Posts Tagged ‘foyers’

France/Coronavirus : 2524 nouveaux cas en 24 heures, «nette dégradation» de la situation ces derniers jours

août 12, 2020

318 foyers de contagion sont toujours en activité sur le territoire, dont 18 nouveaux qui ont été détectés ces dernières 24 heures.

11.633 cas ont été détectés en une semaine.
11.633 cas ont été détectés en une semaine. SEBASTIEN BOZON / AFP

Le coronavirus sévit toujours en France, où 17 personnes en sont décédées ces dernières 24 heures, portant à 30.354 le nombre total de victimes depuis le début de l’épidémie, a annoncé ce mercredi 12 août la direction générale de la Santé (DGS) dans son communiqué quotidien.

2524 nouveaux cas ont été dépistés ces dernières 24 heures – un nombre record depuis le 28 avril -, et plus de 11.633 l’ont été en une semaine. 143 nouvelles admissions à l’hôpital ont été recensées, pour un total de 4891 malades actuellement hospitalisés. Parmi eux, 17 nouveaux patients graves ont été admis en réanimation, portant le solde de malades dans ces unités à 379. Les régions «Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Hauts-de-France et Guyane regroupent 69% des malades en réanimation», précise la DGS.

318 «clusters» actifs

318 «clusters», ou foyers de contagion, sont toujours en activité sur le territoire, dont 18 nouveaux qui ont été détectés ces dernières 24 heures. Entre le 3 et le 9 août, 606.487 tests ont été effectués sur le territoire, avec un taux de positivité de 2,2%. Depuis le début de l’épidémie, 108.616 personnes ont été hospitalisées et 83.472 sont rentrées à domicile.

Afin de réduire les risques d’infections, la DGS recommande de porter un masque, même en extérieur si la distance de 1 mètre n’est pas respectée, et d’éviter les rassemblements amicaux et familiaux trop imposants. «Privilégier les petits groupes, s’équiper de masques grand public et de gels hydroalcooliques, préférer les espaces extérieurs, aérer les locaux, activer StopCovid, protéger les plus fragiles», détaille-t-elle.

Au niveau mondial, la barre des 20,3 millions de contaminés depuis l’apparition du virus a été franchie, pour un total d’au moins 743.599 décès.

Avec Le Figaro par Steve Tenré

Allemagne: une querelle autour du ramadan à l’origine d’un incendie de foyer de réfugiés

juin 9, 2016

Berlin – Une querelle autour de l’heure des repas durant la période du ramadan est très vraisemblablement à l’origine d’un incendie qui a entièrement détruit mardi un foyer d’accueil de réfugiés à Düsseldorf, ont indiqué jeudi les autorités de la ville.

Au vu des éléments dont nous disposons actuellement, l’insatisfaction chez certains réfugiés, y compris en liaison avec le ramadan, a dégénéré, a indiqué la mairie de cette métropole de l’ouest de l’Allemagne, dans un communiqué.

Le hall de 6.000 m2 qui accueillait 282 jeunes hommes, habituellement utilisé pour la tenue de salons professionnels, a été entièrement détruit par les flammes et 28 personnes ont été légèrement intoxiquées par les fumées. Les réfugiés privés de logement ont été répartis dans d’autres foyers de Düsseldorf.

En cette période de ramadan, il y avait un groupe (de migrants) qui souhaitait observer strictement le jeûne et un autre qui voulait que l’on en reste aux horaires et aux quantités habituelles, il y a eu à ce propos à plusieurs reprises des disputes et des altercations avec les agents de la Croix rouge allemande, a expliqué de son côté Ralf Herrenbrück, porte-parole du parquet de Düsseldorf, à la chaîne de télévision publique régionale WDR.

C’est allé suffisamment loin pour que, dans un cas, des menaces soient proférées et qu’il soit dit que quelque chose allait se passer si les choses ne changeaient pas et cette menace a visiblement été mise à exécution, a-t-il ajouté.

Les enquêteurs soupçonnent en particulier deux habitants du foyer, tous deux âgés de 26 ans et originaires d’Afrique du nord. Souhaitant que les repas continuent à être servis normalement, l’un d’eux aurait aspergé son matelas d’un liquide inflammable.

Selon le quotidien Bild, ces deux suspects sont originaires du Maroc. Ils se trouvent désormais en détention provisoire et auraient dans un premier temps affirmé être Syriens.

Selon la mairie, des querelles avaient éclaté ces derniers temps à plusieurs reprises entre réfugiés contraints à l’inactivité dans le centre par les délais très importants d’examen de leurs demandes d’asile et par des conditions de logement parfois précaires.

Le centre en question était un abri provisoire.

Nous ne tolèrerons pas qu’il y ait dans les centres d’accueil des disputes au sujet des convictions religieuses ou de l’origine ethnique, nous devons intervenir de manière conséquente, a réagi le maire de Düsseldorf, Thomas Geisel.

