Posts Tagged ‘finale’

Le Canada accède à la finale du tournoi olympique de soccer féminin

août 2, 2021

TOKYO — L’équipe canadienne de soccer féminin voulait changer la couleur de sa médaille. Elle aura l’occasion de le faire

© Fournis par La Presse Canadienne

Jessie Fleming a profité d’un penalty en deuxième demie pour guider le Canada vers une victoire de 1-0 contre les États-Unis, lundi, lors du tournoi olympique des Jeux de Tokyo.

Les Canadiennes sont passées en finale, où elles affronteront l’Australie ou la Suède.

L’Américaine Tiema Davidson a commis une faute à l’intérieur de la surface de réparation, offrant un penalty à ses adversaires. Fleming a élevé le ballon tout juste hors de portée de la gardienne Adrianna Franch pour inscrire le seul but de la rencontre.

«J’ai pris une grande respiration et j’ai exécuté ce que j’ai déjà fait auparavant», a dit Fleming.

Le Canada avait gagné la médaille de bronze en soccer féminin au cours des deux derniers Jeux olympiques. Il s’était notamment incliné de façon dramatique contre les Américaines lors des demi-finales des Jeux de Londres, en 2012.

Une autre équipe féminine a progressé, lundi, mais cette fois au tournoi de volleyball de plage.

Melissa Humana-Paredes et Sarah Pavan ont gardé leur erre d’aller en défaisant les Espagnoles Liliana Fernandez Steiner et Elsa Baquerizo McMillan en deux manches identiques de 21-13.

Humana-Paredes et Pavan, les championnes du monde en titre, ont rejoint en quarts de finale la paire canadienne composée de Brandie Wilkerson et Heather Bansley. 

Le Canada est le seul pays à encore compter sur deux équipes lors de ce tournoi féminin. 

«Normalement, à ce point-ci de la compétition, il y aurait deux équipes américaines ou brésiliennes, mais là, nous avons deux duos canadiens. Je crois que ça représente beaucoup pour notre pays et notre fédération», a souligné Humana-Paredes. 

Humana-Paredes et Pavan, qui n’ont toujours pas perdu une manche à Tokyo, se mesureront aux Australiennes Mariafe Artacho Del Solar et Taliqua Clancy lors du tour suivant. Wilkerson et Bansley croiseront le fer avec les Lettonnes Tina Graudina et Anastasija Kravcenoka. 

Humana-Paredes et Pavan ont été sacrées championnes du monde en 2019 et ont remporté la médaille d’or aux Jeux du Commonwealth, en 2018. 

La quête d’une médaille olympique s’est également poursuivie pour quelques athlètes canadiens en canoë-kayak. De façon surprenante même. 

La Québécoise Andréanne Langlois et sa partenaire Michelle Russell, de la Nouvelle-Écosse, ont toutes les deux accédé aux courses de K1 200 mètres, qui auront lieu mardi. 

Langlois a remporté sa course de quarts de finale en un temps de 41,728 secondes. Russell, qui a pris le deuxième échelon, a livré une course endiablée au cours de laquelle quatre kayakistes ont franchi la ligne d’arrivée pratiquement en même temps. 

«La priorité était le K4 500 mètres. Le K1 200 mètres, c’est un peu un bonbon pour nous, a indiqué Langlois. C’était une belle surprise aujourd’hui.» 

L’Ontarien Roland Varga et le Néo-Écossais Connor Fitzpatrick ont quant à eux obtenu leur billet pour les demi-finales de l’épreuve du C2 1000 mètres. 

Les Ontariens Simon McTavish, Alanna Bray-Lougheed et Madeline Schmidt sont toutefois arrivés à court. 

En athlétisme, Lucia Stafford et Gabriela Debues-Stafford se sont qualifiées pour les demi-finales du 1500 mètres après avoir montré les septième et huitième meilleurs chronos. Stafford a d’ailleurs réussi un sommet personnel (4:03,52). 

À l’épreuve de 200 mètres chez les dames, Crystal Emmanuel a réussi son meilleur temps de la saison (22,74 secondes) pour accéder à la demi-finale, mais elle a ensuite montré un chrono de 23,05 secondes, ce qui n’a pas été suffisant pour qu’elle accède à la finale.

Au 400 mètres haies, la Canadienne Sage Watson a bravé une pluie battante pour franchir la ligne d’arrivée en 55,51 secondes. Son cinquième rang dans sa demi-finale l’a éliminée de la finale.

En lutte, dans la catégorie féminine des 68 kilogrammes, Danielle Suzanne Lappage s’est inclinée 7-0 en huitièmes de finale contre Khanum Velieva, une représentante du Comité olympique russe. 

Lors des qualifications de l’épreuve de poursuite par équipes en cyclisme sur piste, les Canadiennes ont pris le huitième et dernier rang après avoir montré un chrono de 4:15,832. Du côté masculin, le quatuor canadien s’est emparé de la sixième place (3:50,455).

Au tremplin de trois mètres, le jeune Québécois de 17 ans Cédric Fofana a conclu les qualifications en 29e position et il a été exclu des demi-finales.

