Posts Tagged ‘Existence’

Surveillance américaine: la patronne de Yahoo redoute la prison en défiant la NSA

septembre 11, 2013

SAN FRANCISCO – La patronne de Yahoo, Marissa Mayer, a déclaré mercredi qu’elle redoutait la prison pour haute trahison si elle refusait d’obtempérer aux demandes des services d’espionnage américains de renseignements sur les utilisateurs de Yahoo.

Mme Mayer a fait ces commentaires au forum sur les nouvelles technologies TechCrunch Disrupt à San Francisco alors qu’elle était interrogée sur ce qu’elle envisageait de mettre en place pour protéger les utilisateurs de Yahoo contre ce gouvernement tyrannique.

Selon elle, Yahoo examine et résiste aux demandes de renseignements du gouvernement américain, mais si la société perd ces batailles, elle devra obtempérer ou risque de passer pour un traitre.

Les demandes de renseignements autorisées par la justice sont imposées à l’entreprise avec interdiction pour celui qui les reçoit d’en parler et même d’en révéler l’existence.

Si vous ne coopérez pas, c’est une trahison, a déclaré Mme Mayer soulignant qu’elle ne pouvait donner plus de détails sur les demandes des agences de contre-espionnage concernant les utilisateurs de Yahoo.

Nous ne pouvons pas en parler parce que ce sont des informations classées, a-t-elle ajouté. Révéler ce type d’information relève de la trahison et vous êtes incarcéré. En ce qui concerne la protection de nos utilisateurs, il y a plus de sens à travailler à l’intérieur du système.

Les groupes technologiques américains sont sous pression après les révélations sur le programme américain de surveillance Prism, grâce auquel l’Agence de sécurité nationale américaine (NSA) a obtenu d’eux des milliers de données numériques concernant des utilisateurs d’internet.

Les sociétés internet assurent ne divulguer des informations qu’en réponse à des injonctions formelles de tribunaux, se défendant de toute complaisance avec les autorités américaines. Ces dernières insistent sur le fait que ces surveillances sont légales et ont permis de contrecarrer des dizaines d’attentats.

Romandie.com avec (©AFP / 12 septembre 2013 04h39)

Hollande a pris acte avec grande sévérité des aveux de Cahuzac

avril 2, 2013

Paris – Le président français François Hollande a pris acte avec grande sévérité des aveux de Jérôme Cahuzac qui a commis une impardonnable faute morale en niant les faits, a déclaré l’Elysée mardi dans un communiqué.

Le président de la République prend acte avec grande sévérité des aveux de Jérôme Cahuzac devant les juges d’instruction concernant la détention d’un compte bancaire à l’étranger, a affirmé la présidence.

L’ancien ministre du Budget a commis une impardonnable faute morale en niant l’existence de ce compte devant les plus hautes autorités du pays ainsi que devant la représentation nationale, a ajouté l’Elysée.

C’est désormais à la Justice d’en tirer les conséquences en toute indépendance, a poursuivi la présidence, soulignant que pour un responsable politique, deux vertus s’imposent : l’exemplarité et la vérité.

L’ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac a été mis en examen mardi pour blanchiment de fraude fiscale après avoir reconnu qu’il avait détenu un compte à l’étranger depuis une vingtaine d’années. Quelque 600.000 euros sont actuellement déposés sur ce compte ouvert en Suisse et transféré à Singapour en 2009.

A plusieurs reprises, il a affirmé ne pas posséder de compte bancaire dissimulé, et l’avait proclamé devant la représentation nationale.

Romandie.com avec (©AFP / 02 avril 2013 18h32)

Matchs truqués: la FIFA veut des renforts

février 4, 2013
La FIFA ne peut pas régler le problème toute seule, a réagi la Fédération internationale à la suite des révélations d’Europol, qui a révélé aujourd’hui l’existence d’un réseau criminel soupçonné d’avoir truqué 380 matchs de football dans toute l’Europe.
« Ces révélations sont le fruit d’une longue enquête », a réagi Ralf Mutschke, le responsable en charge de la sécurité à la FIFA. « Les matchs truqués et les matchs arrangés sont un problème global et un de ceux qui ne disparaîtra pas demain. La FIFA et la communauté du football sont engagés pour tacler ce problème, mais nous n’y arriverons pas tout seuls », a-t-il ajouté.

« La coopération entre l’exécutif judiciaire et les organisations sportives a besoin d’être renforcée. Le soutien aux structures d’enquêtes, aux enquêtes en cours et ensuite à un renforcement des sanctions est nécessaire, puisqu’actuellement les risques sont faibles et que les gains potentiels des tricheurs sont hauts », ajoute-t-il. M. Mutschke rappelle qu’en football, « une fédération nationale peut sanctionner une membre de la famille du football s’il a été prouvé qu’il a enfreint les réglements.

Le code disciplinaire de la FIFA offre la possibilité d’étendre ces sanctions, jusqu’à une suspension à vie. Mais en ce qui concerne les gens en dehors du football, les sanctions actuelles sont trop faibles et ne font pas assez pour refroidir quelqu’un qui veut tremper dans des matchs truqués ». « La FIFA espère donc que les gouvernements judiciaires vont continuer leur engagement et aider la FIFA dans cette lutte contre les matches truqués et les organisations criminelles, même si les enquêtes peuvent être complexes », conclut le responsable.

