Posts Tagged ‘Feu’

RDC: Le Lac Kivu crache du feu

mai 27, 2021

Canada: Le feu de forêt au Lac-Saint-Jean s’approche d’une centrale d’Hydro-Québec

juin 21, 2020

 

© Getty
MONTRÉAL — Le Québec est passé de 13 feux de forêt samedi à 20 incendies dimanche, dont un qui est toujours hors de contrôle au Lac-Saint-Jean, et qui se dirige vers le Saguenay, ravageant déjà plus de 62 396 hectares de forêt depuis mardi dernier.

«Le feu a pris une croissance hier dans sa largeur plutôt que dans sa longueur», a indiqué Josée Poitras, agente à la prévention et aux communications de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), dimanche matin, en entrevue à La Presse canadienne.

«Le feu n’a peut-être pas avancé vers le réservoir Pipmuacan, mais il est tout près, juste avant les Monts-Valin, sauf que le feu s’est approché de la centrale Péribonka IV», a-t-elle précisé.

Les pompiers forestiers tentent maintenant de protéger les installations de la centrale hydroélectrique Péribonka IV d’Hydro-Québec. Les flammes étaient à 1,2 km des installations tôt dimanche matin.

Un porte-parole d’Hydro-Québec, Maxence Huard-Lefebvre, a indiqué samedi qu’il n’y a «absolument aucun» risque pour l’alimentation électrique au Québec.

«Les centrales hydroélectriques au Québec sont interreliées sur le réseau. Une centrale n’est pas associée à des clients en particulier», a précisé M. Huard-Lefebvre. Il a expliqué toutefois que la centrale a été mise en dormance par mesure préventive.

Des pompiers en renfort et des chalets évacuésIls sont maintenant une soixantaine de pompiers forestiers à combattre les flammes et des renforts, de partout au Québec, arriveront sous peu.

«C’est une soixantaine de pompiers forestiers, avec 18  pompiers en renfort en attente. Dès lundi, donc demain, nous attendons du personnel supplémentaire, 200 pompiers forestiers de plus», a souligné Mme Poitras.

Samedi, les vents qui ont changé de direction ont donné de la puissance à ce feu de forêt qui menace des sites de villégiatures. Un large périmètre a été érigé pour évacuer les vacanciers et les pêcheurs qui se trouvaient dans cette zone.

«Il n’y a pas de blessés et il y a un périmètre où c’est vraiment interdit d’entrer en forêt. Alors, il y a dix points de blocage», a souligné la porte-parole de la SOPFEU qui rappelle que les autorités des MRC Maria-Chapdelaine et du Fjord-du-Saguenay s’occupent de joindre les propriétaires des chalets pour s’assurer que personne ne se retrouve à l’intérieur du périmètre jugé dangereux.

Samedi, Mme Poitras a confirmé que des chalets ont été brûlés par le feu de forêt qui fait rage, mais les données officielles n’avaient pas encore été compilées.

La canicule et les feux de forêt

La canicule qui sévit dans plusieurs régions du Québec, la deuxième depuis le mois de mai dernier, a eu une incidence sur le nombre de feux de forêt au Québec.

La SOPFEU compte à ce jour 444 incendies cette année, soit près de deux fois plus que la moyenne saisonnière depuis les dix dernières années.

«Le danger d’incendie est extrême partout ou à peu près dans la province et l’on a connu hier en fin de journée des éclosions de feux de foudre également», ce qui explique notamment que la province est passée de 13 à 20 incendies en activité depuis la veille a indiqué Josée Poitras.

Le météorologue d’Environnement Canada Alain Roberge avait prédit samedi des précipitations dans le secteur en soirée, mais la pluie n’avait pas nécessairement le résultat escompté.

«Le pire, c’est que lorsque les premières averses arrivent, elles sont souvent accompagnées d’orages. Donc même si la pluie est au rendez-vous, les orages peuvent créer de nouveaux feux.»

Dimanche, le mercure va encore atteindre les 30 degrés Celsius dans la région, avec une chaleur ressentie de 40 degrés avec le facteur humidex, selon les prévisions d’Environnement Canada.

Les conditions météo et les vents influencent aussi la décision d’avoir recours ou non aux avions-citernes de la SOPFEU.

Le gouvernement Legault surveille la situation

Le premier ministre François Legault s’est à nouveau tourné vers Twitter samedi pour indiquer que les autorités suivent la situation de près et cet autre incendie qui fait rage à Rivière-Ouelle, dans le Bas-Saint-Laurent.

