Posts Tagged ‘Félix Auger-Aliassime’

Victoire historique pour le Canada en Coupe Davis

novembre 27, 2022
Des joueurs de tennis s'enlacent et célèbrent une victoire.

L’équipe canadienne à la Coupe Davis Photo : Getty Images/Fran Santiago

Le Canada remporte la première Coupe Davis de son histoire grâce à des victoires de Denis Shapovalov et de Félix Auger-Aliassime.

C’est l’Ontarien qui a ouvert le bal en battant l’Australien Thanasi Kokkinakis en deux manches de 6-2 et 6-4 lors du premier match en simple de la journée aux finales de la Coupe Davis à Malaga en Espagne.

Auger-Aliassime a par la suite clos le débat en disposant d’Alex de Minaur 6-3 et 6-4.

Le Canada soulève ce trophée pour la première fois de son histoire. L’unifolié avait atteint la finale en 2019, mais s’était incliné devant l’Espagne. Auger-Aliassime, Shapovalov et Pospisil avaient participé à cet affrontement.Début du widget Twitter. Passer le widget?

Shapovalov se ressaisi contre Kokkinakis

Après avoir livré deux performances en montagnes russes, d’abord contre l’Allemand Jan-Lennard Struff jeudi, puis face à l’Italien Lorenzo Sonego samedi — deux matchs qu’il a perdus en trois manches — Shapovalov s’est montré en plein contrôle de son jeu pendant la majeure partie de son duel avec Kokkinakis.

L’Ontarien de 23 ans, 18e au classement mondial, a pris les commandes de la première manche en gagnant les quatre premiers jeux. Il a bouclé cette première manche en 32 minutes sans faire face à une seule balle de bris.

Shapovalov a pris l’avance dans la deuxième manche grâce à un bris lors du troisième jeu. Au jeu suivant, Shapovalov allait connaître ses premiers moments difficiles à son service.

Lors d’un jeu qui a nécessité 22 points et duré quelque 13 minutes, le Canadien est quand même parvenu à consolider le bris, non sans devoir sauver trois balles de bris au passage.

Shapovalov a ajouté un deuxième bris lors du septième jeu, se donnant ainsi l’occasion de servir pour le match avec une avance de 5-2.

Le Canadien a cependant offert son pire jeu de la journée à son service, concédant les trois derniers points à Kokkinakis, le dernier sur une double faute, pour garder l’Australien dans le match.

Kokkinakis a prolongé le duel en gagnant son service lors du neuvième jeu sans céder un seul point. Shapovalov a répondu en gagnant les trois premiers points à son service pour se donner autant de balles de match.

Il a laissé filer la première lorsque sa volée du coup droit a survolé la ligne de fond, mais pas la suivante. Il l’a convertie à l’aide d’un service que l’Australien de 26 ans a touché du bout de la raquette.

Le Canada s’est qualifié pour sa deuxième finale de l’ère moderne de la Coupe Davis samedi et battant l’Italie 2-1.

Par Radio-Canada avec La Presse canadienne

Félix Auger-Aliassime se ressaisit et bat Rafael Nadal à Turin

novembre 15, 2022
Un joueur de tennis sourit et lève les deux bras en signe de victoire, avec sa raquette dans la main gauche.

Félix Auger-Aliassime soulagé d’avoir remporté son deuxième match du tournoi. Photo : Getty Images/Matthew Stockman

Félix Auger-Aliassime avait mal commencé le tournoi de fin d’année de l’ATP en s’inclinant devant Casper Ruud. Il a beaucoup mieux joué contre Rafael Nadal dans son deuxième match. Une victoire en deux manches de 6-3 et 6-4.

Au début du match, le Québécois n’a pas été aussi efficace que d’habitude avec sa première balle de service, qui n’est passée que 55 % du temps en première manche.

Il a quand même réussi 7 as et a remporté 95 % des échanges avec sa première balle.

Le 6e joueur mondial a pu bousculer l’Espagnol dans les premiers jeux. Il l’a ensuite brisé au huitième jeu et a empoché la manche en 55 minutes.

En deuxième manche, il a pris la mise en jeu de Nadal pour prendre l’avance 3-2. La deuxième raquette mondiale n’a inscrit qu’un seul as, et très tard, au neuvième jeu de la deuxième manche. Il a commis quatre doubles fautes contre deux pour son adversaire.

