Posts Tagged ‘fonctions’

La Corée du Nord : Pak Pong-Ju devient Premier ministre

avril 1, 2013

 

SEOUL – La Corée du Nord a annoncé lundi la nomination de Pak Pong-Ju aux fonctions de Premier ministre, un poste qu’il avait déjà occupé avant d’en être évincé, en 2007, pour apparemment empêcher la poursuite des réformes économiques qu’il avait entreprises.

Pak Pong-Ju, un expert économique âgé de 74 ans, a été investi dans ses nouvelles fonctions au cours de la session annuelle du Parlement, et remplace Choe Yong-Rim, selon l’agence de presse officielle KCNA.

M. Pak avait déjà été Premier ministre de 2003 à 2007 : il avait alors été le fer de lance de timides réformes économiques destinées à accorder davantage d’autonomie aux entreprises d’Etat et à graduellement réduire le rationnement des produits alimentaires et des autres biens de première nécessité.

Mais, à la suite, semble-t-il, d’une vive réaction du parti unique et de l’armée, il avait été suspendu de ses fonctions en juin 2006 et limogé l’année suivante.

Une ordonnance spéciale officialisant le statut de puissance nucléaire de la Corée du Nord a en outre été entérinée lundi par le Parlement.

Ce document sur la consolidation de la position d’Etat disposant d’armes nucléaires pour l’autodéfense a été adopté à l’unanimité, de même que deux lois, respectivement sur le développement dans le domaine spatial et sur la mise en place d’un bureau d’Etat chargé de ce développement, toujours selon KCNA.

Romandie.com avec (©AFP / 01 avril 2013 14h34)

L’ex-président burundais Buyoya nommé chef de la force africaine au Mali

janvier 31, 2013
L'ex-président burundais Buyoya nommé chef de la force africaine au Mali L’ex-président burundais Buyoya nommé chef de la force africaine au Mali © AFP

L’ex-président burundais Pierre Buyoya, haut représentant de l’Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel, a été nommé chef de la Misma, la force africaine en cours de déploiement au Mali, en plus de ses actuelles fonctions, a annoncé l’UA jeudi.

« La présidente de la Commission de l’UA, Nkosazana Dlamini-Zuma, a nommé (. . . ) le Haut représentant de l’UA pour le Mali et le Sahel, l’ancien président Pierre Buyoya du Burundi, comme son représentant spécial et chef de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (Misma) », indique l’UA dans un communiqué.

L’UA a précisé à l’AFP que cette nouvelle mission à la tête de la Misma s’ajoutait à ses fonctions actuelles.

Cette nomination intervient au lendemain d’une conférence des donateurs organisée à Addis Abeba pour réunir des fonds destinés à accélérer le déploiement de la Misma et à la restructuration de l’armée malienne, mise en déroute par des groupes islamistes armés qui avaient conquis entre mi-2012 et ces derniers jours la moitié du nord du pays.

Le manque de ressources financières et logistiques handicapent sérieusement le déploiement de la Misma, que la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) tente depuis plusieurs mois de mettre sur pied pour épauler les forces maliennes.

Cette force, désormais élargie à d’autres contingents africains et commandée sur le terrain par un général nigérian, doit à terme, au côté de l’armée malienne, prendre le relais des forces françaises, envoyées d’urgence mi-janvier pour repousser une offensive des islamistes qui progressaient en direction de Bamako.

L’armée française a depuis repris le contrôle de la quasi-totalité du nord du Mali et s’apprêtait jeudi à sécuriser Kidal, dernière grande ville de la région sous contrôle islamiste, dont elle contrôlait l’aéroport.

Jeuneafrique.com avec AFP