Posts Tagged ‘Fils’

Franck Ribéry : son fils a le même prénom que celui de Kadhafi !

septembre 22, 2011

Un drôle de petit prénom

Franck Ribéry : son fils a le même prénom que celui de Kadhafi ! Franck Ribéry et sa femme Wahiba ont révélé le prénom de leur fils : Seif el Islam celui d’un des enfants de Kadhafi.

Le 16 septembre Wahiba Ribéry accouchait du premier fils du couple, dont on ne connaissait pas encore le prénom. Converti à l’Islam depuis 2006, le footballeur souhaitait comme son épouse, lui donner « un prénom musulman ».

Dans une interview accordée au site allemand TZ Online, Franck Ribéry a révélé le petit nom : « Seïf, Seïf el Islam ». C’est mignon. Mais, détail surprenant ce prénom est aussi celui d’un des fils de Mouammar Khadafi, (et signifie le glaive de l’Islam). Coïncidence ? Seif el Islam Kadhafi était d’ailleurs pressenti comme l’un des successeurs de son père. Peut-être que Ribéry en espère tout autant pour son fils : en faire son successeur dans la toplist des meilleurs footballeurs de France.

Seif est le premier fils de Franck et Wahiba, déjà parents de deux filles, Hiziya et Shahinez, cinq et trois ans.

Auteur de deux passes décisives dimanche dernier dans le match qui opposait Schalke 04 au Bayern Munich, Franck Ribéry a bien l’intention de dédier son prochain but à son fils « et rien qu’à lui », a-t-il ajouté. Déjà un fils à son papa.

Voici.fr par M-A.K.

Alerte info/Seif al-Islam n’a pas été arrêté

août 21, 2011

Après l’annonce de l’arrestation du fils de Mouammar Kadhafi, Seif al-Islam, la CPI, après le démenti de ce fils, renonce qu’elle n’avait jamais obtenu une confirmation de la part du CNT.

Seif al-Islam a accordé une interview aux journalistes leur disant qu’il est en liberté. Toutefois cela n’exclut pas qu’il soit recherché pour crimes contre l’humanité par la CPI. C’était une erreur d’information non vérifiable.

Seuls deux fils de Kadhafi ont été arrêtés. Il s’agit de Saadi Kadhafi, cet ancien footballeur professionnel, qui aimait s’afficher avec la jet-set internationale, a dirigé les forces militaires avant d’être mis sur la touche. Mohammed Kadhafi s’est lui rendu aux forces rebelles. Il était en pleine interview avec Al-Jezira quand des coups de feu ont retenti. «Des hommes armés encerclent ma maison, je suis à l’intérieur et ils sont à l’extérieur», expliquait à la chaîne le fils aîné du colonel, qui est, selon les rebelles, sain et sauf. Les quatre autres fils du dirigeant libyen se sont enfuis ou se terrent, croit savoir le CNT.

Après 42 ans de dictature et de pouvoir sans partage, la révolution du jasmin marche et s’active sur Tripoli.

Bernard NKOUNKOU

Le fils de Kadhafi a été capturé (CNT)

août 21, 2011

Le chef de file du Conseil national de transition (CNT) mis sur pied par les rebelles libyens a annoncé ce soir la capture de Saïf al Islam, l’un des fils de Mouammar Kadhafi, dans un entretien accordé à la chaîne de télévision el-Jazira.

« Nous avons eu confirmation de l’information selon laquelle nos hommes ont capturé Saïf al Islam. Nous avons donné des instructions pour qu’il soit bien traité afin qu’il puisse être jugé », a déclaré Moustapha Abdeldjeïl.

Les rebelles sont actuellement dans la capitale dans le cadre de l’opération « Sirène », qui vise à isoler Kadhafi jusqu’à sa capitulation.

Lefigaro.fr avec Reuters

Mort du fils Kadhafi: la France ne confirme pas

août 5, 2011

La France n’est pas en mesure de confirmer la mort lors d’un raid nocturne de l’Otan à Zliten (150 km à l’est de Tripoli) d’un des fils de Mouammar Kadhafi, Khamis Kadhafi, a déclaré aujourd’hui le ministère des Affaires étrangères.

