Posts Tagged ‘Feux d’artifices’

Explosion dans un entrepôt de feux d’artifices au Mexique: au moins 24 morts

juillet 5, 2018

Explosions dans des entrepôts de feux d’artifice à Tultepec, au nord de Mexico, le 5 juin 2018 / © AFP / Pedro PARDO

Au moins 24 personnes ont été tuées et 49 blessées, dont des pompiers et des policiers, par plusieurs explosions survenues jeudi dans des entrepôts de feux d’artifice à Tultepec, ville au nord de Mexico, près de la moitié des victimes étant des sauveteurs pris au piège.

« Nous comptons 24 morts, 17 sur place et 7 dans les hôpitaux », dont un mineur, a indiqué le parquet local dans un communiqué, qui rapporte un nombre de 49 blessés transportés dans différents hôpitaux.

Parmi les morts figurent quatre pompiers, quatre policiers municipaux et un policier de l’Etat, a annoncé la ministre de la Sécurité publique de l’Etat Maribel Cervantes.

Tultepec, ville réputée pour ses engins pyrotechniques artisanaux et qui compte le plus grand marché de feux d’artifice du pays, a déjà été endeuillée par plusieurs accidents similaires, le plus meurtrier en 2016 ayant fait 42 morts.

« Nous sommes profondément désolés pour la mort de ce qui ont été tués ce matin à (…) Tultepec, y compris nos pompiers et nos collègues policiers qui ont perdu leur vie en en sauvant beaucoup d’autres », a déclaré dans un tweet la Croix-Rouge de l’Etat de Mexico, où se trouve Tultepec.

La première explosion a eu lieu vers 09H30. Au moment où la police et les pompiers arrivaient sur les lieux et commençaient à prendre en charge les victimes, le feu s’est propagé à d’autres entrepôts, provoquant de nouvelles explosions.

Des proches des victimes sur le site des explosions qui ont détruit plusieurs entrepôts de feux d’artifice de Tultepec, au nord de Mexico, le 5 juillet 2018 / © AFP / Pedro PARDO

Quelques heures après le drame, des centaines de soldats, policiers et pompiers étaient déployés dans le quartier de Xahuento, dans les faubourgs de la ville, autour des bâtiments encore fumants.

Une puissante odeur de poudre à canon saturait l’air ambiant. A l’extérieur du vaste périmètre de sécurité gisaient sur l’herbe des meubles et des briques calcinés projetés par les explosions.

« Je prenais mon petit-déjeuner quand j’ai entendu une terrible explosion. Nous sommes sortis de la maison en courant et j’ai alors vu un énorme nuage blanc dans le ciel, comme s’il allait pleuvoir. Sauf qu’aujourd’hui, il a plu du feu », a raconté Alondra Perez, 62 ans, qui vit de l’autre côté de la rue.

Les accidents liés à l’industrie pyrotechnique sont fréquents au Mexique et notamment à Tultepec, où sont fabriqués les feux d’artifice utilisés traditionnellement par les Mexicains pour célébrer les jours sacrés.

Une explosion spectaculaire dans le grand marché de feux d’artifice y avait fait 42 morts et 70 blessés en décembre 2016. Une fusée avait explosé, entraînant des réactions en chaîne. Le marché, alors bondé avant les fêtes de Noël et du Nouvel an, avait été transformé en champ de ruines.

Vue aérienne du site des explosions qui ont détruit plusieurs entrepôts de feux d’artifice à Tultepec, au nord de Mexico, le 5 juillet 2018 / © AFP / PEDRO PARDO

Plus récemment, le 6 juin, une explosion a encore fait sept morts dans la ville.

« Les gens ici veulent continuer à fabriquer des feux d’artifice. C’est leur tradition », a déclaré à l’AFP un officier de police, sous couvert d’anonymat.

« Mais ils ne mesurent pas les conséquences de ces tragédies. C’est rageant parce que nos collègues pompiers (…) finissent par perdre leur vie en sauvant ces gens ».