 
Lefigaro.fr

Sous la férule de Sandy

octobre 29, 2012

Sous la violence effrénée de l’ouragan

tu m’enfermes dans la chambre de ton cœur

entre les branches de tes bras sans vents

me comblant du plus long baiser de bonheur

 

Quand Sandy dehors souffle de sa puissance

dans le secret torride d’une bonne jouissance

malgré les soubresauts éphémères de l’existence

la maison et les arbres pleurent leur existence

 

Réfugiés sous le toit de nos pauvres coquilles

cherchant à réchauffer nos petites lentilles

nos corps allumés sous le froid ont produit du feu

pour préparer, manger et savourer un bon pot-au-feu.

 

Bernard NKOUNKOU

Terre de chaleur sans pudeur

juillet 8, 2012

 

Terre de chaleur sans pudeur

Serait-elle folle la terre sans odeur

Qui a perdu ses vêtements à terre

Et se promène comme un ver de terre

 

La morale voyage au cri fier de la liberté

Cri perdu de la conscience avec de folles herbes

Autour de la ceinture du bassin sans courbes

Dans la joie indicible d’un bonheur éclaté

 

Doit-on accuser la terre qui chauffe

Ou le soleil qui approche notre étoffe

Sous le regard du premier photographe

Sans arrangement au regard limitrophe

 

Quand tous les supports de notre existence

Contre l’avenir de l’humanité en souffrance

Accusent la détresse de notre perte inexorable

L’homme fantaisiste est une victime détestable

 

L’homme veut vivre comme aux temps anciens

Avec sa paille autour des reins ou sans rien

Car les plus fous sont vite déjà bien nus

Attendant les hésitants à la limite de la vertu.

Bernard NKOUNKOU

Le cérisier du printemps

mars 12, 2011

Libre comme le cérisier en fleurs
au matin du printemps qui
rayonne de lumière parfumée.

Debout dans la nature du jardin
dans l’opulence altière des pétales
comme le papillon de ton regard.

Une fois la communion réalisée
de ta présence, je peux t’offrir
les fruits de mon existence.

Bernard NKOUNKOU

Une existence sur le trottoir

octobre 9, 2010

L’occupant du trottoir, avec sa barbe,
de quantité capillaire
faisait l’aumône quotidienne
à chaque passant du jour.

Il était blême comme un poisson d’hiver,
il était rouge comme une rose d’été,
il était rarement dans la beauté du printemps,
dans cette jeunesse de renaissance,
il était vieux comme le trottoir,
et avait des cheveux hirsutes
comme des feuilles de fin d’automne.

Son problème majeur de l’existence
sur le trottoir
recevoir un centime pour manger
compléter d’autres sous pour se faire
un repas.

Le trottoir était son bureau,
sa table de réception,
son lieu de rendez-vous,
le point de départ de sa
journée.

Bernard NKOUNKOU

Au soleil du matin

octobre 6, 2010

Sous le soleil de la vie amère
Je marche d’un pas sur terre
A la seconde près du temps
Tel un éclair potentiellement

Quand mes muscles tirés à l’élan
Activant les ressorts somnolents
Mouvant dans la peau de la terre
Au contact plantaire de ma chair

Je scrute bien la ligne horizontale
Debout dans mon corps vertical
Comme une herbe svelte au vent
Qui réclame le passage du temps

Quand souffle la brise du matin
Au premier cri du jeune lamantin
Je marche au cordon de la mer
Dans la joie du sable de la terre

Ma vie retrouve mon air humain
Dans ce monde sans lendemain
Où les turpitudes de l’existence
Interrogent ma triste présence

Bernard NKOUNKOU

La condition du regard

octobre 6, 2010

Mes yeux ont vu l’horreur
Goûtant au cru la torpeur
Avant le bandeau noire
Entourant mes paupières

Quand l’obscurité était lumière
De ma compréhension solitaire
Je marchais comme une taupe
Et droit comme un hippocampe

J’étais nourri sans le désir
Dans l’absence du plaisir
Au grès du singulier caprice
Me plongeant dans la tristesse

Ma vue était sans regard
Comme une abeille sans dard
Je vivais dans le grand silence
D’une parole sans existence

Bernard NKOUNKOU

L’ombre amicale

septembre 30, 2010

L’ombre pure sans ténèbres
Voile du temps sans vertèbres
Espace temporel de la vacuité
Dans le vaste champ de la nuitée

Silhouette marchant du côté gauche
Collée à mon pied qui chevauche
A la moindre culbute de mon corps
Pour s’arrêter comme le sort

Projection de mon être en chair
Fidèle compagne de ma chère
Qui arrive dans l’assiduité du temps
Au rendez-vous comme le vent

Existence incréé de ma personne
Dès le premier instant à souhait
Où le désir bienveillant de la mignonne
Se fait au plus-que-parfait

Bernard NKOUNKOU