«En plus du feu de forêt qui fait rage au Lac-Saint-Jean, une tourbière de Rivière-Ouelle est aussi la proie des flammes et les vents n’aident pas la situation actuellement.»

Dans un deuxième gazouillis, M. Legault ajoute:

«Une ligne téléphonique de @ServicesQuebec est maintenant disponible pour informer la population sur la situation des feux de forêt : 1-877-644-4545.»

Un feu de tourbière à Rivière-Ouelle

Quant au feu de tourbe qui a éclaté vendredi après-midi à Rivière-Ouelle, dans le Bas-Saint-Laurent, il est maintenant contenu, mais il reste encore du travail à faire pour les pompiers.

«Hier le feu avait repris de la vigueur, si bien que le feu a atteint ce matin 250 hectares de forêt affectés», a indiqué la porte-parole de la SOPFEU.

«On va travailler encore aujourd’hui. Il y a une quarantaine de pompiers forestiers qui vont travailler sur le flanc ouest, qu’on voit de l’autoroute d’ailleurs et on va travailler en bordure», a précisé Josée Poitras qui souligne aussi qu’«il est possible aussi que le panache de fumée se promène et que les gens vont sentir l’odeur également.»

D’ailleurs, cette fumée était visible jusqu’à Québec samedi soir où la centrale 911 a reçu plusieurs appels, entre 17 h 30 et 18 h 30, pour «la présence de fumée dans le ciel de Québec», a indiqué le porte-parole des communications en sécurité publique, Alexandre Lajoie.

«Les pompiers ont effectué plusieurs vérifications dans différents secteurs de Québec. Selon la direction des vents, il s’agirait de fumée résiduelle provenant des incendies de tourbières de Rivière-Ouelle située sur la Rive-Sud du fleuve Saint-Laurent», a-t-il indiqué.

«Nous tenons à rassurer les habitants de Québec, dans les conditions actuelles, cette fumée ne présente aucun risque.»

Avec La Presse canadienne par Helen Moka

Suisse : un homme met le feu à un wagon et poignarde des passagers, six blessés

août 13, 2016

Genève – Un Suisse de 27 ans a mis samedi le feu à un wagon avec un liquide inflammable et poignardé des passagers dans un train en Suisse, blessant six personnes dont un enfant de six ans, a annoncé la police.

L’attaque a eu lieu dans un train circulant dans l’est, le long de la frontière avec le Liechtenstein, a déclaré la police régionale de Saint-Gall dans un communiqué, précisant que l’assaillant a également été blessé.

La police, qui a ouvert une enquête criminelle, ne se prononçait pas sur le mobile de l’assaillant.

L’attaque a lieu vers 14H20 heure locale (12H20 GMT) près de la gare de Salez. Le train reliait Buchs à Sennwald.

L’homme, un Suisse de 27 ans, a versé du liquide inflammable (…) qui a pris feu, a dit la police, ajoutant qu’il était également armé d’au moins un couteau.

Les six passagers blessés et l’assaillant ont été hospitalisés pour des brûlures ou des plaies provoquées par les coups de couteau, ajoute le communiqué.

Outre l’enfant, deux hommes, de 17 et 50 ans, et trois femmes de respectivement 17, 34, et 43 ans ont été blessés, selon la police qui précise que des dizaines de passagers se trouvaient à bord du train au moment de l’attaque.

Policiers, pompiers, ambulances et hélicoptères sont arrivés en masse sur les lieux de l’attaque.

La police a précisé que le montant des dégâts causés au train s’élevait à 92.000 euros.

Romandie.com avec(©AFP / 13 août 2016 19h06)

Un avion d’Emirates rate son atterrissage à Dubaï, prend feu et pas de blessés

août 3, 2016

Un avion d’Emirates en provenance d’Inde avec 300 personnes à bord a raté son atterrissage mercredi à l’aéroport de Dubaï. Tous les passagers et membres d’équipage ont été évacués et aucun blessé n’est signalé.

Une personne de nationalité suisse se trouvait dans l’avion avec 281 autres passagers et 18 membres d’équipage, selon la liste publiée par la compagnie. La plus grande partie de passagers étaient des Indiens et il y avait également 24 Britanniques.

Après l’accident survenu aux environs de 12h45, les autorités ont annoncé la suspension jusqu’à nouvel ordre de tous les mouvements à l’aéroport de Dubaï qui a été fermé.