Le président mexicain Enrique Pena Nieto a présenté ses condoléances aux familles des victimes sur Twitter, et le ministre de l’Intérieur de l’Etat Alejandro Ozuna a fait savoir qu’un « contrôle exhaustif » de tous les permis des ateliers serait réalisé.

« Nous avons qu’il s’agit d’un mode de vie et d’une tradition, mais nous devons envoyer un message à la communauté et ils doivent comprendre qu’il faut règlementer tout ça, pour leur propre sécurité », a-t-il déclaré.

Romandie.com avec(©AFP / 06 juillet 2018 01h59)

Mexique: une explosion de feux d’artifice sur un marché fait 31 morts

décembre 21, 2016

Une explosion sur le plus grand marché de feux d’artifice du Mexique a tué au moins 31 personnes et fait 72 blessés mardi à Tultepec, près de Mexico, ont indiqué les autorités mexicaines.

« Il y avait des gens en flammes qui couraient ». Sur le marché de feux d’artifice de Tultepec, le plus grand du Mexique, un après-midi tranquille et ensoleillé s’est instantanément transformé en une scène infernale. De nombreux visiteurs arpentaient les allées en quête de feux d’artifice pour célébrer les fêtes de fin d’année lorsque une immense explosion a retenti, mardi 20 décembre.

 

Puis un énorme nuage s’est élevé, obscurcissant le ciel, tandis que des explosions en chaîne se succédaient. Des feux d’artifice colorés scintillaient dans l’épaisse fumée noire. « Juste après l’explosion, tout a commencé à prendre feu. Il y avait des gens brûlés qui couraient », raconte Walter Garduno, témoin de la tragédie qui a fait au moins 31 morts et 72 blessés.

Des précédentes explosions en 2005 et 2006

Avec environ 300 stands, le marché de San Pablito à Tultepec, dans la banlieue de Mexico, contenait des tonnes de poudre destinées à la fabrication de feux d’artifice, avec l’autorisation du ministère mexicain de la Défense.

Après de précédentes explosions en 2005 et 2006, qui avaient dévasté ce marché et fait des dizaines de blessés, les mesures de sécurité avaient été renforcées, et les vendeurs assuraient que le site était dans sa catégorie le plus sûr de toute l’Amérique latine. Mais mardi après-midi, une explosion a fait trembler le sol sur plusieurs kilomètres à la ronde.

« La terre a bougé »

« Des gens couraient en flammes, des enfants », se souvient Walter Garduno, qui se trouvait par hasard dans le secteur et a accouru sur le site pour apporter de l’aide. L’intervention des secours, parfois improvisés, a été rendue difficile par les explosions qui continuaient de se succéder sur ce vaste marché de quatre hectares, situé près d’un carrefour routier.

Des policiers présents sur les restes du marché San Pablito à Tultepec, le 21 décembre au Mexique.

Des policiers présents sur les restes du marché San Pablito à Tultepec, le 21 décembre au Mexique.

REUTERS/Edgard Garrido

Angelica Coss, 25 ans, qui vit dans une zone résidentielle à quelques rues du lieu de la catastrophe, vaquait à ses occupations lorsque l’explosion initiale a retenti. « La terre a bougé, j’ai eu l’impression qu’un avion s’était écrasé, que des bombes tombaient. Je suis montée sur le toit de ma maison, d’autres personnes étaient là, et nous avons vu que le marché explosait. Et toute cette fumée a commencé à nous recouvrir », raconte-t-elle.

Des centaines de policiers et de sauveteurs

Après les innombrables détonations, il ne restait du site qu’un amas de ferraille et de béton noirci d’où les sauveteurs improvisés, les vêtements salis par la fumée ou déchirés, tentaient de secourir des blessés souvent atteints de brûlures.

Víctor Hugo Samantes, dont des membres de la famille tenaient des étals au marché, a été l’un des premiers à s’approcher du site pour tenter de retrouver ses proches miraculeusement sortis indemnes de la tragédie.

« C’est incroyable, on est habitués à voir le marché en mouvement et tous les gens qui y travaillent, chacun à son poste. Et maintenant, le voir dans cet état ! » soupire-t-il, la bouche protégée par un masque, en observant le marché réduit en cendres où s’activent des centaines de policiers et de sauveteurs.

