Posts Tagged ‘facture’

Chine: déjà dissoute, une Église devra aussi payer 150.000 euros

septembre 26, 2018

Le pasteur Jin Mingri, fondateur de l’Eglise de Sion, à Pékin le 12 septembre 2018 / © AFP/Archives / FRED DUFOUR

Une Eglise protestante basée à Pékin et dissoute début septembre par les autorités vient de recevoir une douloureuse facture: elle devra payer 1,2 million de yuans (150.000 euros) de loyers impayés et de frais liés à l’expulsion.

« L’Eglise de Sion » était l’une des plus importantes organisations chrétiennes « non-officielles » de Chine, c’est-à-dire qui opérait en dehors du contrôle de l’Etat. Sa fermeture est intervenue dans un contexte d’encadrement croissant des pratiques religieuses.

Elle occupait un immense appartement de plus de 2.000 mètres carrés dans un immeuble de bureaux du nord de Pékin. Le local avait été évacué le 9 septembre en présence de nombreux policiers.

Et la municipalité exige désormais le paiement de 37 jours de loyers impayés, pour un montant de 800.000 yuans (100.000 euros), selon une facture adressée à l’Eglise et consultée par l’AFP.

A cela s’ajoute: 148.000 yuans pour séjour prolongé après expiration du contrat de location qui s’achevait en août ; 114.000 yuans pour le coût du déménagement, qui a mobilisé 66 véhicules et 18 personnes ; ou encore 90.000 yuans pour trois mois de stockage des biens qui se trouvaient dans le local.

Le fondateur de l’Eglise de Sion, le pasteur Jin Mingri, a confirmé à l’AFP avoir reçu la facture, mais estime « impossible » de payer la somme demandée.

« Non seulement ils n’ont pas négocié avec nous avant de déménager nos affaires. Mais il n’y a aucune raison d’exiger de nous le paiement de ces frais de déménagement exorbitants », estime-t-il.

L’Eglise de Sion affirme que jusqu’à 1.600 fidèles assistaient à ses services hebdomadaires. Selon les autorités pékinoises, l’organisation religieuse a été dissoute car elle n’était pas enregistrée.

La Chine compte cinq associations étatiques auxquelles doivent s’affilier les organisations de confessions religieuses reconnues: protestantisme, catholicisme, bouddhisme, taoïsme et islam. L’objectif est notamment d’éviter toute influence politique ou venant de l’étranger.

Tout culte existant en dehors de ces structures est jugé illégal. Les petites Eglises évangéliques protestantes non déclarées, dont les membres se réunissent dans des appartements ou des lieux publics, ont cependant fleuri ces dernières années.

Mais les soucis de « l’Eglise de Sion » ont commencé en février 2018 avec l’introduction d’une nouvelle loi encadrant plus sévèrement les pratiques religieuses en Chine.

Jin Mingri faisait également partie d’un groupe de 200 pasteurs d’Eglises non-officielles à avoir signé une pétition. Celle-ci dénonçait « l’agression et l’obstruction » de l’Etat depuis l’application des nouvelles règles, dont des démontages de croix chrétiennes.

Romandie.com avec(©AFP / (26 septembre 2018 14h35)

Brexit: sans accord commercial, le Royaume-Uni refusera de payer à l’UE la facture

juillet 22, 2018

Londres – Le Royaume-Uni ne paiera la facture du divorce avec l’Union européenne qu’à la condition qu’un accord commercial soit trouvé, a déclaré le nouveau ministre britannique du Brexit, Dominic Raab, dans une interview publiée dimanche dans le Sunday Telegraph.

L’eurosceptique Dominic Raab, qui a remplacé le 9 juillet David Davis, après la démission de celui-ci, a affirmé qu’une « certaine conditionnalité entre les deux » était nécessaire.

« L’article 50 (du traité de Lisbonne, sur le processus de sortie de l’UE) exige (…) qu’il y ait un futur accord-cadre pour la relation que nous aurons (avec l’UE) à l’avenir, donc les deux sont liés », a déclaré M. Raab au Sunday Telegraph.

« Vous ne pouvez pas avoir d’un côté une partie remplissant toutes les conditions et de l’autre une partie qui ne les remplit pas, ou qui va doucement, ou qui ne s’engage pas », a ajouté le ministre.

Jusqu’à présent, le gouvernement britannique a envoyé des messages contradictoires concernant le règlement financier du Brexit dans le cadre d’un accord sur les modalités de sortie du Royaume-Uni de l’UE à compter de fin mars 2019.

La Première ministre britannique, Theresa May a accepté en décembre un accord financier d’un montant total de 35 à 39 milliards de livres sterling (39-44 milliards d’euros) qui, selon les ministres, dépendait de l’établissement des futures relations commerciales.

Cet accord avait rapidement été remis en cause par des membres du gouvernement.

Le ministre des Finances, Philip Hammond, partisan d’une rupture « douce » avec l’UE avait cependant considéré comme « inconcevable » le fait que Londres n’honore pas ses engagements financiers même en l’absence d’accord commercial, soulignant que ce n’était pas « pas un scénario crédible ».