Avec La Presse Canadienne

CAN 2015 : La demi-finale entre le Ghana et la Guinée équatoriale interrompue à cause d’incidents

février 6, 2015

Des supporters équato-guinéen lors de la demi-finale Ghana-Guinée équatoriale.
Des supporters équato-guinéen lors de la demi-finale Ghana-Guinée équatoriale. © Photo AP

Le Ghana menait 3-0 à la 83e minute en demi-finale de la CAN 2015 face à la Guinée équatoriale jeudi soir à Malabo quand des incidents violents ont éclaté dans les tribunes et obligé l’arbitre à suspendre la rencontre pendant près de 30 minutes. Le Ghana est qualifié pour la finale du tournoi.

Triste image donnée par les supporters équato-guinéen jeudi soir en demi-finale de la CAN 2015. Le Ghana dominait facilement la rencontre face au pays hôte (3-0, 83e) quand des incidents ont obligé l’arbitre à stopper la rencontre. Des jets de projectiles avaient déjà visé les joueurs ghanéens à la mi-temps, mais c’est l’évacuation des fans des Black Stars qui a poussé à l’interruption du match.

Par mesure de sécurité, la tribune de supporters ghanéens était en effet évacuée à quelques minutes de la fin du match pour éviter des affrontements après le coup de sifflet final, mais au moment de leur évacuation les fans ghanéens ont été la cible de dizaines d’objets lancés par des supporters équato-guinéens. Un hélicoptère de l’armée a survolé de longues minutes le terrain et le stade pour ramener l’ordre, alors que des policiers ont éparpillé des fans équato-guinéens à coup de grenades lacrymogènes. Le match a finalement repris après plus de 20 minutes d’interruption dans une atmosphère baignée de gaz lacrymogène. Aucun blessé n’était à déplorer parmi les joueurs où les supporters à l’issue de la rencontre.

CAN: le Ghana en finale après un match marqué par des incidents
CAN: le Ghana en finale après un match marqué par des incidents © AFP

Au coup de sifflet, le Ghana s’est qualifié pour la finale de la CAN-2015 en battant la Guinée Equatoriale 3 à 0 dans un match marqué par des incidents impliquant des supporteurs, jeudi à Malabo. Le Ghana affrontera la Côte d’Ivoire en finale dimanche.

Jeuneafrique.com par Camille Belsoeur

Rihanna montre sa poitrine pour soutenir l’Allemagne en finale

juillet 15, 2014

Rihanna montre le panorama de sa poitrine

Rihanna montre le panorama de sa poitrine

Des encouragements TRES appréciés

Rihanna sait comment apporter un regain de motivation à une équipe de foot : soulever son T-shirt et offrir un panoramique sur sa poitrine.

Après avoir flirté sur Twitter avec la moitié des footballeurs présents à la Coupe du Monde, Benzema, Boateng, etc… Rihanna a encore changé son fusil d’épaule. Pour la finale, ce sont les couleurs de la Mannshaft qu’elle a finalement choisi d’arborer. Et contrairement à Mick Jagger, le porte-poisse du Mondial, la chanteuse barbadienne a donné un sérieux coup de fouet à ses chouchous du jour.

Avant de s’incruster à la fête des joueurs allemands, l’ex de Chris Brown a tout, mais alors tout donné dans les tribunes. Si beaucoup se sont moqués d’elle sur les réseaux sociaux quand elle est arrivée au Maracana maquillée d’un drapeau brésilien et d’un « Pelé » sur la joue (euh, comment te dire RiRi, 7-1 ?), la star a impressionné par son enthousiasme débridé pour les Allemands. A un moment du match, la belle a même sorti une arme fatale : par pur don d’elle-même, Rihanna a soulevé son maillot blanc pour dévoiler un très sexy soutien-gorge en cuir. On n’ose imaginer ce qu’elle aurait montré si la finale s’était finie aux tirs au but…

Voici.fr par E.N.

CAN 2013: une finale Nigeria – Burkina Faso

février 6, 2013

Le Nigeria s’est qualifié pour la finale de la CAN 2013. A Durban, les Super Eagles ont nettement dominé le Mali 4-1. L’autre finaliste sera le Burkina Faso, vainqueur du Ghana (1-1 ap, 3-2 tab).

Le Nigeria a largement dominé les débats. Les Maliens ont en effet rejoint les vestiaires à la pause avec un déficit insurmontable de trois buts.

Elderson a ouvert le score de la tête à la 25e, avant que l’ancien Xamaxien Ideye Brown ne double la mise peu après (30e). Un coup d’Emenike dévié par Momo Sissoko brisait la résistance du Mali (44e). Après le thé, le Nigeria a encore ajouté un but par Musa (60e). Les Maliens ont juste réussi à sauver l’honneur par Diarra à la 75e.

Les Black Eagles tenteront dimanche à Johannesburg de remporter la CAN pour la troisième fois de leur histoire. Lors de leur dernier succès, en 1994, l’actuel sélectionneur Stephen Keshi était sur la pelouse.

Le Burkina Faso continue d’étonner. Sur la déplorable pelouse de Nelspruit, les hommes du Belge Paul Put ont crée la surprise en sortant le Ghana. Wakaso avait ouvert le score sur penalty dès la 13e, mais le Burkina a répliqué par Bance à l’heure de jeu.

Plus rien n’a été marqué ensuite. Aux tirs au but, les Ghanéens se sont montrés très maladroits, deux tireurs ne trouvant pas le cadre et un autre voyant son tir être stoppé par le gardien Diakité. Le Burkina sera privé en finale de son attaquant Pitroipa, expulsé durant les prolongations de manière très sévère (avertissement pour simulation alors que le penalty semblait clair…)

Roomandie. com avec  (Sport Information / 06.02.2013 22h21)