« Nous ne disposons pas d’éléments corroborant cette information », a indiqué à la presse la porte-parole adjointe du ministère, Christine Fages. « Je vous rappelle que ce que fait l’Otan, c’est appliquer une résolution du Conseil de sécurité. L’Otan protège les civils des attaques du régime de Kadhafi. Les frappes, qui ciblent uniquement des objectifs d’intérêt militaire, s’effectuent dans ce cadre », a-t-elle ajouté.

La rébellion libyenne a affirmé que Khamis Kadhafi, 28 ans, plus jeune fils du dirigeant libyen, avait été tué dans un raid de l’Otan, dans la nuit de jeudi à vendredi. L’Otan, de son côté, a confirmé avoir mené deux raids sur Zliten mais pas la mort de Khamis Kadhafi.

Lefigaro avec AFP

Algérie: le fils de l’ex-dirigeant du FIS Ali Belhadj tué

juillet 28, 2011

Le fils d’Ali Belhadj, l’ex-numéro deux du Front islamique de Salut (FIS), a été tué lundi par les forces de sécurité dans l’est de l’Algérie alors qu’il se se dirigeait avec des complices kamikazes vers Alger, a confirmé jeudi une source autorisée à l’AFP.

« C’est confirmé. C’est le fils d’Ali Belhadj qui a été tué. Il y a eu identification par l’ADN » du corps de Abdelkahar Belhadj, a déclaré cette source gouvernementale qui a souhaité conserver l’anonymat.

Mercredi, le quotidien Ennahar, citant des sources sûres, avait annoncé la mort du jeune homme, qui serait âgé de 23 ans, lundi lors de cet incident survenu à une soixantaine de kilomètres à l’est de la capitale.

Le fils de Ali Belhadj co-fondateur du Front islamique de Salut (FIS – interdit en 1992) se trouvait « à bord d’une Hyundai Atos grise » en compagnie de deux autres personnes, a-t-on également précisé de source autorisée à l’AFP.

L’un des trois portait une ceinture d’explosifs et le véhicule se dirigeait vers Alger « vraisemblablement » pour y commettre un attentat.

« Tous étaient originaires d’Alger », a-t-on ajouté de même source.

Ils avaient été repérés lundi en fin d’après-midi par les forces de sécurité qui avaient sommé en vain le véhicule de s’arrêter. Les trois hommes sont ensuite décédés dans l’explosion du véhicule, avait alors indiqué à l’AFP une source sécuritaire.

Abdelkahar Belhadj, né en 1988, avait rejoint en 2006 Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et pris le nom de guerre de « Mouawia », en référence à l’un des compagnons du prophète Mahomet.

Après la disparition de son fils en 2006, Ali Belhadj avait accusé les services de sécurité de l’avoir kidnappé, ce qui avait été démenti à l’époque.

Abdelkahar Belhadj était apparu quelques mois plus tard dans une vidéo diffusée sur la chaîne qatariote Al-Jazira.

Sa mort avait ensuite été annoncée à plusieurs reprises sans jamais avoir été confirmée.

« Mouawia » a été condamné à mort par contumace en 2009 par le tribunal de Tizi Ouzou, en Algérie, pour participation à des attentats sanglants.

Ali Belhadj a passé 12 ans en prison après la suspension du processus législatif de 1991 qui promettait la victoire au FIS qu’il avait co-fondé avec Abassi Madani. Il a de nouveau été incarcéré en 2005 puis amnistié un an plus tard dans le cadre de la Charte pour la paix et la réconciliation initiée par le président Abdelaziz Bouteflika.

Jeuneafrique.com avec AFP

Arnold Schwarzenegger : son fils gravement blessé

juillet 23, 2011

Au chevet de Christopher

Arnold Schwarzenegger : son fils gravement blessé Alors que ses parents s’écharpent au sujet de leur divorce, Christopher Schwarzenegger, le fils de l’acteur a été victime d’un grave accident.

Nouveau coup dur pour Arnie. Tandis qu’il bataille pour la garde de ses enfants et le montant de la pension alimentaire qu’il pourrait verser à son ex-femme Maria Shriver, il vient d’être touché par un drame dont il n’avait très certainement pas besoin. Son fils Christopher, treize ans, aurait été victime d’un très grave accident de surf, selon le site américain TMZ.com. Il souffrirait de nombreuses fractures et d’une blessure au poumon. L’accident s’est produit à Malibu. Si l’on ne connaît pas encore l’état précis de Christopher, son admission en soins intensifs indique la gravité de ses blessures.

