Posts Tagged ‘Fierté Montréal’

Canada: Le défilé de Fierté Montréal est annulé

août 7, 2022
Des gens marchent en tenant un bout du drapeau arc-en-ciel.

Des dizaines de milliers de personnes avaient participé au défilé de la Fierté Montréal en 2019. Photo : Radio-Canada/Yessica Chavez

Fierté Montréal annule son défilé, qui devait commencer aujourd’hui même à 13 h, en raison d’un manque de personnel de sécurité et de bénévoles le long du parcours.

La décision a été prise en accord avec le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) tôt dimanche matin. Des négociations n’ont pas permis de dénouer l’impasse. Près de 100 000 spectateurs et 12 000 participants étaient attendus pour le défilé.

Le directeur général de Fierté Montréal, Simon Gamache, a indiqué que c’est un manque de ressources embauchées et bénévoles qui a poussé l’organisation du défilé à annuler l’événement, quelques heures à peine avant qu’il ne se mette en branle. Or, ces ressources sont essentielles pour la fermeture des rues, a-t-il dit lors d’une entrevue à D’abord l’info diffusée sur ICI RDI dimanche matin.

M. Gamache reconnaît que l’annulation du défilé est un problème de l’organisation. C’est de notre côté, nous n’avons pas les ressources, a-t-il souligné. Un nombre important de ressources ne s’est pas présenté aujourd’hui, a-t-il expliqué. Selon lui, il manquait près de 80 personnes, des salariés embauchés et des bénévoles, pour assurer la tenue de l’événement.

Il a également déclaré qu’un appel à tous pour trouver des bénévoles n’était pas possible, puisque l’organisation doit former le personnel pour le défilé. On ne peut pas se revirer sur un 10 cents, a-t-il soutenu.

M. Gamache a appelé à ne pas faire de marche désorganisée au centre-ville de Montréal, et a annoncé que Fierté Montréal allait discuter avec la Ville pour planifier un événement au cours des prochains mois.

Les autres événements du festival Fierté Montréal, qui doivent se dérouler à l’Esplanade du Parc olympique à partir de 14 h dimanche, sont toutefois maintenus, notamment le T-Dance et le spectacle de clôture avec Pabllo Vittar.

Fierté Montréal invite d’ailleurs les milliers de personnes qui voulaient assister au défilé à participer aux autres activités prévues dimanche à Montréal dans le cadre des festivités.

Quant aux entreprises qui ont contribué financièrement au défilé de la Fierté, comme les partenaires et les commanditaires, ce sera du cas par cas, a convenu M. Gamache.

Déceptions

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a fait part de son mécontentement lors d’une conférence de presse dimanche matin.

C’est très triste et je m’explique mal qu’on annule, a commenté Mme Plante, qui avait préparé un costume rose pour aller marcher au défilé de la Fierté. Montréal est une ville de diversité, a-t-elle dit, en exprimant sa frustration que l’événement ait été annulé à la dernière minute.

« C’est le plus important événement [du genre] en Amérique du Nord et on y croit. [Si] on avait été au courant qu’il manquait des effectifs, on aurait fait le nécessaire. »

— Une citation de  Valérie Plante, mairesse de Montréal

Le chef de l’opposition officielle à la Ville de Montréal, Aref Salem, s’est dit quant à lui très triste d’apprendre l’annulation du défilé de la Fierté. Pour lui, cet événement est très attendu et très important, et son annulation démontre la fragilité et les défis de nos organismes.

De son côté, le Conseil québécois LGBT se dit déçu de l’annulation du défilé cette année. L’organisme estime qu’annuler un événement aussi emblématique […] n’est pas une décision qui se prend à la légère, la sécurité de nos communautés est toujours la priorité.

Mais le Conseil affirme que la communauté 2SLGBTQIA+ se relève déjà de cette déception avec résilience, force et créativité, et se félicite qu’en plus des activités organisées dimanche sur l’Esplanade du Parc olympique, des membres de la communauté organisent au pied levé une marche alternative, des concerts improvisés et des pique-niques de solidarité.

Sous différentes formes, nos communautés célébreront et revendiqueront aujourd’hui, en toute Fierté, a déclaré le Conseil québécois LGBT.

De nombreuses personnes se disent elles aussi déçues de l’annulation du défilé, comme Andrew qui a fait la route depuis Saint-Jérôme dimanche matin pour participer à son premier défilé. Je suis vraiment déçu et fâché, a-t-il affirmé. L’événement représente pour lui toutes les victoires qu’on a eues pour qu’on soit acceptés.

« Fachées et tristes »

Andrew a laissé entendre qu’un défilé pourrait potentiellement [se] faire quand même, s’il y a beaucoup de personnes qui souhaitent le faire. Selon Andrew, ce défilé aurait lieu sur le même tracé que le défilé officiel qui a été annulé. Des appels sur les réseaux sociaux proposent eux aussi de tenir des défilés, ce qui est déconseillé par Fierté Montréal.

Beaucoup de personnes sont fâchées et tristes, a rappelé Andrew.

Il devait s’agir de la première édition du Défilé de la Fierté sans les restrictions liées à la COVID-19, un défilé conventionnel, a noté Sandy Duperval de Fierté Montréal dimanche matin à l’émission D’abord l’info.

Mme Duperval a rappelé que le défilé permet de porter des revendications de la communauté LGBTQ+ et ses besoins. Elle a indiqué que les membres de la communauté voient que ça ressurgit, les violences, l’intimidation, les stigmas.

Elle a ajouté qu’il y a énormément de travail à faire pour vaincre l’intolérance et l’ignorance.

Cette année, il y a énormément d’excitation, les gens sortent plus, sont plus excités, a-t-elle confié. Elle a invité les gens qui voulaient se rassembler pour le défilé à se rendre plutôt près du Stade olympique où les festivités vont se dérouler comme prévu.

Avec Radio-Canada par Charles-Émile L’Italien-Marcotte