Posts Tagged ‘Feux’

États-Unis: Des feux menacent la chic banlieue de Los Angeles

juin 5, 2016

Quelques 5000 personnes ont dû être évacuées entre samedi et dimanche à cause d’incendies tout près de Los Angeles. La chic ville de Calabasas est touchée, où vivent nombre de célébrités, notamment des membres de la famille Kardashian.

Le feu, dont la fumée se voyait au loin depuis Los Angeles, a démarré samedi après-midi et n’était qu’à 30% maîtrisé dimanche, selon les pompiers. Plus de 200 hectares de bois et broussailles ont déjà brûlé dans cette zone vallonnée. Deux maisons ont été endommagées et un bâtiment commercial détruit.

Une grande partie des 5000 personnes évacuées avaient pu regagner leur foyer dimanche avant l’aube, selon les autorités locales. Mais les températures proches de 30 degrés et le vent menaçaient de pousser le brasier vers Topanga Canyon, localité au nord de Los Angeles qui surplombe les plages de Malibu. Certains habitants restaient sous ordre d’évacuation dimanche.

Chaleur et sécheresse
« Le feu est sur le versant d’une montagne, il n’y a pas de route, nous essayons d’y emmener » des équipes, a déclaré John Tripp, l’un des responsables des pompiers du comté de Los Angeles, lors d’une conférence de presse tôt dimanche.

« Nous anticipons que si le soleil et la chaleur montent (..), le feu pourrait s’étendre », a-t-il ajouté, soulignant que la végétation extrêmement desséchée par quatre années d’une sécheresse record aidait l’incendie à se propager. Deux pompiers ont été légèrement blessés et un troisième a subi un problème cardiaque.

Trois feux ont démarré presque simultanément dans la zone samedi après-midi. Le principal est probablement lié à un accident de la route au cours duquel un véhicule est rentré dans un poteau électrique, selon les autorités. La cause du troisième incendie était encore inconnue et faisait l’objet d’une enquête des autorités.

« Vais-je devoir évacuer? »
Plusieurs célébrités vivent à Calabasas dont la chanteuse Jessica Simpson et des membres de la famille de stars de l’émission de téléréalité « L’incroyable famille Kardashian ».

Le magazine de célébrités People a publié une photo d’un gros nuage de fumée derrière une colline broussailleuse, postée par la mannequin Kendall Jenner, demi-sœur de Kim Kardashian, sur le réseau social SnapChat. Sur le même réseau, sa sœur Kylie Jenner, également mannequin, a écrit: « Vais-je devoir évacuer? ».

Romandie.com

Canada: le feu de Fort McMurray passe dans la province voisine

mai 19, 2016

Ottawa – Le gigantesque feu de forêt de la région de Fort McMurray, en Alberta (ouest du Canada), continue de s’étendre et a traversé la frontière de la Saskatchewan, la province voisine, a indiqué jeudi le service des incendies.

Toujours hors de contrôle, le feu de Fort McMurray a ravagé plus de 5.050 km2 de forêts, soit 820 km2 de plus en 24 heures. La surface brûlée a doublé en une semaine, a dit Chad Morrisson, directeur du service d’incendie de l’Alberta.

S’appuyant sur des calculs à partir des images satellites, M. Morrisson a estimé que les flammes ont brûlé un peu plus de 700 hectares en Saskatchewan.

Sans évaluer les surfaces détruites, Steve Roberts, directeur des incendies de la Saskatchewan a confirmé que le feu avait franchi la ligne frontalière.

Le feu déclenché le 1er mai dans les forêts en banlieue de Fort McMurray a forcé l’évacuation de près de 100.000 personnes de la région de cette ville pétrolière.

Cet incendie a donc dévasté les forêts sur les 80 kilomètres vers l’est pour atteindre la Saskatchewan, et les flammes sont maintenant à près de 40 km des bourgades de Clearwater River et de La Loche.

A Fort McMurray, les pompiers continuaient jeudi à contenir l’avancée des feux autour des sites pétroliers au nord de la ville.

Les travaux de réhabilitation des réseaux et des infrastructures se poursuivaient dans la ville où les premiers habitants, sur une base volontaire, pourraient commencer à revenir à partir du 1er juin, selon la Première ministre de l’Alberta Rachel Notley.

Ce calendrier du retour des dizaines de milliers d’habitants, à l’exception de ceux originaires des deux quartiers brûlés, est prévu sur deux semaines pour peu que les conditions posées par le gouvernement soient remplies.

Le retour s’amorcera si le feu ne présente plus de menace immédiate et durable pour la ville et les installations pétrolières, avec l’absence des épaisses fumées qui compliquent actuellement le travail dans Fort McMurray.

Mme Notley a également posé comme conditions, la réouverture de toutes les voies de circulation, la disponibilité des services d’urgence, la remise en état des réseaux électriques et de gaz, et la réouverture des banques, magasins d’alimentation et des services municipaux.

Romandie.com avec(©AFP / 19 mai 2016 20h12)

Canada: un camp de travailleurs pétroliers de 665 logements détruit par les feux de Fort McMurray

mai 17, 2016

Montréal – Une base de vie de 665 logements dédiée aux travailleurs des compagnies pétrolières a été entièrement brûlée mardi par les feux de forêts au nord de Fort McMurray, a annoncé Rachel Notley, la Première ministre de l’Alberta (ouest).

Cet ensemble de logements préfabriqués comme 18 autres dans un rayon de 50 km au nord de la ville avait été évacué lundi soir devant l’avancée de la ligne de feu. D’autres installations sont sous la menace des flammes pour un total d’environ 4.000 logements, a ajouté Mme Notley lors d’une conférence de presse télévisée.