TMZ rapporte également que Maria Shriver et son futur ex-mari, sont ensemble au chevet de leur fils depuis l’accident survenu le week-end dernier. Un bien triste moment pour renouer le dialogue…

Voici.fr par A.R.

Alain Delon « très triste » après l’arrestation de son fils

juillet 5, 2011

« Mon fils a trompé mon amour »

La fête organisé par Alain-Fabien Delon dans l’appartement familial a tourné court. Le comédien, bouleversé, a réagi à l’arrestation de son fils.

Dans la soirée du 30 juin, aux alentours de 21h30, un coup de feu a été tiré dans l’appartement d’Alain Delon à Genève. Une adolescente de seize ans a été touchée à l’abdomen, avant d’être conduite aux urgences dans un état critique. Alain Delon, qui n’était pas chez lui au moment des faits, s’est dépêché de rentrer vendredi soir. « Tout ce que je sais à ce stade, c’est que mon fils n’a pas tiré. Ils ont trifouillé, manipulé une arme, je ne sais quoi, et le coup est parti. Je n’en sais pas plus », a-t-il expliqué à nos confrères du quotidien suisse Le Matin. Mais ce qui déçoit le plus l’acteur, c’est le comportement d’Alain-Fabien : « Mon fils a trompé mon amour et ma confiance en organisant, à mon insu, une soirée chez moi avec ses copains, à la veille de notre départ en vacances. Résultat, je reçois un coup de téléphone de la police. Je suis très triste ».

Comment tout cela a pu arriver ? Il n’en sait trop rien, d’autant qu’il ne possède pas d’arme à feu dans son appartement genevois. « Il y en avait deux ou trois, paraît-il. Mais il n’est pas impossible qu’elles aient été prises dans ma maison de campagne », en France a-t-il supposé. Quant à l’origine de cette bavure, il met en cause la société, même s’il ne nie pas une part de responsabilité : « Avec les jeux vidéo ultraviolents, Facebook, Internet et tout le reste, nos enfants vivent en permanence dans le virtuel. C’est vachement grave. Ensuite, ils sont brutalement rattrapés par la réalité. Heureusement que cette jeune fille n’est pas passée de vie à trépas, a-t-il confié horrifié. […] On est toujours responsables de ses gosses, mais la société l’est aussi. […] Les parents portent leur part de responsabilité, mais ce n’est tout de même pas de ma faute si je suis ce que je suis ». Voilà voilà voilà…

Entendu par la police vendredi, Alain-Fabien Delon a été inculpé par la justice pour lésions corporelles par négligence, puisque « le caractère accidentel est clairement établi » pour les enquêteurs, a précisé l’avocat de l’adolescent

Voici.fr

Alain Delon, bouleversé par son fils: Sa vive réaction sur le coup feu tiré

juillet 2, 2011

Alain Delon est bouleversé. Son fils Alain-Fabien, 17 ans, et un autre jeune homme de 14 ans doivent être présentés ce samedi devant le juge pour mineurs. Jeudi soir, lors d’une fête organisée au domicile de l’acteur en son absence, un coup de feu a été tiré blessant une jeune fille de 14 ans à l’abdomen. Le fils de la star et de Rosalie Van Breemen, et frère d’Anouchka Delon, 20 ans, ne serait pas le tireur.

Suivez l’actualité de Alain Delon sur Facebook

Alain Delon, qui a obtenu la garde du jeune homme dans des conditions mouvementées fin 2010, est inquiet. Dans la voiture qui l’emmène d’urgence en Suisse, l’acteur partage ses premières impressions avec nos confrères du Matin : « Tout ce que je sais à ce stade, c’est que mon fils n’a pas tiré. (…) Mon fils a trompé mon amour et ma confiance en organisant, à mon insu, une soirée chez moi avec ses copains, à la veille de notre départ en vacances. Résultat, je reçois un coup de téléphone de la police. Je suis très triste. »

Mais comment est-il possible qu’il y ait des armes à feu et chargées dans l’appartement du comédien ? Le Matin explique que c’est un pistolet de calibre 7,65, une arme de collection datant de la seconde guerre mondiale qui a servi, et qu’en début de soirée le chargeur était vide… L’alcool aidant, il semblerait que des disputes aient éclaté entre copains. A un moment, Alain-Fabien aurait saisi l’arme que tenait le jeune de 14 ans. Le coup est parti, sans que personne ne comprenne pourquoi. Interrogé sur la provenance de l’arme (l’acteur explique d’ailleurs que la police en aurait trouvé deux ou trois dans son appartement !), Delon assure qu’il y en avait pas chez lui, mais qu’il « n’est pas impossible qu’elles aient été prises dans [sa] maison de campagne » à Douchy, en France. Voilà qui pourrait remettre en cause son droit de garde si difficilement obtenu.