Le Boeing 777-300 A6-EMW assurant le vol EK521 avait décollé de Trivandrum (également appelée Thiruvananthapuram), dans le sud-ouest de l’Inde. Il s’est écrasé à l’atterrissage pour une raison encore indéterminée.

Incendie maîtrisé
Les réacteurs ont ensuite pris feu, dégageant de gros panaches de fumée noire. L’avion était couché sur le ventre et les toboggans ayant servi à évacuer étaient déployés. Le bureau d’information du gouvernement a annoncé deux heures après l’accident que l’incendie avait été maîtrisé.

Emirates, qui appartient à l’émirat de Dubaï, a confirmé dans un communiqué sur Twitter un « incident » impliquant l’un de ses appareils. Elle a ajouté que les services de secours contrôlaient la situation.

L’accident de mercredi intervient quatre mois environ après un crash d’un Boeing 737-800 de flydubai, autre compagnie de Dubaï qui avait fait 62 morts.

Romandie.com avec(ats / 03.08.2016 14h23)

Chaleurs de frayeur

juin 30, 2015

Chaleurs de frayeur et d’horreur
Aux couleurs de l’été caniculaire
Sèment des malheurs dans nos régions
Avec des températures de suffocation

Soleil rouge de colère amère
A la lumière brûlante de torchère
Alerte d’une météo préventive
Qui nécessite une attention vive

Vague de feu temporelle de l’atmosphère
Source d’énergie bienfaisante et mortifère
Ondes soufflées sur la terre gémissante
Au-delà des zones décrétées rougissantes

Bernard NKOUNKOU

Sous-marin nucléaire en feu en Russie: opération noyade pour éteindre l’incendie

avril 7, 2015

Severodvinsk (Russie) – Les pompiers tentaient mardi soir d’immerger un sous-marin nucléaire russe en cale sèche dans le port de Severodvinsk, dans le Grand nord russe, pour éteindre l’incendie qui s’est déclaré lors de travaux de réparation.

Après plusieurs heures de lutte contre l’incendie, les pompiers ont dû se résoudre à noyer le dock avec de l’eau de mer pour éteindre le feu.

L’opération consistant à remplir d’eau le dock pour éteindre l’incendie dans le sous-marin a commencé, elle peut durer encore quelques heures, a déclaré un porte-parole de l’Union des constructeurs navals, Ilia Jitomirski, cité par l’agence de presse russe RIA Novosti.

L’incendie, a priori déclenché par des travaux de soudures au niveau du 9e compartiment de ce sous-marin de classe Oscar II d’après les codes Otan, occupe désormais une superficie de 40 mètres carrés, a précisé M. Jitomirski.

Pour l’instant, l’incendie n’a encore été ni maîtrisé ni localisé, a indiqué à l’agence TASS le porte-parole de la société chargée des travaux de réparation du sous-marin, Evgueni Gladichev.

Une importante fumée noire se dégageait du chantier naval, selon un photographe de l’AFP. Signe du sérieux de l’incident, l’amiral Viktor Chirkov, chef d’état-major de la marine russe, s’est rendu sur place, rejoignant plusieurs hauts responsables de la marine militaire.

Le sous-marin, un des bâtiments de la Flotte du Nord, basée dans la région de Mourmansk au bord de la mer de Barents, était en réparation depuis le 15 novembre 2013 et ce jusqu’en novembre 2015, d’après le blog officiel du service de presse de la société chargée des travaux, les chantiers navals de Zviezdotchka.

Le combustible nucléaire avait été déchargé du +Orel+ dans le but de réparer le sous-marin en cale sèche. Son réacteur avait été mis à l’arrêt. Lors de l’incendie, aucun membre de l’équipage ou des réparateurs n’a été blessé, a affirmé M. Jitomirski.

Aucune arme ne se trouvait à bord, il est clair que si le sous-marin avait été armé, il n’aurait pas été accepté pour les réparations, a précisé le porte-parole de Zviezdotchka, Nikolaï Blinov.

Selon M. Gladichev, tous les employés des chantiers navals et membres de l’équipage du sous-marin avaient évacué les lieux.

En 2008, un accident à bord du sous-marin à propulsion nucléaire Nerpa avait fait 20 morts par asphyxie lorsque le système anti-incendie avait été déclenché alors que le navire effectuait des tests en mer du Japon.

Des incendies se déclarent régulièrement à bord de sous-marins nucléaires russes sans faire de victimes, le dernier ayant eu lieu en septembre 2013 sur le sous-marin Tomsk, lors de travaux de soudure également.

