Posts Tagged ‘Fans’

Côte d’Ivoire: des fans déterrent le corps de Dj Arafat à Abidjan

août 31, 2019

Publiée par Believeinyou.Tele

Les fans de Johnny Hallyday mobilisés pour boycotter son album

mars 20, 2018

Les fans de Johnny Hallyday mobilisés pour boycotter son album
Johnny Hallyday

« Madame attend l’argent qui va rentrer grâce à tous ceux qui vont acheter cet album », lâche Géraldine. « Moi, j’étais une fan mais je n’achèterai pas cet album », lui répond Annick. Odile, de son côté, approuve : « Idem, dégoûtée. » Il suffit de lire les premiers commentaires sous la publication d’un article lié à l’album posthume de Johnny Hallyday sur Facebook pour se faire une idée : de nombreux fans affirment ne pas vouloir l’acheter, « écoeurés » par le scandale autour du l’héritage du Taulier. Sur les comptes Instagram des aînés de Johnny, Laura Smet et David Hallyday, c’est la même rengaine. Sous leurs photos, nombreux sont les internautes qui appellent au boycott de l’ultime disque. Des comptes de soutien dédiés aux premiers enfants du rockeur ont même été créés. À demi-mot (ou pas, d’ailleurs), tous critiquent une seule et même personne : la veuve du Taulier.

C’est en effet l’épouse de Johnny, Laeticia, qui a été désignée comme directrice artistique de ce disque posthume. Elle doit ainsi superviser l’élaboration de l’album, du choix de la pochette aux enregistrements en studios réalisés avec les musiciens Maxim Nucci [qui l’a produit, supervisé et arrangé] et Yarol Poupaud, à Los Angeles et à Suresnes. Selon Jérôme Verme­lin, jour­na­liste Culture à LCI, si Laeti­cia Hally­day a été choi­sie pour cette mission, c’est parce qu’elle connais­sait les souhaits du Taulier. « Peut-être que Laeti­cia va donner des images de son inti­mité, qu’elle va super­vi­ser le package, a-t-il récemment expliqué. « C’est la preuve aussi que Johnny faisait confiance à Laeti­cia, pour la sauve­garde de son héri­tage artis­tique. »

En réalité, plus que cette nomination, c’est surtout l’affaire de l’héritage de leur Taulier qui révolte les fans. Début février, Laura Smet et David Hallyday déposaient une assignation devant la justice française afin de contester les modalités de succession de leur père Johnny Hallyday, rédigées en Californie. Ils estiment que son testament les « déshérite » – un terme contesté par Laeticia Hallyday – et demandent que la succession soit soumise aux règles de dévolution légales françaisesIls ont par ailleurs saisi en référé le TGI de Nanterre dans le but de prendre connaissance du projet d’album posthume de leur père.

Lors de la première audience du 5 mars dernier, l’avocat de Laeticia Hallyday, Maître Ardavan Amir-Aslani, demandait à ce que l’on « mette fin à la campagne médiatique orchestrée par David et Laura qui dénigrent sa cliente. » Et de poursuivre, selon France Inter : « Vous voulez asphyxier ma cliente, la priver des revenus que cet album pourrait lui rapporter. » Trop, c’est trop pour de nombreux admirateurs de la famille Hallyday. Impossible, pour eux, d’« enrichir » de quelque manière que ce soit Laeticia Hallyday en laissant de côté David et Laura.  Jeudi dernier, le tribunal a finalement décidé de renvoyer l’affaire au vendredi 30 mars à 14 heures, acceptant la requête des aînés. Reste à savoir si les premiers enfants de Johnny auront le droit de regard qu’ils attendent tant sur cet album.

Femmeactuelle.fr

Les riverains du cimetière de St-Bath où est enterré Johnny gênés par les fans: une décision a été prise

février 9, 2018

L’affluence perturbe le bien-être des locaux

Lundi 11 décembre, Johnny Hally­day était inhumé au cime­tière de Lorient sur l’île de Saint-Barth. Depuis, les fans du célèbre rockeur ne cessent de venir se recueillir. Une foule qui perturbe les autres rive­rains.