L’Allemagne a accueilli en 2015 le chiffre record de plus d’un millions de réfugiés, fuyant notamment la guerre civile en Syrie. Le flux a nettement reculé en 2016.

Romandie.com avec(©AFP / 09 juin 2016 17h04)

49.000 foyers sans électricité après de nouveaux orages

juillet 29, 2013

PARIS (France) – Environ 49.000 foyers étaient privés d’électricité lundi matin, dont 36.000 à cause d’orages en cours dans le sud de la France, a annoncé ERDF dans un communiqué.

Le gestionnaire de réseau espère rétablir l’alimentation de tous les foyers dans la journée, a précisé un porte-parole.

La situation devrait être rétablie pour les quelque 13.000 foyers encore privés d’électricité à la suite des épidodes orageux de samedi et dimanche, soit 6.000 en Normandie, 4.000 en Poitou Charente, et 3.000 en Aveyron.

Pour les 36.000 foyers privés d’électricité en raison des intempéries de lundi, ERDF va tenter de rétablir l’électricité dans la journée, a indiqué le porte-parole sans être catégorique.

28.000 foyers sont privés d’électricité à la suite de l’épisode en cours en Méditerranée et 8.000 en Rhône-Alpes et Bourgogne.

Dans le détail, 15.000 foyers sont touchés dans les Alpes-Maritimes, 5.000 dans le Var, 4.000 dans les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence, 2.000 dans le Vaucluse et 2.000 dans les Bouches-du-Rhône.

Plus au Nord, 2.000 foyers sont sans électricité dans la Drôme, 2.500 dans l’Ardèche, 1.000 dans le Rhône, 500 dans l’Isère et 2.000 en Savoie et Haute-Savoie.

Romandie.com avec (©AFP / 29 juillet 2013 11h22)

Les États-Unis ont fait face à un blizzard meurtrier

février 10, 2013
Les chutes de neige ont été très abondantes à Boston.
Les chutes de neige ont été très abondantes à Boston. Crédits photo : Jared Wickerham/AFP
 
 

La tempête de neige qui a frappé la nord-est du pays a fait au moins 7 morts et privé plus de 650.000 foyers d’électricté.

Le nord-est des États-Unis se remettait lentement dimanche d’un blizzard qui a paralysé les transports, privé d’électricité plus de 650.000 foyers et fait au moins sept morts. La tempête, qui s’est éloignée vers le nord samedi, a rencontré une autre perturbation au Canada où elle a provoqué de violentes chutes de neige en Nouvelle-Ecosse, au Nouveau-Brunswick et dans l’Ile-du-Prince-Edouard.Aux États-Unis, la neige est tombée en abondance vendredi et samedi sur la Nouvelle-Angleterre, avec des rafales de vent dépassant parfois les 130 km/h. Il est tombé 101 cm de neige à Hamden (Connecticut), où les autorités ont confirmé quatre morts dans l’Etat, 83 cm à Gorham (Maine), 76 cm à Upton (New York) et 55 cm à Boston, la capitale du Massachusetts. Portland (Maine) était enfouie sous 81 cm de neige, quantité la plus importante qui soit jamais tombée sur la ville en une seule tempête. À New York, où il est tombé 29 cm de neige à Central Park et 30 cm à l’aéroport de LaGuardia, «le pire a été évité», a estimé le maire Michael Bloomberg. «Nous avons eu de la chance», a-t-il estimé.

La circulation dans New York a été particulièrement difficile samedi.
La circulation dans New York a été particulièrement difficile samedi. Crédits photo : Julia Reinhart / Demotix/Julia Reinhart / Demotix

 

Le blizzard a privé d’électricité plus de 650.000 foyers, dont plus de 400.000 dans le Massachusetts, 35.000 dans le Connecticut et 187.000 dans le Rhode Island.

La tempête aura fait au moins sept morts, dont un enfant de 11 ans victime d’émissions de monoxyde de carbone à Boston dans la voiture où il se réchauffait avec son père et dont le pot d’échappement était obstrué par la neige. Un piéton de 74 ans est également mort après avoir été percuté par une voiture dont la conductrice avait perdu le contrôle à Poughkeepsie (New York), et un homme dont le véhicule s’est écrasé contre un arbre à Auburn (New Hampshire). Dans le Connecticut, une octogénaire a été tuée à Prospect par une voiture alors qu’elle déneigeait les abords de sa maison, un homme de 53 ans a été retrouvé mort enfoui sous la neige à Bridgeport, un autre de 49 ans est décédé à Shelton après avoir déneigé, et un septuagénaire après avoir glissé devant chez lui à Danbury.

De grosses quantités de neige à déblayer

Plus de 2000 vols ont été supprimés samedi dans le nord-est du pays, dont 1400 concernaient New York ou Boston. La situation devait revenir à la normale dimanche, selon le site FlightAware.com Les vols ont pu reprendre progressivement dès samedi matin dans les aéroports de New York, mais à Boston, l’aéroport Logan est resté fermé quasiment toute la journée. Les vols à l’arrivée devaient reprendre en soirée, les départs dimanche. Aucun train ne devait circuler ces prochaines heures entre New York et Boston, mais le trafic a repris progressivement samedi vers Washington.