En décembre 2011, un incendie sur la coque du sous-marin nucléaire K-84 Ekaterinbourg, en réparation dans un chantier naval du nord-ouest de la Russie, avait fait neuf blessés.

Romandie.com avec(©AFP / 07 avril 2015 19h42)

Dubaï: le gratte-ciel The Torch prend feu, pas de victimes

février 21, 2015

Dubaï – Un incendie a ravagé samedi la partie supérieure d’un des plus hauts gratte-ciel de Dubaï, The Torch, forçant des centaines de résidents à évacuer leurs appartements, selon la défense civile.

L’incendie, qui a été maîtrisé après deux heures d’intervention des pompiers, n’a pas fait de victimes, selon un communiqué de la Défense civile. Sept personnes ont cependant été soignées sur place après avoir inhalé de la fumée.

Une vingtaine d’étages du gratte-ciel, qui en compte 79, ont été touchés par les flammes attisées par les vents, et des débris de l’immeuble se sont écrasés sur la rue, selon des vidéos amateurs diffusées sur les réseaux sociaux.

Le feu a causé d’importants dommages à des appartements de luxe occupés notamment par des expatriés, et a provoqué l’évacuation de centaines d’habitants d’immeubles voisins dans le quartier Dubaï Marina.

Le feu s’est déclaré au 51e étage de la tour résidentielle qui fait 336,1 mètres de haut, a indiqué la Défense civile.

Un habitant, Mehdi Ansari, a déclaré à l’AFP que l’alarme incendie s’était déclenchée vers 02H00 du matin (22H00 GMT).

J’ai vu qu’il y avait du feu et que des parties du bâtiment étaient en train de s’effondrer. J’ai immédiatement emmené ma femme et notre bébé, a-t-il ajouté, en précisant avoir pris avec lui des objets importants.

Quand nous sommes descendus par l’escalier, il était plein de fumée. Il est devenu ensuite de plus en plus bondé et enfumé, les lampes se sont éteintes et certaines personnes ont paniqué.

– 50 étages à pied –

Des équipes de la Défense civile ont commencé à dégager les débris après que les pompiers furent parvenus à éteindre l’incendie et à empêcher que celui-ci se propage à des immeubles voisins.

Les centaines d’habitants de gratte-ciel proches ont ensuite pu rejoindre leurs habitations.

M. Ansari, qui habite au 27e étage de la tour Torch, a salué le travail des pompiers. C’était un incendie gigantesque et le vent rendait les choses encore plus difficiles. Le feu était hors de contrôle, a expliqué cet ingénieur de 30 ans.

Certaines personnes ont dû descendre à pied une cinquantaine d’étages et elles n’étaient pas en très bonne forme, a précisé M. Ansari.

Les pompiers ont été époustouflants. Ils sont arrivés sur place très rapidement et les médecins ont pris soin de tout le monde.

Le quartier Dubaï Marina, qui compte de nombreuses tours résidentielles, est très populaire auprès des expatriés.

L’émirat de Dubaï est connu pour ses immeubles gigantesques.

En 2012, un important incendie avait éclaté dans la tour 34-Tamweel, provoqué par un mégot de cigarette jeté dans une poubelle.

A Abou Dhabi, autre émirat des Emirats arabes unis, dix travailleurs étrangers sont morts vendredi dans un incendie qui s’est déclaré dans l’entrepôt qui leur servait d’abri de fortune, ont rapporté les médias.

Au moins huit personnes ont été blessées dans le sinistre qui a ravagé le bâtiment de deux étages, selon le quotidien Gulf Daily News, et le propriétaire de l’immeuble, qui louait illégalement aux travailleurs, a été arrêté.

Romandie.com avec(©AFP / 21 février 2015 13h08)

Libye: trois réservoirs de pétrole en feu dans un terminal de l’est

décembre 26, 2014

Benghazi (Libye) – Trois réservoirs de pétrole étaient en feu vendredi dans le terminal d’al-Sedra, un des plus importants de Libye, après des combats ayant opposé la veille les forces gouvernementales aux miliciens islamistes qui tentent de s’emparer du site, a indiqué un responsable militaire.

Un premier réservoir avait pris feu jeudi après avoir été touché par une roquette tirée par des miliciens depuis une vedette utilisée lors de leur attaque sur des terminaux pétroliers de l’est libyen, avait affirmé jeudi ce responsable, Ali Al-Hassi, porte-parole des gardes protégeant ces sites pétroliers.