Nombreux sont les fans venus du monde entier, prêts à faire des milliers de kilo­mètres, pour se recueillir sur la tombe de Johnny Hally­day, décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre dernier des suites d’un cancer du poumon. Mais ce recueille­ment massif, bien que néces­saire pour certains fans, perturbe les locaux, comme en témoignent les infor­ma­tions révé­lées par Sud Info. Selon le jour­nal, une demande a été envoyée aux croi­sié­ristes en charge de trans­por­ter les voya­geurs : un petit nombre de visi­teurs unique­ment pourra se recueillir sur la tombe de Johnny Hally­day au cime­tière de Lorient, pour éviter la foule et les bous­cu­lades : « À un groupe du Sud de la France et un autre de Belges, un respon­sable sur place a fait comprendre qu’il était vive­ment recom­mandé d’ar­ri­ver, autour de la tombe de Johnny, par petits groupes de 5 touristes à la fois, peut-on lire sur Sud Info. L’ar­ri­vée de grands groupes gêne­rait les habi­tants alen­tour ainsi que les personnes ayant des proches enter­rés dans le même cime­tière. »

Chaque jour, le fleu­riste s’attarde sur la tombe de l’inter­prète de « Je te promets » pour chan­ger les fleurs, nettoyer la sépul­ture et véri­fier qu’il n’y a eu aucune dégra­da­tion pendant la nuit en raison de l’affluence massive des curieux et des fans.

Face à l’océan, Johnny Hally­day repose désor­mais en paix. Son épouse, Laeti­cia Hally­day ainsi que ses deux enfants Jade et Joy ont repris le chemin de Los Angeles et réin­té­gré leur villa de Paci­fic Pali­sades. Désor­mais, leur demeure à Saint-Barth est mise en loca­tion : 25 000 dollars sont néces­saires pour réser­ver cette somp­tueuse maison d’ores et déjà occu­pée jusqu’en octobre prochain.

Gala.fr par Marine Madelmond

France: Nabilla crée l’émeute

juin 24, 2016

La bimbo a dû annu­ler sa séance de dédi­caces

Nabilla crée l’émeute

 

Nabilla avait une séance de dédi­caces hier, dans un centre commer­cial de Besançon. Mais la direc­tion du maga­sin a dû annu­ler, après que les fans de la bimbo ont créé l’émeute.

“Mes chéris, je suis telle­­ment triste de ne pas avoir passé un moment avec vous. Je suis vrai­­ment touchée de tout cet amour, c’est fou !” Déçue, mais heureuse. Nabilla Benat­tia était à Besançon hier, pour une séance de dédi­caces. Mais visi­ble­ment, ses “sham­poings”,  le surnom affec­tif que la bimbo donne à ses fans, sont venus en trop grand nombre. Le jour­nal régio­nal l’Est Répu­bli­cain était sur place: “En raison de la surex­­ci­­ta­­tion d’une foule de plusieurs centaines d’ado­­les­­cents, la rencontre de Nabilla avec ses fans n’a pas pu avoir lieu norma­­le­­ment.”

Une obser­va­tion, appuyée par de nombreuses images de la scène en ques­tion. La sécu­rité du centre commer­cial, visi­ble­ment débor­dée, n’a pas pu empê­cher les mouve­ments de foule. Sur une vidéo, diffu­sée sur le Twit­ter de Wab, une agence de commu­ni­ca­tion, on voit plusieurs personnes tomber à terre, sous les cris hysté­riques de la foule. Le quoti­dien régio­nal indique même que certains fans ont été pris de “malaises”. La direc­tion du centre commer­cial a été contrainte d’an­nu­ler la rencontre. “’Réfu­giée’ à l’étage du centre commer­cial, elle a néan­moins accordé quelques entre­vues à des admi­ra­teurs triés sur le volet”, rapporte l’Est Répu­bli­cain.

Un témoi­gnage qui corro­bore les messages de Nabilla, adres­sés à ses fans via Twit­ter. “Vous êtes de plus en plus nombreux à être présents, vous étiez plus de 2000 personnes, malheu­­reu­­se­­ment les débor­­de­­ments et les malaises ont forcé le centre à devoir annu­­ler l’évé­­ne­­ment, je m’en excuse.”

Gala.fr

Nabilla: son deuxième livre « bien­tôt terminé »

mars 1, 2016

Nabilla: son deuxième livre « bien­tôt terminé »

Une auto­bio­gra­phie inti­tu­lée « Trop vite ? »

Il arrive « bien­tôt » ! Nabilla est actuel­le­ment en train de mettre un point final à son deuxième livre, une auto­bio­gra­phie inti­tu­lée Trop vite ?. Elle a publié sur Twit­ter une photo d’elle en train d’y appor­ter ses dernières correc­tions.