Le jeu suivant a été très disputé. Auger-Aliassime a dû sauver une balle de bris avant de gagner le jeu pour mener 4-2.

Il célèbre avec le poing en l'air.

Félix Auger-Aliassime Photo: AFP via Getty Images/Marco Bertorello

La première balle de service du Montréalais a été plus efficace dans la deuxième moitié avec 71 % de réussite. Il a enregistré 15 as au total. Cela lui a permis de garder l’avantage et d’obtenir deux balles de match. Une seule a suffi dans cette victoire nette en 1 h 57 min.

Je me suis habitué à la surface, a dit Auger-Aliassime. Et ça m’a aidé dans ce deuxième match, je sentais mieux mes coups. Je suis très content de la qualité de mes services. Mes revers étaient meilleurs. Quand je joue de cette façon, j’ai déjà prouvé que je peux battre les meilleurs au monde.

Auger-Aliassime remonte au 1er rang provisoire du groupe Vert. Les deux joueurs les mieux classés passent en demi-finales.

Nadal, qui avait déjà perdu son premier match, est donc au dernier rang.

La différence d’âge est importante (entre Nadal et moi), et ça démontre son étoffe de champion et à quel point il est l’exemple à suivre puisqu’il est encore ici à 36 ans, à lutter contre des gars au début de la vingtaine. C’est un grand champion, et il a une attitude irréprochable, a-t-il poursuivi.

C’était le troisième affrontement entre Nadal et Auger-Aliassime, et l’Espagnol avait gagné les deux premiers, sur terre battue, en 2022 et en 2019.

On se souvient encore qu’Auger-Aliassime lui avait donné du fil à retordre aux Internationaux de France en mai, obligeant l’Espagnol à disputer cinq manches.

Les chances de Rafael Nadal d’atteindre les demi-finales des finales de l’ATP sont très minces. Si Casper Ruud remporte une manche contre Taylor Fritz dans leur affrontement de mardi soir, l’Espagnol sera éliminé et Carlos Alcaraz terminera l’année 2022 avec le titre de no 1 mondial.

Quant à Félix Auger-Aliassime, il affrontera Taylor Fritz jeudi avec à l’enjeu une place en demi-finales.

J’ai une fiche de 1-1. Si je peux enregistrer deux victoires, alors peut-être que je pourrai passer au tour suivant. C’est ce que j’espère, a dit Auger-Aliassime. Ils (Casper Ruud et Fritz) s’affronteront ce soir, et je dois me préparer pour Fritz dans deux jours. Ça ne sera pas facile. Il joue très bien cette saison, et ces conditions de jeu sont parfaites pour lui.

Je vais miser sur l’expérience de Tony (Nadal, son entraîneur) dans cette situation-ci. Il m’a beaucoup aidé. J’ai beaucoup de respect pour sa famille et lui. C’est spécial d’affronter Rafa devant Tony ici. Mais en même temps, nous sommes des athlètes, et nous jouons du mieux que nous le pouvons.

Par Radio-Canada avec La Presse canadienne

Auger-Aliassime envoie le Canada en quarts de finale de la Coupe Davis

septembre 17, 2022
Un joueur de tennis frappe une balle.

Félix Auger-Aliassime Photo : Getty Images/Clive Brunskill

Au lendemain de sa victoire contre Carlos Alcaraz, Félix Auger-Aliassime a encore offert une grande performance.

Sa victoire convaincante de 6-3 et 6-4 contre le Serbe Miomir Kecmanovic a confirmé la qualification du Canada pour les quarts de finale de la Coupe Davis, en novembre à Malaga. Déjà assuré de la 2e place du groupe B, les représentants de la feuille d’érable pourraient terminer au 1er rang en gagnant le match de double à l’horaire contre la Serbie.

C’est un soulagement d’être qualifiés, parce qu’on était ici pour ça, a dit Auger-Aliassime en entrevue sur le terrain. J’aime jouer ce genre de tournois en équipe. On a gagné la Coupe ATP en début d’année et on dirait que je joue toujours bien quand je joue pour le drapeau.