Depuis, le feu s’est propagé à deux autres réservoirs, a-t-il indiqué vendredi.

Selon un témoin, les flammes et d’épaisses colonnes de fumée enveloppaient vendredi entièrement les secteurs d’al-Sedra et Ras Lanouf, le feu menaçant les autres réservoirs et faisant en outre craindre une catastrophe écologique.

Des témoins avaient dit jeudi avoir vu des flammes et de la fumée s’élever du réservoir, visé selon eux dans la nuit de mercredi à jeudi par des miliciens de la coalition Fajr Libya (Aube de la Libye).

M. Al-Hassi avait affirmé jeudi que les forces gouvernementales étaient parvenues à repousser l’offensive des miliciens, qui a coûté la vie à quatre soldats.

Un calme précaire régnait vendredi sur cette région du Croissant pétrolier –qui comprend les terminaux d’al-Sedra, de Ras Lanouf et de Brega, les plus importants du pays– et qui est le théâtre depuis plusieurs jours d’affrontements entre des forces gouvernementales et des miliciens de Fajr Libya.

Le porte-parole de la Compagnie nationale de pétrole de Libye, Mohamed al-Harari, a appelé les combattants à épargner les sites pétroliers du pays.

Selon des experts, la production de brut dans le pays a baissé à près de 350.000 barils par jour alors qu’elle atteignait 800.000 b/j avant le début des combats le 13 décembre.

La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi au terme de huit mois de conflit en 2011.

Livré aux milices, le pays est dirigé par deux Parlements et deux gouvernements — l’un proche des milices islamistes et l’autre reconnu par la communauté internationale — qui se disputent le pouvoir.

Romandie.com avec(©AFP / 26 décembre 2014 20h01)

GB: un navire transportant des déchets radioactifs prend feu, une plateforme évacuée

octobre 8, 2014

Londres – Une plate-forme pétrolière près des côtes écossaises a dû être évacuée dans la nuit de mardi à mercredi lorsqu’un incendie s’est déclaré à bord d’un navire transportant des déchets radioactifs et se dirigeant vers elle, a-t-on appris auprès des secours.

Les garde-côtes de l’archipel des Shetland ont été alertés mardi soir par le Parida, immatriculé au Danemark, qu’une de ses deux cheminées avait pris feu dans des conditions de mer difficiles, ont-ils expliqué à l’AFP.

L’incendie a été rapidement maîtrisé mais l’équipage n’a pas réussi à redémarrer les moteurs. En panne, le navire a alors dérivé vers la côte écossaise et la plateforme pétrolière Beatrice. Il se trouvait à une vingtaine de kilomètres de la plateforme lorsque un hélicoptère de la RAF a hélitreuillé vers minuit l’ensemble des 52 personnes travaillant sur les lieux.

Aucun blessé n’est à déplorer, a confirmé la compagnie Woodgroup, responsable de la plateforme, à l’AFP, en évoquant une évacuation par précaution.

Le bateau a, lui, été pris en remorque et est arrivé à bon port mercredi matin à Moray Firth, un bras de mer au nord-est de l’Ecosse dans le prolongement du Loch Ness, ont annoncé les garde-côtes écossais.

Le Parida devait se rendre de Scrabster, à l’extrémité nord de l’Ecosse, à Anvers, en Belgique, avec dans ses cales des déchets radioactifs en provenance du site de Dounreay, une centrale nucléaire en cours de démantèlement.

Selon Mike Douglas des garde-côtes écossais, il s’agit de matériel à radioactivité faible entouré d’une chape de béton.

Il n’y a eu aucun danger pour l’équipage et la cargaison n’a pas été menacée par le feu, a affirmé une porte-parole du site de Dounreay à l’AFP, ajoutant que le Parida était intact et ne présentait aucune menace pour l’environnement.

Le ministre écossais de l’Environnement, Richard Lochhead, a néanmoins qualifié l’incident de sérieux.

Romandie.com avec(©AFP / 08 octobre 2014 12h34)

Ma belle sur la plage

juillet 7, 2011

Je te vois encore sur la plage
comme un poisson sans pieds qui nage
avec tes hanches de nageoires de ton age.

Quand le feu de ton corps éteint les eaux
tes belles jambes dorées langues des flots
lèchent les vagues dans la joie du manchot.

Mon regard de vacances sur tes ailerons
accroché comme sur les canons de la jument
me donne la grande patience du forgeron.

Bernard NKOUNKOU