Il est « bien­tôt terminé ». Gala vous l’annonçait en exclu­si­vité, c’est désor­mais confirmé par l’auteure elle-même : Nabilla va sortir son deuxième livre. Inti­tulé Trop Vite ?, il devrait sortir avant la fin du mois d’avril – et sera d’une toute autre teneur que son premier ouvrage.

En 2013, Nabilla publiait Allô ! Non mais allô, quoi !, un recueil de blagues basées sur la phrase qui a fait d’elle un icône de la télé-réalité française. Livre au succès contesté, il a forte­ment déçu à sortie : les fans de Nabilla atten­daient en effet une biogra­phie de la Suis­sesse, des anec­dotes et un descrip­tion de l’inté­rieur des rouages des Anges de la télé-réalité.

Trop Vite ? pour­rait bien les satis­faire sur ces points. D’autant que Nabilla a désor­mais d’autres histoires sur lesquelles reve­nir : son livre serait l’occa­sion rêvée pour elle de racon­ter sa version de l’affaire du couteau. Nabilla a défrayé la chro­nique en 2014 après avoir été accu­sée d’avoir poignardé son compa­gnon, Thomas Vergara. Loin des camé­ras qui l’ont rendue célèbre, elle avait même dû passer plusieurs semaines en prison.

Pour l’aider à rédi­ger Trop Vite ?, Nabilla a fait appel au jour­na­liste et écri­vain Jean-François Kervéan. Auteur récom­pensé par le prix du premier roman en 1994 et le prix Renau­dot des lycéens en 1996, il a colla­boré avec Michel Drucker, Hervé Vilard ou encore Loana sur leurs ouvrages. Nul doute qu’il appor­tera un éclai­rage parti­cu­lier à la biogra­phie de Nabilla.

nabilla

Crédits photos : ERIC DESSONS/JDD/SIPA

Gala.fr

Céline Dion: ses premiers mots depuis la mort de René

janvier 31, 2016

ce-line-dion

La chan­teuse remer­cie ses fans pour leur soutien

Céline Dion a pris la plume, une semaine après les obsèques de son mari René, pour remer­cier ses fans pour leurs messages et leurs atten­tions pendant cette période de deuil.

Vendredi dernier, une messe était orga­ni­sée en l’honneur de René Angé­lil, le mari et produc­teur de Céline Dion, dans la basi­lique Notre-Dame de Montréal. Toutes les camé­ras du monde entier étaient alors braquées sur le visage de sa femme, visi­ble­ment très affec­tée par sa dispa­ri­tion, à l’endroit même où elle lui avait dit « oui », 21 ans plus tôt.

Céline Dion, très acces­sible la veille de ces funé­railles, n’avait alors pas prononcé un mot de la céré­mo­nie, alors que plusieurs de ses chan­sons étaient jouées dans la basi­lique. La star mondiale s’était depuis montrée très discrète. On ne l’avait pas vue aux obsèques de son frère Daniel, mort deux jours seule­ment après René. La chan­teuse ne souhai­tait pas pertur­ber l’office en l’honneur de son frère défunt.

Depuis vendredi dernier donc, l’inter­prète de My heart will go on se ressourçait auprès des siens, loin des jour­na­listes, et loin de ses fans venus pour­tant en nombre lui rendre hommage. Pour surmon­ter ces moments durs, Céline se rapproche de sa famille, et de ses enfants. Hier, la chan­teuse aux 220 millions d’albums vendus dans le monde est sortie de son silence. Elle a tenu à remer­cier ses fans, dans un message publié d’abord sur son site, puis relayé sur sa page Face­book, en français et en anglais.

«Nous remer­cions du fond du cœur tous les gens qui ont mani­festé leur amour pour René au cours de ces moments éprou­vants».

Pêle-mêle, Céline Dion remer­cie ses fans, nombreux, venus la soute­nir, mais aussi les auto­ri­tés cana­diennes, « qui se sont mobi­li­sées pour lui rendre un dernier hommage à la hauteur de l’homme qu’il était». Elle signe ce message, mais n’oublie pas d’y asso­cier ses 3 enfants, René-Charles, et les jumeaux Nelson et Eddy, ainsi que les enfants de René issus de précé­dentes unions, Patrick, Jean-Pierre et Anne-Marie.

