Posts Tagged ‘Fonds’

À New York, Tidjane Thiam et son fonds séduisent les investisseurs

mars 1, 2021
Tidjane Thiam, le 13 février 2020.Weigh on Results

La nouvelle société d’investissement du financier franco-ivoirien a levé 300 millions de dollars lors de sa première introduction à la Bourse de New York.

Le curriculum vitae de l’ancien DG de Credit Suisse aura su convaincre les investisseurs. En fin de semaine dernière, l’introduction en Bourse de la « société d’acquisition à vocation spécifique » (SPAC, en initiales anglaises) lancée par Tidjane Thiam et ses partenaires, Adam Gishen et Abhishek Bhatia, a été couronnée de succès.

L’opération, revue à la hausse par rapport à son objectif initial de 250 millions de dollars, en raison d’une forte demande, a finalement été réalisée au prix de 10 dollars pour 30 millions d’unités, d’après la communication financière de la société à l’issue du « pricing ».

Les parts du véhicule, baptisé Freedom Acquisition I Corp, sont négociées depuis le 26 février à la Bourse de New York sous le symbole « FACT.U ».À LIRE Tidjane Thiam : tout comprendre au « SPAC », la société d’investissement à 250 millions de dollars que prépare le financier franco-ivoirien

Cibler le secteur des services financiers

La société de « chèque en blanc », enregistrée aux Îles Caïmans, a été constituée dans le but de « procéder à des opérations de fusion, d’échange d’actions, d’acquisition d’actifs, d’achat d’actions, de réorganisation ou de rapprochement entre une ou plusieurs entreprises similaires », selon le prospectus destiné aux investisseurs et déposé mi-février.

Fondé par Tidjane Thiam, Adam Gishen et Abhishek Bhatia, Freedom Acquisition I Corp est soutenu par un fonds privé affilié à Pacific Investment Management Company (Pimco).

La structure prévoit de cibler le secteur des services financiers, en particulier les entreprises technologiques présentant un potentiel de croissance et de stabilité financière. D’un point de vue géographique, la boussole est pointée vers les marchés développés, tels que l’Amérique du Nord ou l’Europe, et les marchés émergents, en Asie, en Amérique latine et certains pays d’Afrique.

Avec Jeune Afrique par Aurélie M’Bida

A 99 ans, un Britannique collecte plus d’un million pour les soignants

avril 14, 2020

 

Un ancien combattant britannique presque centenaire s’est lancé pour défi de parcourir l’équivalent de 100 longueurs dans son jardin à l’aide de son déambulateur pour collecter des fonds pour les soignants et a obtenu ainsi plus d’un million de livres. Le capitaine Tom Moore a décidé de parcourir 100 longueurs de 25 mètres avant de fêter son centième anniversaire le 30 avril. Il s’y emploie au rythme de dix longueurs par jour effectuées dans son jardin, à l’aide de son déambulateur.

Pour le soutenir, il en a appelé à la générosité du public, les fonds récoltés étant destinés à des associations aidant les employés du service public de santé britannique, le NHS, en première ligne pour combattre la pandémie qui a déjà tué plus de 11.000 personnes dans le pays. Mardi, le nonagénaire avait déjà réussi à lever plus de 1,5 million de livres sterling, auprès de quelque 74.000 personnes, indique la page de sa levée de fonds, sur JustGiving, alors qu’il s’était fixé un objectif de 1.000 livres il y a seulement une semaine.

«C’est incroyable», a-t-il commenté mardi sur la chaîne de télévision ITV, interrogé depuis son salon, arborant une veste couverte de médailles. Ce vétéran de la Seconde Guerre mondiale a salué le travail des soignants, expliquant que «cette fois notre armée porte des uniformes de médecins et d’infirmières».

