Posts Tagged ‘Émulation’

Congo-Émulation : promouvoir le livre de la lauréate du Prix des 5 continents 2020

novembre 9, 2021

Un concours littéraire dénommé « Culture et mémoire » est organisé par l’Association culture Elongo (ACE), avec le concours de l’Agence d’information d’Afrique centrale (Adiac) et l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Il s’inscrit dans le cadre de la promotion du livre Tous les enfants dispersés de Beata Umubyeyi Mairesse, lauréate du Prix littéraire des 5 continents 2020.

L’affiche du concours / Adiac

L’opération de promotion de la lauréate du prix littéraire des 5 continents 2020, Béata Umubyeyi Mairesse, a été lancée tout récemment dans cinq établissements (scolaires et universitaire) de Brazzaville, à savoir les lycées de la Révolution ; Nganga-Edouard ; Savorgnan-de-Brazza ; Joseph-Chaminade ; et la Faculté des lettres, arts et sciences humaines (Flash) de l’Université Marien-Ngouabi.

Pour permettre un bon déroulement de l’opération, les documents ci-après ont été remis aux chefs desdits établissements : une charte du concours littéraire « Culture et mémoire » ; une fiche d’engagement à signer par les élèves ou étudiants participants ; un cahier de texte servant de registre de prêt du livre ; et huit exemplaires du roman.

Sur la tenue de ce jeu concours et de ce qui va se passer entre les dates du 25 octobre au 27 novembre, le secrétaire littéraire chargé des relations extérieures avec les clubs littéraires et associations de l’ACE, le Pr Omer Massoumou, explique: « L’organisation de ce concours littéraire « Culture et mémoire » répond à un double objectif : contribuer à la promotion du Prix littéraire des 5 continents 2020 ; apporter le livre auprès des élèves et étudiants congolais. De façon principale, la période indiquée est celle de la lecture par les lycéens et les étudiants du roman “Tous les enfants dispersés” de Beata Umubyeyi Mairesse. Par ailleurs, nous préparons également l’évaluation des lecteurs qui aura lieu dans la semaine du 22 novembre ainsi que l’émulation ».

Il convient, toutefois, de noter que le concours se tient déjà dans la mesure où les lecteurs s’investissent. Les acteurs des cinq établissements précités sont en train de lire, l’évaluation étant prévue pour la semaine du 22 novembre dans chaque établissement. Les deux meilleurs candidats seront récompensés.

S’agissant de l’implication des élèves du lycée et étudiants de la Flash dans le même concours, le Pr Omer Massoumou, secrétaire littéraire chargé des relations extérieures avec les clubs littéraires et associations, précise: « Si on avait plus d’exemplaires, on aurait même impliqué des collégiens. En fait, le livre reste un objet culturel que des anciens, des jeunes et des moins jeunes lisent. On a tous besoin de se frotter à ce type de texte littéraire. Le prix Goncourt 2021, Mohamed Mbougar Sarr, est par exemple attribué à un jeune qui a commencé à lire des livres importants très jeune ».

Quant aux prix (récompenses) aux lauréats, l’ACE n’aura pas beaucoup à offrir mais ce sera principalement des livres. Cependant, elle lance un appel aux opérateurs économiques qui souhaitent bien encourager des jeunes à s’associer à l’opération. Entendu que le jeu concours « Culture et mémoire » a vocation à être pérennisé pour favoriser le partage culturel francophone et le vivre-ensemble.

L’ACE, pendant cette phase de lecture du roman, souhaite avoir une médiatisation de l’activité (articles de presse, passage à la télévision, affiches…).

Avec Adiac-Congo par Bruno Okokana