont fait plus de 350 morts. Au départ déclenchée par l’incarcération de M. Zuma, condamné pour outrage à la justice, les violences ont également été le signe d’un climat social et économique tendu. L’armée a été appelée en renfort de la police pour les élections.

A part quelques incidents sporadiques, le scrutin se déroulait lundi dans le calme. Huit personnes ont été tuées pendant la campagne, selon la police, des candidats pour la plupart.

Dans le KwaZulu-Natal, des habitants ont bloqué l’accès à un bureau de vote dans la zone rurale d’Umzinto, en signe de protestation contre le candidat local de l’ANC, a constaté un photographe de l’AFP. Le bureau est resté fermé, une douzaine de personnes ont été arrêtées.

Ces dernières semaines, l’ANC et Cyril Ramaphosa en tête ont tenté de grappiller les voix en faisant du porte-à-porte, répétant aux électeurs être en train de « nettoyer le parti ». Le successeur de Jacob Zuma (2009-2018) a fait de la lutte contre la corruption un cheval de bataille.

Ce dernier, en liberté conditionnelle pour raison médicale depuis septembre, est apparu en milieu de journée dans un bureau de vote de son fief de Nkandla, en pays zoulou. Appelant à voter pour l’ANC, il a été salué par la foule.

Lors des municipales de 2016, l’ANC avait enregistré son plus mauvais score (54 %) et perdu des villes clefs dont Pretoria et Johannesburg.

« Notre pays est prêt à rompre avec des décennies de corruption, de mauvaise gestion et d’échec », a déclaré après avoir voté à Durban, John Steenhuisen, de l’Alliance démocratique (DA), plus grand parti d’une opposition qui reste divisée dans le pays.

Avec Le Point avec AFP

Niger: les élections municipales repoussées au 13 décembre 2020

juillet 23, 2020

 

La Commission nationale électorale indépendante du Niger (Céni) a annoncé jeudi le report au 13 décembre 2020 des élections municipales et régionales, sans cesse repoussées depuis 2016, et qui avaient été initialement programmées le 1er novembre. «La Céni propose la date du 13 décembre 2020 qui répond à vos préoccupations et qui tient aussi compte de ses capacités logistiques et financières», a déclaré le président de la Céni Issaka Souna lors d’une rencontre avec les partis politiques.

Début juillet, Issaka Souna a soulevé un tollé parmi des partis d’opposition et d’autres proches du régime en annonçant que les municipales et régionales ne pouvaient se tenir que le 17 janvier 2021, en raison notamment de «retard» accusé dans la confection du fichier électoral biométrique. Ces partis exigeaient des municipales et régionales avant le premier tour de la présidentielle, couplé aux législatives, qui est fixé au 27 décembre 2020. Les scrutins municipaux et régionaux avaient initialement été fixés au 9 mai 2016, mais ont subi de nombreux reports que les autorités ont justifiés par «la saison des pluies» ou «la nécessité impérieuse» d’élaborer «un fichier électoral biométrique».

Pour permettre aux mairies de fonctionner, les mandats des élus locaux – élus pour cinq ans en 2011 – qui ont expiré depuis 2016, sont prolongés tous les six mois par le gouvernement, grâce à une loi votée par le Parlement. Depuis 2017, l’opposition refuse de siéger à la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et conteste le nouveau code électoral élaboré, selon elle, sur une base «non consensuelle, sans sa participation», qui a été adopté en juin 2019 par le Parlement. Jeudi, l’opposition a encore réitéré son «exigence de la dissolution de la Céni». Un «dialogue» annoncé fin octobre 2019 par le pouvoir et l’opposition en vue «d’apaiser» le climat politique tendu n’a toujours pas commencé à six mois de la présidentielle.

Par Le Figaro avec AFP

Quand le coronavirus reporte les élections et repousse les Oscars

juin 15, 2020

Coronavirus: le second tour des municipales reporté en Guyane

Le second tour des élections municipales est reporté en Guyane en raison de l’épidémie de coronavirus, mais il est maintenu le 28 juin à Mayotte, a annoncé lundi le ministère des Outre-mer.