Le maire de Boston, Thomas Merino, a levé l’alerte au blizzard samedi en début d’après-midi. Le gouverneur du Massachusetts, Deval Patrick, a mis fin à l’interdiction de circuler en voiture mais appelé ses administrés à la patience, soulignant les énormes quantités de neige à déblayer. «Cela va prendre du temps» mais «c’est un préalable nécessaire pour réparer les lignes électriques et rétablir le courant». Dans le Connecticut, le gouverneur Dan Malloy a levé une interdiction similaire, tout en conseillant aux habitants de rester chez eux pour faciliter le déneigement.

Lefigaro.fr avec agence AFP

Intempéries : un SDF mort à Paris, 2 disparus dans le sud

octobre 28, 2012
Le navire de la SNCM est désormais retenu à quai.
Le navire de la SNCM est désormais retenu à quai. Crédits photo : Claude Paris/AP

Un enfant de 12 ans et un véliplanchiste de 26 ans sont portés disparus dans le sud du pays, tandis qu’un SDF est décédé à Paris. À Marseille, un navire de la SNCM a heurté un quai, entraînant une inondation des compartiments.

Les forts vents qui frappent le sud-est de la France, et plus particulièrement le delta du Rhône, ont entraîné une série d’incidents et de disparitions graves. «Ce genre de tempête se produit en moyenne trois fois tous les dix ans», a indiqué Météo-France, qui a placé les Bouches-du-Rhône, le Var, le Gard, le Vaucluse, la Drôme et l’Ardèche en alerte orange «vents violents», tout comme l’institut Météo Consult, qui ajoute à la liste les Pyrénées-Orientales ainsi que l’Hérault.• Un SDF décède à Paris

Un sans-domicile fixe a été retrouvé sans vie ce dimanche matin dans le XVIIe arrondissement de la capitale. Selon la police, ce «familier» du quartier est probablement mort de froid, les températures ayant été inhabituellement basses dans la nuit de samedi à dimanche.

50.000 foyers privés d’électricité

Quelque 23.000 foyers étaient privés d’électricité dimanche matin dans la Drôme et dans l’Ardèche à cause de vents pouvant souffler jusqu’à 130km/h, et qui ont provoqué des chutes d’arbres et de branches sur les lignes. «Depuis ce matin, 8 heures, nous avons mobilisé 80 agents sur le terrain», a expliqué ERDF.

Dans les Alpes, ce sont 30.000 habitations qui sont privées de courant depuis samedi soir, tandis que 2000 foyers sont toujours sans lumière en Corse.

Dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, les pompiers ont dû intervenir des centaines de fois, notamment pour des chutes d’arbres et de poteaux.

Un enfant disparaît à Porquerolles

Un jeune garçon de 12 ans, parti se balader à vélo samedi vers 18 heures sur l’île au large de Hyères, n’a plus donné signe de vie. L’enfant, de père britannique et de mère française, était en vacances dans la région avec sa famille. Son vélo a été retrouvé déraillé ce dimanche matin. D’après le préfet, sa disparition est «a priori liée aux intempéries».

Selon BFMTV, une chaussure du garçon a été retrouvée sur une plage de l’île, une information confirmée par l’AFP. «J’espère qu’il a trouvé une place pour dormir, mais c’est difficile de dire ce qu’on fait quand il fait froid et qu’on a peur», a témoigné le père de l’enfant sur BFMTV.

Un important dispositif de recherche a été déployé par les pompiers et les policiers. Ils sont épaulés par un maître-chien, un hélicoptère de la gendarmerie et une quarantaine d’habitants de l’île. Mais les recherches sont compliquées. L’île, interdite aux voitures, est couverte d’une végétation extrêmement dense.

Un véliplanchiste emporté au large de Sérignan (Hérault)

Un jeune homme de 26 ans, qui s’adonnait à la planche à voile au large de Sérignan, au sud de Béziers, est porté disparu depuis samedi après-midi. Les vents soufflent à plus de 120 km/heure dans la zone où sévissent de forts courants.

Les recherches, d’abord menée au large de Sérignan, sont désormais élargies à une zone allant de Sète au Cap-d’Agde. Trois hélicoptères ont été mobilisés.

Un navire de croisière endommagé dans le port de Marseille

Le Napoléon Bonaparte, navire de croisième de la SNCM, est en train de couler dans le port de Marseille. Le bateau a rompu ses amarres en raison des vents violents, heurté un quai, ce qui a provoqué l’inondation de deux compartiments étanches.

Le navire, en maintenance, ne transportait pas de passagers. Les membres d’équipage présents n’ont pas été blessés. La SNCM est à pied d’œuvre pour essayer d’empêcher le naufrage du bateau. Ce dernier est désormais retenu à quai à l’aide d’un remorqueur. Les entrées et sorties du port sont interdites jusqu’à nouvel ordre.

Lefigaro.fr