Posts Tagged ‘Entraînement’

Mort d’un ministre russe lors d’un exercice d’entraînement dans l’Arctique, selon la presse

septembre 8, 2021

MORT D'UN MINISTRE RUSSE LORS D'UN EXERCICE D'ENTRAÎNEMENT DANS L'ARCTIQUE, SELON LA PRESSE

© Reuters/SPUTNIK 

MOSCOU (Reuters) – Le ministre russe des Situations d’urgence, Evgueni Zinitchev, est mort durant un exercice d’entraînement dans l’Arctique, a rapporté mercredi l’agence de presse RIA en citant le ministère.

« Zinitchev est mort tragiquement dans l’exercice de ses fonctions officielles, pendant des exercices interdépartementaux de simulation de prévention des crises dans l’Arctique, en sauvant la vie de quelqu’un », selon RIA, qui cite le ministère des Situations d’urgence.

Âgé de 55 ans, chargé du portefeuille des Situations d’urgence depuis 2018, Evgueni Zinitchev était en visite dans la région pour superviser des exercices de grande ampleur.

Selon un communiqué diffusé plus tôt dans la journée de mercredi par son ministère, il s’est notamment rendu sur le site de construction d’une nouvelle caserne de pompiers à Norilsk, dans le nord de la Russie et a également rendu visite à une équipe de sauveteurs dans la région.

Ancien numéro deux du FSB, les services de sécurité intérieurs russes, Evgueni Zinitchev a également assuré un intérim au poste de gouverneur régional de Kaliningrad.

Il aurait également fait partie de la sécurité rapprochée du président Vladimir Poutine.

Avec Reuters (Reportage Anton Kolodyazhnyy et Gabrielle Tétrault-Farber, rédigé par Alexander Marrow et Tom Balmforth; version française Myriam Rivet, édité par Jean-Michel Bélot)

Le Rwanda entraîne des réfugiés pour renverser le président burundais

février 4, 2016

kagam

Jusqu’où ira Paul Kagamé… et même plus. © AFP/TIZIANA FABI

Nations unies (Etats-Unis) – Des experts de l’ONU accusent le Rwanda de recruter et d’entraîner des réfugiés du Burundi voisin afin de renverser le président burundais Pierre Nkurunziza.

Selon un rapport confidentiel obtenu jeudi par l’AFP, ces experts ont interrogé 18 réfugiés burundais, dont six mineurs, qui ont fourni des informations sur leur entraînement dans un camp au Rwanda l’été dernier.

Ils ont déclaré que leur but ultime était de chasser du pouvoir le président burundais Nkurunziza, indique le rapport qui a été transmis au Conseil de sécurité.

Le groupe d’experts est chargé de surveiller l’application de sanctions contre la République démocratique du Congo.

Les réfugiés, qui se sont rendus en RDCongo, ont indiqué aux experts qu’ils avaient été recrutés dans le camp de réfugiés de Mahama, dans l’est du Rwanda, en mai et juin 2015.

Ils ont reçu alors pendant deux mois un entraînement militaire de la part d’instructeurs dont certains étaient des soldats rwandais.

L’entraînement comprenait des tactiques militaires et l’utilisation et l’entretien de fusils d’assaut et de mitraillettes, ainsi que des sessions d’endoctrinement idéologique, indique le rapport.

Certains ont aussi été entraînés à utiliser des grenades, des mines antipersonnel et antichars, des mortiers et des lance-grenades.

Le camp abritait au moins quatre compagnies de 100 recrues, selon les réfugiés qui ont montré aux experts des fausses cartes d’identité de RDCongo fabriquées au Rwanda.

Le Burundi, en pleine crise depuis avril 2015, a accusé à plusieurs reprises son voisin rwandais de soutenir des rebelles qui tentent de renverser son gouvernement. Le Rwanda a rejeté ces accusations.

Je n’ai même pas vu la plus petite preuve de cela donc il s’agit de manoeuvres politiques, a affirmé en décembre le président rwandais Paul Kagame, qualifiant les accusations de puériles.

Les experts de l’ONU ont aussi interrogé six ressortissants rwandais et congolais accusés de s’être livrés à de la contrebande d’armes à la frontière des deux pays en octobre et novembre 2015.

Certains des contrebandiers ont affirmé que les armes devaient servir à soutenir un groupe armé au Burundi, indique le rapport.

Romandie.com avec(©AFP / 05 février 2016 00h00)