Posts Tagged ‘Embarcation’

VIDEO. Le corps momifié d’un Allemand retrouvé sur un yacht à la dérive aux Philippines

mars 2, 2016

Le corps momifié d'un marin allemand a été découvert sur une embarcation à la dérive aux Philippines.

Le corps momifié d’un marin allemand a été découvert sur une embarcation à la dérive aux Philippines. Capture d’écran YouTube
Le mystère de la mort d’un Allemand dont le corps momifié avait été retrouvé dans un yacht à la dérive dans le sud des Philippines a été résolu lors de l’autopsie.

L’expertise médico-légale a en effet conclu à une crise cardiaque, annonce la police philippine ce mercredi.

La police, qui avait identifié la victime comme étant Manfred Fritz Bajorat, doit encore déterminer d’où ce-dernier était parti et sa destination. «L’autopsie menée par le laboratoire médico-légal régional a établi que la cause de la mort est un infarctus du myocarde aigu», a déclaré le porte-parole de la police nationale. «Le décès du ressortissant allemand remontait à environ sept jours» au moment où il a été découvert, a-t-il ajouté.


La police a pu identifier la victime comme étant Manfred Fritz Bajorat, un ressortissant allemand. (Photo : Capture YouTube.)

Ce sont des pêcheurs qui avaient retrouvé le yacht blanc de 13 mètres dans la mer des Philippines, à une centaine de kilomètres au large de Barbara, sur l’île méridionale de Miranda. Le mât était cassé. Le corps nu et desséché de la victime était à demi-couché sur une table dans la cabine principale. «L’air marin a pu momifier le corps» a expliqué le chef adjoint de la police de Barobo, Mark Navales. «L’homme reposait sur son bras comme s’il dormait» précisait encore Mark Navales ajoutant qu’il n’y avait pas de traces de violences.


Le yacht blanc à la dérive a été retrouvé par des pêcheurs dans la mer des Philippines. (Photo : Capture YouTube.)

L’ambassade d’Allemagne à Manille renvoyait pour toute question sur cette affaire sur le ministère allemand des Affaires étrangères.

VIDEO. Un Allemand sur un yacht à la dérive mort de crise cardiaque aux Philippines (anglais)

Leparisien.fr par V.F.avec AFP

Méditerranée: 40 migrants morts dans la cale d’une embarcation

août 26, 2015

Rome – Une quarantaine de cadavres ont été retrouvés mercredi dans la cale d’une embarcation au large de la Libye, ont annoncé les garde-côtes suédois, qui ont procédé au sauvetage de plus de 430 autres migrants sur ce bateau.

Plusieurs agences italiennes, sans citer leurs sources, ont évoqué un bilan d’une cinquantaine de morts.

Mattias Lindholm, porte-parole des garde-côtes suédois, a expliqué à l’AFP que leur navire Poseidon, engagé dans l’opération européenne Triton, était intervenu pour secourir 439 personnes à bord d’une barque en bois.

Malheureusement dans la cale se trouvaient environ 40 personnes mortes, a-t-il ajouté. Les corps sont actuellement transférés vers le Poséidon. Cela s’est passé au large des côtes libyennes, là où les interventions sont les plus fréquentes.

Le Poséidon était engagé dans les opérations de secours avec des navires italiens et le Phoenix, affrété par Médecins sans frontières et l’organisation maltaise Moas.

Pendant cette opération, une autre embarcation transportant quelque 700 migrants a été repérée dans les environs, selon des médias italiens.

Une opération de secours complexe est en cours. Moas et MSF sur le Phoenix travaillent avec des navires italiens et suédois pour venir en aide à des milliers de réfugiés, a annoncé le Moas sur son compte Twitter.

Interrogés par l’AFP, les garde-côtes italiens ont confirmé qu’une dizaine d’opérations étaient en cours au large de la Libye, pour secourir au moins 2.000 migrants et probablement plus.

Le 15 août, la marine italienne avait découvert les cadavres de 49 migrants, morts asphyxiés dans la cale d’une barque de 13 mètres, où ils avaient été maintenus par les passeurs à coups de pieds et de poings.

Romandie.com avec(©AFP / 26 août 2015 16h11)

Naufrage en RDC: au moins 50 morts et 35 disparus

juillet 29, 2011

Au moins 50 personnes sont mortes noyées et 35 autres sont portées disparues dans le naufrage mercredi soir d’une embarcation sur une rivière du nord-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris vendredi auprès du gouvernement provincial.

L’embarcation, une grande pirogue motorisée, transportait au moins 200 passagers, et « jusqu’à hier (jeudi) on a compté 115 rescapés et 50 corps repêchés du fleuve difficilement, les autres (passagers) sont certainement perdus ou enfouis dans l’eau », a déclaré à l’AFP la porte-parole du gouvernement de la province de l’Equateur.

La pirogue, qui transportait également des marchandises, « est entrée en collision » de nuit avec une autre embarcation qui naviguait à vide sur la rivière Tshuapa, à 115 km à l’est de Mbandaka, la capitale provinciale, selon la même source.

« Le manifeste du bord a indiqué 200 personnes embarquées, mais cependant les rescapés parlent de 350 personnes », a ajouté la porte-parole Rebecca Ebale Nguma.

Les naufrages sont fréquents en RDC, vaste pays d’Afrique centrale pourvu de nombreux lacs et cours d’eau dont le plus important axe de communication est le fleuve Congo.

Ces accidents sont généralement provoqués par la surcharge des bateaux, le mauvais balisage des voies navigables, l’absence de signalisation des bateaux et l’inexpérience des pilotes.

La plupart des embarcations ne disposent d’aucun matèriel de sécurité. A la suite d’une série d’accidents, fin avril-début mai, la ministre congolaise des Transports, Marie-Laure Kawanda, avait été révoquée.

Jeuneafrique.com avec AFP