Après consultation des élus des territoires et des responsables de l’Etat dans les deux départements, le gouvernement a décidé «de reporter les élections municipales en Guyane pour toutes les sept communes où un second tour était prévu le 28 juin», et «de maintenir, à ce stade, les élections municipales à Mayotte, dans des conditions de sécurité sanitaire maximales, notamment pendant la campagne», a expliqué le ministère dans un communiqué.

La cérémonie des Oscars repoussée au 25 avril 2021 à cause de la pandémie

Elle devait avoir lieu le 28 février 2021.

La prochaine cérémonie des Oscars a été repoussée de deux mois à cause de la pandémie de coronavirus et est désormais programmée le 25 avril, a annoncé lundi l’Académie des arts et sciences du cinéma qui remet les prestigieuses récompenses.

La 93e édition des Oscars devait initialement se tenir le 28 février mais l’épidémie de Covid-19 a provoqué la fermeture des cinémas et bouleversé le calendrier des productions hollywoodiennes. L’Académie a donc également étendu la période de sortie des films éligibles aux Oscars, qui passe du 31 décembre 2020 au 28 février 2021.

Elle espère ainsi «donner aux cinéastes la souplesse nécessaire pour terminer et sortir leurs films sans être pénalisés», expliquent les responsables de l’Académie dans un communiqué.

Remise des prix virtuelle ?

Aucune décision n’a encore été prise sur le fait de savoir si la cérémonie des Oscars se déroulera devant son parterre de stars habituel ou se transformera en remise des prix «virtuelle». «Nous évoluons en terrain inconnu cette année et nous continuerons à travailler avec nos partenaires de l’Académie pour garantir que le spectacle de l’an prochain soit sûr», souligne de son côté Karey Burke, présidente d’ABC qui diffuse cette soirée phare de Hollywood.

Le report annoncé lundi répond aux inquiétudes de nombreux professionnels du cinéma qui estiment que les films sortis en 2020 seraient trop peu nombreux pour permettre une sélection solide. Les Oscars ont déjà été reportés par le passé, comme en 1938 après des inondations à Los Angeles, après l’assassinat de Martin Luther King en 1968 et la tentative d’assassinat commise contre le président Reagan en 1981. Mais jamais la cérémonie n’avait été décalée de plus d’une semaine.

L’inauguration du musée des Oscars, dont la construction est en voie d’achèvement à Los Angeles, a également été reportée par l’Académie. Le site, qui devait être présenté au public le 14 décembre prochain, ouvrira finalement ses portes le 30 avril 2021, dans la foulée de la 93e édition des Oscars.

Par Le Figaro avec AFP

France: la droite conquiert plus de 100 villes importantes

mars 30, 2014

La droite est la grande gagnante du second tour de dimanche des élections municipales en France, selon les estimations de l’institut BVA. Elle devrait remporter plus de 100 villes de plus de 10’000 habitants et 49 % des voix, devant le PS à 42 % et le Front national (FN) à 9 %.

Le chef de l’UMP (droite, opposition) Jean-François Copé a estimé que son parti avait remporté une « grande victoire ». A l’inverse, la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a reconnu que les « résultats sont mauvais pour la gauche ».

Le FN a remporté « au moins six villes », dont Béziers (sud-ouest) et Fréjus (sud), et « peut-être 1200 conseillers municipaux », a précisé la présidente du parti Marine Le Pen. Il a réalisé « le meilleur score de toute son histoire pour les élections municipales » en France, a affirmé le vice-président du parti Florian Philippot, battu à Forbach.

Entendre le « message de justice sociale »

Le ministre de l’Economie Pierre Moscovici a lui estimé que le gouvernement devait « mettre en oeuvre le pacte de responsabilité » tout en entendant le « message de justice sociale » exprimé dans les urnes dimanche.

« Le pacte de responsabilité (…) est prêt. Il faudra mettre en oeuvre cette politique (…) mais aussi entendre le message de justice sociale et de pouvoir d’achat », a-t-il déclaré sur la chaÎne de télévision France 2. Une politique globale « sera mise en place après cette élection », a-t-il ajouté.

La liste sortante sur laquelle figurait le ministre à Valentigney, dans le département du Doubs, frontalier de la Suisse, a été battue par celle de l’UMP.

Romandie.com