Alain Delon essaye de comprendre, cherche une explication et accuse les « jeux vidéos ultraviolents, Facebook, Internet » de plonger les jeunes en permanence dans le virtuel : « C’est vachement grave. » Il pense aussi à ses films dans lequel il manipule souvent des armes : « Mes fils [Alain-Fabien et Anthony, l’aîné, ndr] se croient au cinéma (…) Je suis un personnage de fiction à l’écran. Mes fils ont grandi avec cette image-là (…) Pour eux, le supervoyou ou le superflic, c’est papa ! Les parents portent leur part de responsabilité, mais ce n’est tout de même pas de ma faute si je suis ce que je suis. »

Dans cette interview, on apprend qu’Alain-Fabien n’est plus scolarisé au Rosey, mais au Collège du Léman, à Varsoix. Il s’agit d’un établissement privé aux frais de scolarité élevés, entre 15 000 et 24 300 euros pour l’année scolaire 2011/2012. Le jeune homme de 17 ans devait être suivi psychologiquement, mais le premier rendez-vous avec le médecin spécialisé ne s’étant pas déroulé avec sérénité, le héros de Borsalino avait alors refusé que son fils poursuive les séances.

Le plus grave est que la jeune fille de 16 ans qui est blessée a été atteinte à l’abdomen et que la balle se serait logée dans la colonne vertébrale. Hospitalisée à l’Hôpital cantonnal de Genève, son état restait préoccupant hier soir.

Purepeople.com

Albert II de Monaco : nargué par la mère de son fils ?

juillet 2, 2011

Que cherche Nicole ?

Albert II de Monaco : nargué par la mère de son fils ?Le mariage d’un ex, c’est toujours douloureux, surtout quand celui-ci est le père de votre enfant. Nicole Coste qui a vécu une vraie histoire avec Albert II de Monaco est venue la lui rappeler en se promenant sous son nez.

Monaco voit sa population doubler ces derniers jours : tout le monde veut être de la noce.

Mais dans la foule qui parcourt les rues monégasques, on n’a vu qu’elle. Nicole Coste, la mère du petit Alexandre, le fils illégitime qu’Albert II de Monaco a fini par reconnaître. Mais que venait donc faire l’ancienne hôtesse de l’air sur le Rocher, elle qui réside à quelques kilomètres de là, à Villefranche-sur-Mer ?

Nicole espère-t-elle faire douter le Prince en se rappelant à son bon souvenir ? Les ex-amants ont une relation passionnée durant six années, Albert II n’hésitant pas à emmener Nicole lors de ses déplacements ou de ses soirées.

Lorsque le conte de fée s’est terminé (Rainier n’étant pas ravi ravi d’avoir une hôtesse de l’air comme future belle-fille), Nicole est repartie le cœur lourd avec un dernier cadeau du prince Albert : leur fils, Alexandre qui naîtra quelques mois plus tard, le 24 août 2004, à l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul, à Paris.

La seule visite que Nicole recevra est celle d’un émissaire d’un laboratoire français accrédité par l’Institut médico-légal suisse qui viendra faire un prélèvement sur le petit garçon. Les résultats seront sans appel : Albert II de Monaco est bien le père du petit Alexandre. Nicole se battra ensuite âprement pour que celui-ci reconnaisse publiquement son fils, allant jusqu’à dévoiler leur histoire dans Paris Match. Attitude payante puisque Albert reconnaît enfin l’enfant le 8 juillet 2005.

Alors que cherche Nicole Coste en se baladant ostensiblement dans les rues de Monaco ? Un retour de flamme d’Albert II ? Ou vient-elle tourner définitivement la page d’une belle histoire ?

Voici.fr