Le Royaume-Uni doit quitter l’UE fin mars 2019, et les deux parties sont censées parvenir à un accord de divorce d’ici la fin octobre afin d’organiser la séparation, jeter les bases de leur relation future et donner le temps au Parlement européen et aux Parlements nationaux de ratifier le texte.

Dominic Raab a rencontré pour la première fois cette semaine Michel Barnier, le négociateur en chef de l’UE et y retournera jeudi pour de nouvelles discussions. « Si l’énergie que nous mettons dans ces négociations, l’ambition et le pragmatisme sont réciproques, nous obtiendrons un accord en octobre », a déclaré M. Raab à la BBC dimanche. Il a ajouté qu’il serait « franchement irrationnel » pour l’UE d’opter pour « le pire des scénarios », celui d’une absence d’accord à l’issue des négociations.

Londres comme Bruxelles disent vouloir aboutir à un accord mais tous deux se préparent à l’éventualité d’un échec des négociations.

Les Européens s’inquiètent de l’enlisement des discussions et des remises en cause constantes en interne de la stratégie de Theresa May. Selon un sondage publié par le Sunday Times, seuls 12% des Britanniques interrogés pensent que le « plan de Chequers » de Theresa May sur la future relation commerciale du Royaume-Uni avec l’UE après le Brexit serait « bien » pour le pays.

Romandie.com avec(©AFP / 22 juillet 2018 10h43)                                                        

Trump aurait présenté une facture de USD 375 milliards à Angela Merkel

mars 27, 2017

LONDRES – Selon un article publié aujourd’hui dans le journal anglais « The Times », Donald Trump aurait profité de la récente visite d’Angela Merkel à Washington pour lui adresser une facture de USD 375 milliards au titre d’un présumé financement excédentaire de l’OTAN par les Etats-Unis.

Cette facture serait basée sur la période 2002-2014, pendant laquelle tous les membres de l’OTAN auraient dû consacrer 2% de leur PIB aux dépenses militaires.

Selon un ministre allemand cité dans l’article : « Le concept d’une telle demande est d’intimider l’autre partie mais la Chancelière l’a pris calmement et ne répondra pas à de telles provocations ».

Durant sa campagne présidentielle, Donald Trump a souvent critiqué les pays européens pour leur manque de participation financière au budget de l’OTAN.

(Romandie.com, le 27 mars 2017)

Nabila, femme actuelle et séduisante

février 25, 2013

Nabila, femme actuelle, de tendance moderne, aux appâts séduisants et mordants, après le tremplin de son rendez-vous de la saison de Télé-réalité 5, elle a également inauguré sur NRJ12 sa propre série intitulée: Allô Nabilla, ma famille en Californie (sans son père). Cette émission se poursuivra en été et est déjà très attendue par de nombreux télé-spectateurs qui découvriront d’autres styles du talent de la bimbo. Elle a réussi un passage remarqué sur le tapis rouge au Festival de Cannes.

http://www.programme-tv.net/news/tv/54076-nabilla-gerard-louvin-bisou-video/#xtor=EPR-30

Actrice étincellante, belle comme un ange, elle qui avait pour marraine Kim Kardashian de la Télé-réalité américaine, après avoir fait école et compris les leçons du succès; la présentation du premier épisode de sa famille n’a pas suffit qu’une suite est programmée dans cette collection comme un fruit mûr à déguster. Elle vous invite à venir la découvrir dans un agenda riche d’épisodes délicieux et savoureux, à plusieurs facettes et recettes, qui demanderont aux yeux de ne pas vaciller, pour ne pas perdre la moindre action de bonne facture.

Nabilla au top de la boulette des bêtises les plus chères

Nabilla une ascension admirable sur NRJ12

Ayant effectué moult passages sur la plage de Miami, en Floride, avant le tournage et l’assemblage de plusieurs séries en Californie, Nabila a toujours une agilité de belle gazelle des plages. Son teint de confiture des dattes mûres domine, par la présence de son rayon lumineux, la nudité de l’immensité de l’océan qui admire le rebondissement alerte  de ses pas d’un corps svelte, rythmant le mouvement de ses bras mannequin.

Nabilla, gazelle des plages !

Nabilla, gazelle des plages !

La Télé-réalité a l’honneur et le bonheur de vous présenter en quotidienne actuellement Nabilla pas en famille, non plus en « Caméra cachée », mais comme chroniqueuse dans Touche pas à mon poste, sur D8, animée par Cyril Hanouna. Elle est donc amenée à donner son avis sur des choses de la vie que projette parfois NRJ 12, Pièges de stars. Un programme pour lequel elle a été contac­tée, car elle est devenue l’incarnation de la téléréalité en France.
http://www.programme-tv.net/news/tele-realite/44829-nabilla-marre-donner-image-formatee-pour-la-france/#xtor=EPR-30

Bernard NKOUNKOU

Lu: 4.121 fois