Originaire du Yorkshire, Tom Moore a reçu une formation d’ingénieur civil avant de s’enrôler au début de la Seconde Guerre mondiale. Il a ensuite servi en Inde et en Birmanie

Par Le Figaro avec AFP

Canada: Une collecte de fonds lancée aptes le décès d’un motoneigiste

février 5, 2020

Une femme

© / Facebook  Mélyssa Vincent

Venir en aide à une famille en deuil : c’est l’objectif d’une collecte de fonds lancée lundi en hommage à Mélyssa Vincent, cette mère de famille décédée la semaine dernière dans un accident de motoneige à Notre-Dame-du-Mont-Carmel

L’initiative est portée par Ève Hébert, une connaissance de Mélyssa Vincent, qui a lancé cette collecte de fonds avec l’accord du conjoint de Mélyssa, David Cloutier et de ses enfants majeurs. Ça m’a énormément touché, je m’en allais justement rencontrer cette jeune femme partie si vite, Mélyssa. Elle allait se marier cet été avec son conjoint, je n’ai pas eu la chance de la rencontrer.

L’objectif de cette collecte de fonds est de soutenir financièrement la famille endeuillée de Mélyssa Vincent, mère de 8 enfants. David, son mari est un travailleur autonome. Et quand on est travailleur autonome, on ne peut pas demander à notre patron de nous donner des semaines de vacances alors on est obligé d’assumer, malgré la peine et les enfants. Ramasser le plus de fonds possible c’est notre objectif.

Une femme exceptionnelle

Mon amie Sandra, la meilleure amie de Mélyssa, me parlait d’elle comme d’une femme exceptionnelle ajoute Ève Hébert.

Melyssa était une femme qui aimait la vie. Toujours là pour aider les gens à n’importe quelle heure du jour ou même de la nuit. Et ça malgré sa fatigue et ses journées bien remplies. Comme dans la vie, même partie au paradis, cette femme exceptionnelle a fait don de ses organes pour sauver des vies peut-on ainsi lire sur la collecte de fonds en hommage à la mère de famille disparue.

24 h après le lancement de la collecte de fonds, plus de 1000 $ ont été récoltés.

CBC/Radio-Canada.ca

L’ex-convoyeur de fonds Toni Musulin arrêté à Londres

juin 27, 2019

 

L’ancien-convoyeur de fonds Toni Musulin a été arrêté cette semaine à Londres alors qu’il tentait de convertir une forte somme d’argent liquide dans un bureau de change, a rapporté ce jeudi une source policière française, confirmant une information du Progrès.

Condamné en 2010 à Lyon à cinq ans de prison ferme pour le vol de 11,6 millions d’euros en détournant le fourgon blindé qu’il conduisait, Toni Musulin était interrogé par Scotland Yard sur l’origine des fonds en espèces qu’il souhaitait changer, a précisé cette source. Selon le quotidien lyonnais, l’ancien convoyeur de 49 ans a changé une somme de 4000 livres sterling, puis a proposé de revenir le lendemain pour changer cette fois 75.000 livres, éveillant les soupçons du personnel du bureau.

Face aux enquêteurs anglais, Toni Musulin a affirmé que cet argent liquide provient de la vente d’une Ferrari, selon la source policière française. Mais son arrestation relance les interrogations sur la disparition d’une partie du butin du fourgon volé en novembre 2009 à Lyon. A l’époque, la police judiciaire avait rapidement retrouvé plus de 9 millions dans un garage souterrain loué par le convoyeur, mais celui-ci a toujours nié le vol des 2,5 millions manquants, alors que des emballages étaient retrouvés sur son parcours.

«Lupin du XXIe siècle»

Le matin du 5 novembre 2009, cet homme employé depuis 10 ans de la société de transports de fonds Loomis avait faussé compagnie à ses deux collègues et disparaissait avec son fourgon. Le véhicule était retrouvé trois heures plus tard à quelques centaines de mètres, entièrement vide. Le vol spectaculaire avait aussitôt enflammé les réseaux sociaux, où beaucoup saluaient «l’Arsène Lupin du XXIème siècle». Un peu trop vite, car deux jours plus tard, la police mettait la main sur l’essentiel du butin jeté en vrac au fond d’un box, loué par Toni Musulin à Lyon sous une fausse identité. Manquaient toutefois les 2,5 millions d’euros que Toni Musulin jure disparus, soit volés par un tiers, soit comptabilisés à tort.