Lexpress.fr avec AFP

Espagne: six morts et trois blessés graves dans l’explosion de l’usine de feux d’artifice

septembre 1, 2015

Saragosse (Espagne) – Encore trois personnes se trouvaient mardi soir dans un état grave ou très grave au lendemain de l’explosion dans une usine de feux d’artifice à Saragosse (Espagne) qui a déjà fait six morts, selon le gouvernement régional.

Une femme est dans un état très grave et deux personnes, un homme de 25 ans et une femme de 45 ans, sont dans un état grave et se trouvent en unité de soins intensifs, selon un nouveau bilan diffusé par le gouvernement régional d’Aragon. Un des six blessés est sorti de l’hôpital le matin.

Selon cette source l’accident a été entraîné par une première déflagration, dans une poudrière.

Elle a ensuite provoqué une réaction dans un autre bâtiment, à 40 mètres, puis encore davantage de destructions dans les baraques où se trouvaient les explosifs, a expliqué à l’AFP un porte-parole du gouvernement régional.

L’explosion, intervenue lundi en début d’après-midi, a tué six personnes, dont une victime retrouvée mardi dans les décombres. Elle en a blessé six autres.

L’entreprise Pirotecnia Zaragozana S.A. est située à moins de 10 km de l’aéroport de Saragosse. Fondée en 1860, elle avait été rachetée en janvier 2015 par le groupe français de pyrotechnie Étienne Lacroix.

L’usine emploie plus de 40 personnes à la fabrication de feux d’artifice et exporte vers l’Europe et au Canada, selon son site internet.

Les producteurs de feux d’artifice sont traditionnellement très sollicités en Espagne en août, pour des fêtes religieuses célébrées dans de nombreuses communes.

Romandie.com avec(©AFP / 01 septembre 2015 18h05)

Explosion d’une usine de feux d’artifice en Espagne: cinq morts

août 31, 2015

Cinq personnes ont perdu la vie et six autres ont été blessées dans l’explosion d’une usine de feux d’artifice près de Saragosse, au nord-est de l’Espagne, a annoncé le gouvernement régional d’Aragon. Les corps ont été découverts sur les lieux de l’explosion.

Un précédent bilan faisait état de trois blessés et trois disparus. L’explosion s’est produite en début d’après-midi pour des raisons inconnues. Sur des photos de la Croix-Rouge espagnole postées sur un réseau social, on pouvait voir plusieurs panaches de fumée sortir des différents entrepôts de l’entreprise, sur leur terrain de 12 hectares.

L’entreprise Pirotecnia Zaragozana S.A. est située à moins de 10 km de l’aéroport de Saragosse. Fondée en 1860, elle emploie plus de 40 personnes à la fabrication de feux d’artifices et exporte dans toute l’Europe et au Canada, selon son site internet.

Romandie.com

Italie: sept morts dans l’explosion d’une usine de feux d’artifice

juillet 24, 2015

Rome – Sept personnes ont été tuées dans l’explosion, vendredi, d’une usine de feux d’artifice dans la banlieue de Bari, au sud de l’Italie, ont indiqué les médias, citant les services de secours.

Selon l’édition locale du quotidien La Repubblica, une camionnette aurait explosé en premier, déclenchant ensuite une série d’explosions au sein même de l’usine qui produisait des feux d’artifices pour les fêtes locales.

Les explosions ont duré une heure environ et les secouristes, dont les pompiers, ont dû intervenir également avec deux Canadair pour éviter que l’incendie ne se propage à une forêt proche de l’usine.

Les explosions ont également fait plusieurs blessés, dont au moins un avec de très graves brûlures, sur environ 90% de la superficie du corps, selon la même source.

Le président italien Sergio Mattarella a fait part de son émotion et réclamé que toute la lumière soit faite sur les circonstances de cet accident, le plus tôt possible.

Des explosions de ce genre se produisent régulièrement en Italie et chaque année plusieurs personnes trouvent la mort dans ce type d’incidents.

Romandie.com avec(©AFP / 24 juillet 2015 19h58)