Ce message n’est pas la dernière étape des funé­railles orga­ni­sées à la mémoire du René Angé­lil. Avant de reprendre ses concerts, Céline doit se prépa­rer à une ultime épreuve. Une nouvelle céré­mo­nie aura lieu le 3 février, cette fois à Las Vegas, où rési­dait le couple. De nombreuses person­na­li­tés y sont atten­dues. Elles parta­ge­ront leurs peines et leurs souve­nirs, et soutien­dront la chan­teuse lors de cette récep­tion, qui se tien­dra au Colos­seum du Caesar’s Palace.

Gala,fr par  Martin Choteau Martin Choteau

Quand Michel Onfray accuse Cyril Hanouna de faire monter le jihadisme et se fait critiquer par ses fans

janvier 9, 2016
-

French philosopher Michel Onfray is pictured during the opening of the « Université Populaire de Caen » in the theater of Herouville-Saint-Clair, near Caen, northwestern france on October 15, 2010. AFP PHOTO/CHARLY TRIBALLEAU / AFP / CHARLY TRIBALLEAU

MÉDIAS – Michel Onfray n’en est plus à une polémique près. Et cette fois, le philosophe s’est attiré les foudres des fans de Cyril Hanouna. En cause, une interview pour le moins curieuse accordée au Figaro Magazine et dans laquelle l’essayiste oppose sans ciller la culture du divertissement (incarnée selon lui par le présentateur de « Touche pas à mon poste ») à l’attractivité de l’idéologie jihadiste. Ni plus ni moins.

« Aujourd’hui, et ce depuis la gauche, on nous présente des modèles tragiques qui font rêver les jeunes : Bernard Tapie, la Rolex, la Ferrari, Cyril Hanouna, un joueur de foot qui donne des coups de boule etc., alors qu’il y a soixante ans ou plus, un jeune rêvait d’être médecin, avocat ou porfesseur d’université, Jean-Paul Sartre ou Maurice Chevalier », s’emporte Michel Onfray avant d’asséner : « Vouloir ressembler à Serge Reggiani ou à Yves Montand, c’est tout de même moins déshonorant que vouloir ressembler à Cyril Hanouna ! Il est donc logique que la kalachnikov devienne le rêve ultime ».

S’ils n’ont pas vraiment souligné le caractère pour le moins suprenant de l’analyse du phénomène jihadiste par Michel Onfray, les « fanzouzes » (fans de Cyril Hanouna) sont montés au créneau pour défendre Cyril Hanouna.

Sur Twitter, le hashtag #BabaPlusFraisQuOnfray (« baba » étant le surnom de l’animateur ndlr) s’est rapidement imposé parmi les mots-clés les plus suivis sur le réseau social, beaucoup d’internautes décelant dans les propos de Michel Onfray une volonté de se faire du buzz sur le dos de Cyril Hanouna.

Quoiqu’il en soit, le présentateur de TPMP peut se targuer de ne jamais avoir été cité dans un document de propagande de l’Etat islamique, à l’inverse de Michel Onfray.

Lemonde.fr avec

Kim Karda­shian hyper sexy pour rencon­trer ses fans pari­siens

avril 16, 2015
Kim Karda­shian

Kim Karda­shian

Lance­ment réussi

 En séjour dans la capi­tale française, à Paris,, Kim Karda­shian en a profité pour faire fruc­ti­fier son busi­ness. La belle brune a lancé hier en grande pompe – et avec un grand décol­leté ! – sa gamme de soins pour cheveux.

On la croit trop occu­pée à chan­ger de tenue pour avoir le temps de faire autre chose mais on se trompe ! Kim Karda­shian sous ses airs d’in­gé­nue sexy est une redou­table femme d’af­faires. Egérie pour de nombreuses marques, produc­trice de télé­vi­sion, créa­trice de parfums… Et depuis quelques années à la tête d’une gamme de produits de beauté. C’est pour cette raison qu’elle était hier au maga­sin Marion­naud des Champs-Elysées.

