Posts Tagged ‘Fiscalité’

France: le départ de la ministre des Sports lié à sa « situation fiscale »

septembre 4, 2018

Paris – La démission mardi de la ministre française des Sports, Laura Flessel, est liée à sa « situation fiscale », a affirmé à l’AFP une source proche du dossier, confirmant des informations de presse.

L’ancienne championne olympique d’escrime, qui a démissionné en invoquant « des raisons personnelles », « a décidé de partir pour des raisons liées à sa situation fiscale », a indiqué cette source.

« Elle n’a fait aucune erreur. Ce n’est pas la cause de son départ », a de son côté affirmé l’entourage de l’ex-ministre à l’AFP, précisant que le litige concerne « sa société de droits à l’image dont son mari était gérant ».

Selon le site d’information Mediapart, le fisc a récemment saisi la Commission des infractions fiscales (CIF) après avoir découvert des manquements déclaratifs de la ministre concernant cette société exploitant le droit à l’image de l’ancienne championne.

Cette société, Flessel and co, a fait l’objet d’une « dissolution anticipée » le 30 septembre 2017. D’après le procès-verbal de dissolution, dont l’AFP a eu connaissance, Laura Flessel y apparaissait propriétaire de 875 parts sur 1000, son mari, Denis Colovic, de 125 parts.

Sollicitée par l’AFP, l’administration fiscale a répondu que, « soumise au secret professionnel et fiscal, (elle ne pouvait pas) s’exprimer sur des dossiers particuliers ou en cours sans contrevenir à la loi ».

Romandie.com avec(©AFP / 04 septembre 2018 15h04)                                                        

Vaste fraude fiscale mise à jour entre l’Italie et la Suisse

septembre 18, 2017

Côme (awp/ats/ansa) – Une vaste fraude ayant permis de cacher 300 millions d’euros (environ 345 millions de francs) au fisc italien au moyen de fausses factures a été découverte par les enquêteurs italiens, qui ont arrêté 17 personnes. L’organisation criminelle a opéré dans plusieurs pays, dont la Suisse.

Le système mis au jour a permis de ne pas payer des impôts sur le revenu et la TVA à hauteur de 85 millions d’euros (environ 98 millions de francs), a indiqué lundi l’agence Ansa. L’enquête avait été lancée en novembre 2015 par la brigade financière de Côme (I) à la suite de la saisie d’ampoules électriques et de clés USB à la douane de Ponte Chiasso, à la frontière tessinoise.

Vingt-cinq perquisitions ont été menées dans la péninsule. L’organisation démantelée opérait en Italie, mais aussi en Suisse, en Espagne, en Autriche, en Slovaquie et à Malte, selon les enquêteurs.

La fraude fiscale se basait sur sept sociétés-écrans émettant de fausses factures. Les transactions frauduleuses portaient sur du matériel électrique et électronique, des articles de papeterie, des articles ménagers, des pneumatiques ou encore des équipements sanitaires.

Romandie.com avec (AWP / 18.09.2017 18h20)