EN DIRECT – Tandis que le bilan des cas de COVID-19 ne cesse de s’alourdir dans la province, le Québec pourrait connaître des pénuries d’équipement médical de protection individuelle dans 3 à 7 jours, a prévenu le premier ministre François Legault.

«Des commandes doivent toutefois arriver dans les prochains jours», a fait savoir M. Legault mardi.

On est en pénurie de masques, a affirmé sans détour le directeur de santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda. Étant en pénurie, il faut utiliser le masque pour sa meilleure utilité, a-t-il rappelé.

Le gouvernement Legault avait déjà indiqué lundi que les masques, les blouses et les gants commençaient à manquer. Le premier ministre avait alors assuré que le Québec pouvait s’en tirer à court terme, mais sans dévoiler d’échéancier précis.

Le plus récent bilan québécois de la pandémie fait état de 4162 cas confirmés, soit une augmentation de 732 par rapport à la veille. Il s’agit de la plus importante hausse des cas qu’a connue la province en 24 heures.

La santé publique fait état de 6 nouveaux décès des suites de la COVID-19, portant le bilan total à 31 morts dans la province.

À ce jour, 5601 personnes sont en attente des résultats d’un test de dépistage. Au moins 63 378 autres personnes ont reçu un résultat négatif.

Le Québec se place en tête des provinces ayant recensé le plus de cas de COVID-19 à ce jour. Le Dr Horacia Arruda a fait valoir lundi que la santé publique menait plus de tests de dépistage qu’ailleurs au pays et que le réel indicateur était, selon lui, le taux d’hospitalisation.

Hier, M. Legault a aussi ordonné la fermeture des services jugés « essentiels » tous les dimanches du mois d’avril, afin de donner un répit aux travailleurs de ces commerces. Cette mesure exclut toutefois les stations-service, les dépanneurs, les pharmacies et les commandes à emporter dans les restaurants.

Avec CBC/Radio-Canada