Venue présen­ter sa nouvelle ligne de cosmé­tiques pour cheveux, Karda­shian Beauty Hair, l’épouse de Kanye West avait pour­tant opté pour une tenue qui détour­nait clai­re­ment le regard de sa cheve­lure ! Drapée dans une robe bustier au décol­leté rava­geur et joli­ment décou­pée et nouée dans le dos, la jeune femme de 34 ans a fait le show sur la plus belle avenue du monde. Coucou à la foule, serrage de main avec ses très nombreux fans, selfies…

Très dispo­nible pour ses admi­ra­teurs, Kim Karda­shian a ensuite pris la pose pour présen­ter sa ligne capil­laire à la presse. Une femme d’af­faires oui, mais sacré­ment sexy !

Voici.fr par Karine Hernandez

CAN: un million de fans à Abidjan pour les Ivoiriens champions d’Afrique

février 9, 2015

CAN: un million de fans à Abidjan pour les Ivoiriens champions d'Afrique
CAN: un million de fans à Abidjan pour les Ivoiriens champions d’Afrique © AFP

Un million de personnes se sont rassemblées lundi dans les rues d’Abidjan pour accueillir triomphalement les joueurs ivoiriens, vainqueurs dimanche de la Coupe d’Afrique des Nations, a-t-on appris auprès de la préfecture de police de la capitale économique ivoirienne.

Le bus transportant les Eléphants a mis plus d’1h30 min pour accomplir la dizaine de kilomètres séparant l’aéroport du stade Félix Houphouët-Boigny, où il n’est toujours pas arrivé, a constaté l’AFP. Cette enceinte de 35. 000 places, où ils viendront saluer leur public, est pleine à craquer depuis plus de 6 heures.

Jeuneafrique.com avec AFP

Furieux, des fans de Plus belle la vie écrivent à Cyril Hanouna

décembre 1, 2014

 

Photo famille de Plus belle la vie

Photo famille de Plus belle la vie

« Quelle mauvaise foi ! »

Cyril Hanouna a pris pour habi­tude de cham­brer la série Plus belle la vie. Cette fois-ci, la coupe est pleine pour les fans.

Un vent de rébel­lion souffle sur le Mistral ! L’ad­mi­nis­tra­teur du premier site de fans de la série vient de taper du poing sur la table, ne suppor­tant plus le mépris de Cyril Hanouna pour le programme.

Jeudi dernier, l’ani­ma­teur et Camille Combal, un de ses chro­niqueurs, se sont en effet moqués de la réac­ti­vité des scéna­ristes qui font dire à un des person­nages prin­ci­paux « Mon Dieu, Michael Jack­son est mort ! » Une séquence qui a évidem­ment fait hurler de rire les invi­tés autour de la table mais qui était tota­le­ment à côté de la plaque selon l’admi­nis­tra­teur de PBLV.org

« En tant que site de fans n°1 du feuille­ton, nous n’avons que très peu goûté la séquence d’une totale mauvaise foi, explique-t-il dans une longue lettre ouverte adres­sée à Cyril Hanouna. Quelle mauvaise foi ! Vanner le feuille­ton sur son manque de réac­ti­vité en montrant un extrait (qui date d’ailleurs d’il y a 2 mois : la réac­ti­vité de vos équipes n’est appa­rem­ment pas votre fort non plus !) tota­le­ment décor­rélé de son contexte, n’est pas très fair-play… c’est le moins que l’on puisse dire. »

Le site de fans explique en effet que le person­nage dont l’ani­ma­teur de Touche pas à mon poste s’est moqué souffre dans la série d’une amné­sie, ce qui explique du coup sa réac­tion en appre­nant la mort de son idole. « Je ne pense pas manquer d’hu­mour, ni de recul avec ma série préfé­rée mais les fans, que je me permets de repré­sen­ter dans cette lettre, éprouvent une certaine lassi­tude à ce qu’on se moque systé­ma­tique­ment de la série et/ou qu’on la prenne de haut, comme l’a fait l’équipe de TPMP à la fin de la séquence. Que l’on aime pas PBLV, soit ! Qu’on rie d’elle parce qu’on adhère pas aux scena­rii, c’est le droit de chacun ! Mais qu’on sorte un extrait de son contexte pour la décré­di­bi­li­ser, c’est nul ! »

En guise de conclu­sion, l’ad­mi­nis­tra­teur de PBLV.org incite Hanouna et sa bande à vision­ner le docu­men­taire consa­cré aux 10 ans de la série diffu­sée le 21 octobre dernier sur France 3. En pren­dront-ils le temps ?

Voici.fr par Stenger Perrine