Posts Tagged ‘Fédération congolaise de football’

Les Diables rouges juniors rentrent au pays après leur qualification à la CAN 2015

septembre 3, 2014

 

CONGO BRAZZAVILLE, (CONGOSITE) – L’équipe nationale des moins de 20 ans a regagné Brazzaville le 2 septembre, après sa qualification à la coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2015 prévue au Sénégal en 2015. Elle a obtenu son ticket au terme d’un match disputée en terre égyptienne contre les Pharaons d’Égypte (1-2).

 

Photo de famille de l'évènement

Photo de famille de l’évènement
 

Un accueil chaleureux a été réservé aux Diables rouges par la population congolaise qui s’était fortement mobilisée à l’aéroport international Maya Maya.

Ces jeunes ont été escortés de Maya- Maya au stade Alphonse Massamba Débat, sous la houlette du ministre des sports et de l’éducation physique, Léon Alfred Opimbat qui était accompagné du président de la Fédération congolaise de football (FECOFOOT), Jean Michel Mbono, dit Sorcier.

Les Diables rouges juniors ont été présentés au public et encouragés par le président de la FECOFOOT.

«Lentement mais sûrement le football congolais retrouve sa place et rentre dans la cour des grands. La qualification des Diables rouges U-20 pour la CAN 2015 en est une illustration patente de la flamboyance du football congolais. Qui eut parié à la qualification de notre équipe après l’annonce des résultats du tirage au sort qui mettait sur notre route les Pharaons d’Égypte, champions en titre. Le Congo a survécu et nous pouvons nous en féliciter», a-t-il dit.

Jean Michel Mbono a exhorté ces jeunes à porter et honorer le maillot des Diables rouges, le mouiller et le défendre comme ils viennent de le faire car, c’est un devoir en vers la nation.

Les Diables rouges des moins de 20 ans se sont qualifiés à l’issue du match disputé le 31 août dernier face à l’Égypte tenant du titre en match retour du dernier tour des éliminatoires de la compétition. Ils ont inscrit au cours de ce match un but sur le terrain de l’adversaire. Lors de la manche aller disputée le 17 août à Pointe-Noire, les Congolais l’avaient emporté sur un score de 2-0 grâce à un doublé de Kader Bidimbou inscrit en seconde période.

 
Congo-site.com

Eliminatoires CAN 2015 : le Congo qualifié à la place du Rwanda disqualifié

août 17, 2014
Les Diables Rouges du Congo

Les Diables Rouges du Congo

La Commission d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations de la Confédération africaine de football (CAF) a disqualifié le Rwanda des éliminatoires de cette compétition, Maroc 2015, coupable à ses yeux d’avoir éliminé un joueur non qualifié contre le Congo, lequel a été repêché pour poursuivre la compétition, a annoncé dimanche l’instance continentale.

Cette décision fait suite à une réserve formulée par la Fédération congolaise de football (FECOFOOT) au cours du match aller Congo/Rwanda disputé le 20 juillet 2014 à Pointe-Noire et portant sur l’éligibilité du joueur Birori Dady, sociétaire de l’AS Vita Club de Kinshasa avec la nationalité congolaise (RDC), une autre identité, Etekiama Agiti Tady, et un âge différent, indique la CAF sur son site officiel.

L’attaquant rwandais était soupçonné par les Congolais de posséder deux identités et autant de passeports. Sur la feuille de match du 20 juillet, la date de naissance de Birori était le 12 décembre 1986 à Kinshasa. Le joueur de l’AS Vita Club, qui participe aux matches du club congolais sous le nom d’Agiti Taddy Etekiama et une date de naissance différente (13 décembre 1990) n’avait d’ailleurs pas participé au match retour à Kigali le 2 août dernier, pas plus qu’il n’a joué dimanche 10 août en Ligue des Champions en Égypte face au Zamalek Le Caire (1-0).

Deux passeports, une signature

« Une autre date de naissance, en 1980, aurait même été trouvée », assure une source proche du dossier. « De plus, on a remarqué que les deux passeports comportaient la même signature, et que c’était bien le même joueur sur les photos. »

La fédération congolaise, qui a défendu son dossier devant la CAF et avait demandé que Birori et Etekiama – supposés être deux joueurs différents – soient entendus simultanément au siège de la CAF au Caire a donc obtenu gain de cause, puisqu’un seul – et pour cause – a répondu à la convocation le 11 août. Il a été suspendu par l’institution.

Appréciation et décision de la CAF

« Suite à l’enquête ouverte par la CAF, sur la base des documents fournis par les fédérations du Rwanda, du Congo et de la RD Congo, et après audition du joueur au siège de la CAF le 11 août 2014, il a été possible d’établir que les deux identités ne renvoient qu’à une seule et même personne », poursuit-elle.

C’est la base de ces éléments et bien d’autres que la Commission d’organisation de la CAN 2015 a décidé de suspendre immédiatement le joueur Etekiama Agiti Tady / Birori Dady jusqu’ à nouvel ordre et confirme son interdiction de jouer en club et équipe nationale.

Elle déclare, en outre, le Rwanda perdant de sa rencontre contre le Congo, confirmant définitivement son élimination de la compétition et son remplacement par le Congo dans le groupe A de la dernière phase éliminatoire pour la CAN 2015, en compagnie du Nigeria, de l’Afrique du Sud et du Soudan.

Qualifié sur le terrain face au Congo (0-2, 2-0 et 4-3 aux tirs au but) pour le dernier tour qualificatif de la CAN 2015, le Rwanda a été éliminé sur tapis vert par la CAF, suite à la réserve posé par son adversaire à propos de l’attaquant Dady Birori.

Attitude et réaction de Claude Le Roy

De retour en France le week-end dernier, Claude Le Roy s’était montré très confiant sur les chances de voir sa sélection repêchée par la CAF pour le troisième tour des qualifications à la CAN 2015, quelques jours après l’élimination des Diables Rouges à Kigali. Le gouvernement du football africain a donné raison à la fédération congolaise, laquelle avait posé une réserve après le match aller disputé à Pointe-Noire le 20 juillet dernier (2-0) à propos de Dady Birori.

Claude Le Roy va devoir préparer les deux matches de septembre au Nigeria (le 5 ou le 6), puis à domicile face au Soudan (le 10) pour le compte d’un groupe A complété par l’Afrique du Sud. En sachant que le Nigeria, aux prises avec la secte islamiste Boko Haram, est un des pays les plus durement touchés par le virus Ebola. « Et je ne serais pas surpris que le match soit délocalisé », avance Le Roy…
_________________________

Apanews.net avec Jeuneafrique par Alexis Billebault