En janvier 2011, l’affaire avait connu un rebondissement après la sortie du livre de la journaliste Alice Géraud-Arfi qui avait rencontré Musulin à la maison d’arrêt de Corbas. Selon elle, Musulin avait construit un faux mur dans le box où l’essentiel du butin a été retrouvé, l’arrivée inopinée de la police l’ayant empêché d’entreposer les billets dans cette cache. Après 11 jours d’une mystérieuse cavale, notamment en Italie, le convoyeur s’était rendu à la police monégasque.

Lors de ses deux procès, Musulin, se disant victime de brimades et d’humiliations, avait assuré que la rancoeur envers son employeur avait motivé son geste. Il est sorti de prison en février 2013. L’ancien agent de Loomis avait aussi été condamné pour tentative d’escroquerie, après la simulation d’un accident avec une Ferrari achetée aux enchères. La voiture aurait passé la frontière serbe, pays de ses origines familiales, à l’époque du vol du fourgon.

Par Lefigaro.fr avec AFP

États-Unis: Bill Gates lève un milliard de dollars pour l’énergie propre

décembre 12, 2016

Washington (awp/afp) – Le milliardaire et philanthrope américain Bill Gates orchestre une coalition de riches donateurs engagés à investir plus d’un milliard de dollars dans des technologies innovantes dans les énergies propres pour combattre le réchauffement climatique, a annoncé lundi sa fondation.

Ce fonds, appelé « Breakthrough Energy Ventures » (BEV), compte notamment parmi ses investisseurs Jeff Bezos, le patron et fondateur d’Amazon, le financier philanthrope George Soros, le Britannique Richard Branson, qui a créé Virgin, et Mark Zuckerberg, PDG de Facebook.

Ensemble, ce groupe pèse près de 170 milliards de dollars, selon une estimation de leur fortune par Bloomberg et Forbes.

Le BEV « financera des avancées émergentes capables de produire des sources d’énergie économiques viables et sans émission de carbone », précise un communiqué de la Fondation Bill and Melinda Gates.

Fin 2015, l’administration du président Barack Obama avait déjà annoncé la création de « Breakthrough Energy Coalition », piloté par Bill Gates et présenté comme un groupe devant servir de passerelle entre les nouvelles entreprises du secteur des énergies vertes, la recherche et le marché de l’énergie.

Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft, avait indiqué en 2015 qu’il consacrerait un milliard de sa propre fortune pour développer des technologies capables de produire de l’énergie propre.

Le fonds investira dans la recherche énergétique verte de plusieurs secteurs dont les transports, la production électrique, les activités manufacturières, la construction et l’agriculture.

« Nous serons ouverts à tout ce qui permettra de produire une énergie bon marché et propre », précise Bill Gates, président de BEV.

« Nous investirons dans des technologies avec le potentiel de réduire les émissions de gaz à effet de serre par au moins une demi gigatonne », précise le BEV sur sont site internet.

Dans un message vidéo, Bill Gates explique que « notre mode de vie moderne consomme une énorme quantité d’énergie » dont la plus grande partie provient de la combustion du pétrole, du gaz naturel et du charbon qui engendre le changement climatique.
Publicité

Il note également que les investissements publics sont insuffisants.

« Nous devons de ce fait financer des chercheurs qui travaillent à la source de ces problèmes », estime-t-il.

Avoir des investisseurs prêts à mettre de l’argent dans ces activités à haut risque en matière de rendement financier peut changer la donne énergétique, selon lui.

« Je suis optimiste », ajoute le milliardaire. « Je pense que nous aurons un accroissement » du financement, « nécessaire pour résoudre ce problème et engendrer des percées technologiques ».

Romandie.com avec(AWP / 12.12.2016 18h46)