Auger-Aliassime, 13e mondial, a pris aisément la mesure de Miomir Kecmanovic, 33e mondial. Le Serbe avait pourtant une fiche de deux victoires contre aucun revers face au Québécois. Pire encore, il n’avait jamais concédé de manche à la pépite canadienne.

Au premier tour du tournoi de Miami, en avril dernier, le Serbe s’était même imposé en deux manches de 6-4 et 6-2.

Samedi, à Valence, la supériorité d’Auger-Aliassime n’a jamais fait de doute. Solide au service, confiant en retour, le Québécois ne semblait pas le moindrement importuné par sa longue journée de travail de vendredi et sa victoire contre le numéro un mondial.

Il a mis son adversaire sous pression tout le match, notamment grâce à son service et son coup droit. Auger-Aliassime a réussi 13 as et a remporté 88 % des points lorsqu’on son premier service était en jeu.

Il a réussi 22 coups gagnants, contre 14 fautes directes.

C’était un match très solide au cours duquel j’ai concédé seulement deux balles de bris au cours du même jeu, a analysé le joueur de 22 ans. C’était un très bon match et je me sentais bien. J’ai eu une dure journée hier et c’était important aujourd’hui de confirmer ma belle forme avec une victoire.

Dure première pour Diallo

Dans le premier match de la journée, Gabriel Diallo a connu un rude baptême en Coupe Davis à Valence en Espagne.

Le jeune homme de 20 ans, sélectionné pour la première fois par le capitaine Frank Dancevic, s’est incliné en deux manches de 6-2 et 6-2 devant Laslo Djere lors du premier match du duel entre le Canada et la Serbie.

Diallo, récent vainqueur du tournoi de Granby, n’a jamais été dans le coup devant un rival beaucoup plus expérimenté que lui. À 27 ans, Djere, 66e mondial, est un vétéran du circuit et a déjà occupé le 27e rang mondial.

C’est le meilleur joueur que j’ai affronté de toute ma vie pour le moment, a admis Diallo en point de presse. Il est très intelligent et il m’a placé dans des positions inconfortables dans lesquelles je ne pouvais pas réussir les coups que j’avais envie de frapper. En retour de service, dès qu’il a sa raquette sur la balle, il ne rate pas. Il joue très profond et il gère bien son match et ses émotions.

De son côté, le Québécois est 334e mondial. Le grand serveur de 6 pi 7 po (2,01 m) a été brisé à deux reprises dans chacune des manches. Il a commis trois doubles fautes et n’a gagné que 53 % des points sur son premier service.

Contre un joueur aguerri et régulier, Diallo a commis 22 fautes directes contre seulement 6 coups gagnants.

À ce niveau, il faut avoir un bon service et surtout être en mesure de bien le placer, a analysé le Montréalais. Je n’ai pas mal servi, mais je ne plaçais pas assez bien mes balles. Il a menacé mon service à tous les jeux. Il est intelligent et très expérimenté et ça paraissait aujourd’hui.

J’aurais aimé mieux servir et mieux jouer derrière mon service la première balle. Sinon le reste, je pense que dans les échanges, je n’étais pas mauvais. Je n’étais pas incroyable, mais pas mauvais.

Ce duel à sens unique a duré à peine plus d’une heure. Malgré la sévérité du pointage, Diallo a apprécié l’expérience.

Ce n’est pas le résultat que je voulais, mais j’étais extrêmement reconnaissant envers Tennis Canada et envers Frank de me faire confiance et de m’envoyer sur le terrain, a dit Diallo, avec le sourire. J’ai essayé de prendre le plus de plaisir possible, de jouer mon jeu et d’essayer de jouer de façon relâchée. Il y a eu des moments où j’étais plus tendu, mais dans l’ensemble, c’était une très belle expérience. Je vais m’en rappeler toute ma vie de ce premier match.

Après avoir passé plus de quatre heures sur le terrain et souffert physiquement vendredi contre l’Espagne, Vasek Pospisil a obtenu congé du simple pour qu’il soit en meilleure forme pour le match de double.

Le capitaine prévoyait encore une fois d’envoyer dans la mêlée le duo formé par Vasek Pospisil et Félix Auger-Aliassime, mais Alexis Galarneau fera plutôt équipe avec le Vancouvérois.

Avec Radio-Canada par Antoine Deshaies