Romandie.com avec(©AFP / 17 mai 2016 19h40)

Plusieurs semaines pour éteindre les feux de Fort McMurray

mai 6, 2016

Des semaines et des semaines de travail seront nécessaires pour venir à bout des immenses feux qui dévastent Fort McMurray, a estimé vendredi le service des incendies de l’Alberta. Un changement de direction des vents laisse présager une amélioration de la situation.

Après une semaine, les foyers ont déjà détruit près de 2000 bâtiments et ont jeté sur la route 100’000 personnes, évacuées de la ville canadienne et des bourgades proches. Plus de 1000 km2 de forêt se sont également envolés en fumée, soit l’équivalent de dix fois la ville de Paris.

Les feux « se propagent vers le nord-est, s’éloignant de Fort McMurray (…) et des sites industriels majeurs », a dit le premier ministre de l’Alberta, Rachel Notley, sur la chaîne publique CBC.

« Actuellement, c’est de pluie dont nous avons absolument besoin. Et même si nous finissions par en avoir, nous aurions encore beaucoup de feux en activité et beaucoup de travail à accomplir », a expliqué le directeur du service des incendies de l’Alberta.

Quarante foyers
Fort McMurray a connu un hiver et un printemps très secs, avec des températures nettement au-dessus des normales, ce qui explique en grande partie l’extrême volatilité de ces feux qui font rage dans des forêts de conifères.

Quarante incendies de forêt étaient en activité vendredi en Alberta, dont cinq considérés hors de contrôle. Ils étaient combattus par 1200 pompiers, assistés de 110 hélicoptères, 27 avions de lutte contre les incendies et 295 engins de travaux publics.

Vendredi, environ 2000 véhicules ont été escortés par la police pour permettre aux sinistrés pris au piège des foyers au nord de Fort McMurray de s’échapper vers le sud. Les habitants ont décrit des scènes terrifiantes, avec des quartiers entiers ravagés par les flammes et des maisons réduites en cendres.

Pour les assureurs, la note risque d’être également salée. La banque de Montréal a déjà estimé la facture à environ 9 milliards de dollars canadiens (6,8 milliards de francs), un record pour une catastrophe naturelle au Canada.

Romandie.com

Canada: des milliers d’évacués traversent Fort McMurray, toujours rongé par les flammes

mai 6, 2016

Wandering River (Canada) – Avec des feux toujours hors de contrôle à Fort McMurray au Canada, la priorité était donnée vendredi à sécuriser un couloir d’extraction pour des milliers d’automobilistes coincés, en leur faisant traverser leur ville dévastée.

Pour des milliers de personnes parties lundi vers le nord quand les flammes empêchaient toute sortie vers le sud, le voyage est à haut risque.

La traversée de Fort McMurray par l’autoroute 63 se faisait vendredi avec des incendies toujours actifs et par groupes de 50 véhicules, précédés d’une voiture de police.

Trois hélicoptères Griffon de l’armée de l’air canadienne survolaient l’autoroute pour donner l’alerte si des flammes se rapprochaient trop des convois ou coupaient l’autoroute, comme lors des trois derniers jours.

Ces convois routiers font partie de la deuxième phase de l’opération de sauvetage des 25.000 personnes, coincées dans des bases de vie des compagnies pétrolières au nord de Fort McMurray, sans échappatoire et menacées d’être prises au piège par les feux de forêts.

Un pont aérien, effectué avec des avions et hélicoptères de l’armée et de compagnies pétrolières, a permis jeudi d’évacuer environ 8.000 personnes de ces énormes bases de vie où le ravitaillement était devenu impossible.

Avant de mettre en branle cet énorme convoi routier, le gouvernement provincial a dû déployer une logistique importante pour sécuriser la traversée de Fort McMurray et permettre aux automobilistes de trouver de l’essence sur les 400 km pour arriver jusqu’à Edmonton, la capitale de l’Alberta, où des centres d’accueil ont été ouverts.

Il a d’abord fallu acheminer au nord des camions citernes sous bonne escorte car les évacués étaient bien souvent à court de carburant.

Vendredi à l’aube, une nouvelle station à essence mobile a été installée à environ 30 km au nord de Fort McMurray sur l’autoroute 63 pour l’évacuation du convoi au sud, a annoncé le gouvernement provincial.

– ‘C’est le bazar’ –

Trois autres stations mobiles ont été disposées le long de l’autoroute 63 sur 200 km, où de nombreux véhicules ont été abandonnés sur les bas-côtés depuis deux jours.

C’est le bazar, a témoigné à l’AFP Justin qui venait de sortir de Fort McMurray à bord de son pickup.

Ce déplacement des milliers de personnes vers Edmonton est aussi justifié, selon les autorités, par une situation toujours incontrôlée et sans espoir véritable d’amélioration dans les prochains jours et ni pour les habitants de revenir chez eux avant longtemps.

La Première ministre de l’Alberta Rachel Notley a douché jeudi soir les espoirs des populations évacuées.

Malheureusement, nous savons que ce ne sera pas une question de jours et ce ne serait simplement pas possible, ni responsable de spéculer sur le moment où les habitants pourraient rentrer, a-t-elle déclaré.

L’inspecteur Garett Woolsey de la police fédérale GRC à Fort McMurray a estimé, sur la chaîne CBC, que cela prendrait probablement plusieurs semaines avant que la situation se stabilise.

Sur le front des incendies, la situation restait critique et les flammes ont ravagé 20.000 hectares de plus, pour un total désormais d’environ 100.000 hectares, selon les services d’urgence de l’Alberta.

Selon eux, seule la pluie peut arrêter la progression des feux.

Les incendies font toujours rage et nous n’attendons pas de pluie pour les prochains jours, a indiqué vendredi le Premier ministre Justin Trudeau en conférence de presse.

Romandie.com avec(©AFP / 06 mai 2016 18h04)