Posts Tagged ‘Franc-maçon’

Pointe-Noire (Congo) : à Siafoumou, 4 fois veuf, aucune femme ne veut plus de lui

avril 5, 2022
 Pointe-Noire : à Siafoumou, 4 fois veuf, aucune femme ne veut plus de lui

Rodolph Makosso, un quinquagénaire du quartier Siafoumou de Pointe-Noire éprouve d’Énormes difficultés a trouvé la cinquième de sa vie à cause de sa condition de 4 fois veuf. Toutes les femmes qui apprennent ce fait désiste de peur d’être les prochaines à faire de nouveau veuf Rodolph. Lui par contre lie la mort de ses 4 épouses aux causes naturelles, ce que nombreux doutent.

A 52 ans et père de 6 enfants, Rodolph Makosso un cadre du pétrole est à la recherche d’une cinquième épouse après le décès de la quatrième dans le sommeil. Sa difficulté réside en réalité en sa condition de veuf plusieurs fois. Dans un pays où les commérages sont une habitude, la nouvelle s’est répandue un peu partout et les songueurs ne manquent pas de tirer les oreilles des prétendantes du veuf.

La rumeur véhicule que Rodolph Makosso serait en réalité un grand franc-maçon dont les sacrifices humains à offert à sa secte n’affecte que ses épouses et non ses enfants ou autres membres de sa famille. C’est la raison de la mort de ses 4 précédentes épouses alors que lui-même rejette en bloc cette accusation évoquant une malchance incompréhensive.

Pour éviter les songueurs de Pointe-Noire, Rodolph Makosso a fait venir de Kinshasa une Kinoise qui a vite fui avant même me mariage en apprenant par le voisinage le songui songui sur le veuvage de son fiancé. Elle n’a pas voulu être la cinquième victime.

Avec Lecongolais.fr

Congo: Un colonel franc-maçon de la DGSP tapé par les amis judoka de son fils qu’il a voulu sacrifier

mars 29, 2022

Le Colonel Oko de la sécurité présidentielle vient de faire les frais de son appartenance à la Grande Loge maçonnique du Congo qui lui a exigé en sacrifice son propre fils. Mais il a oublié un petit détail, celui du sport pratiqué par son fils qui est basé sur la solidarité et l’entraide. Une fois que les hommes de Dieu ont détecté la provenance des menaces mystiques pesant sur le fils du colonel Oko, ses amis Judoka n’ont pas hésité à se faire justice en assurant une bastonnade très punitive au franc-maçon qui a renoncé finalement au sacrifice.

Un club amateur de Judo par le biais de ses membres a sauvé de justesse la vie d’un des leurs en appliquant la violence. Le Judoka Aimé Oko, très apprécié par ses collègues a été victime d’une tentative de sacrifice par son propre père qui est colonel au sein de la Direction générale de la sécurité présidentielle.

Ayant adhéré à la Grande Loge du Congo que dirige JDO et Sassou dans l’unique but de bénéficier des promotions professionnelles, le colonel Oko à l’instar de tous les membres de cette secte a l’obligation de faire des sacrifices humains. Et cette fois-ci, le gibier a livré n’était entre autre que son propre fils Aimé.

Quand son fils a commencé à sentir des menaces mystiques, sa mère, séparée de son père et qui est une fervente chrétienne s’est vite dirigée vers les hommes de Dieu pour sauver son fils. Tous les serviteurs de Dieu ont mis en cause une seule personne, à savoir son propre père.

Excédés par ce comportement irresponsable et inhumain du colonel Oko, les amis Judoka de son fils Aimé se sont rendu à son domicile à Nkombo pour se faire justice préventive qui s’est avérée très salutaire. Au nombre de six, ils ont passé à tabac le colonel qui n’a eu la vie sauve grâce à sa promesse de ne plus sacrifier son fils et surtout de renoncer à toutes représailles.

Depuis lors, Aimé son fils a quitté le domicile de son père au profit de celui de sa mère à Ouenzé où il tente de renouer avec sa vie de toujours. A Nkombo, le colonel Oko dont tous les voisins connaissent les visées maçonniques sort désormais très tôt et rentre tard de peur d’être l’objet du songui songui.

Avec Sacer-infos.com

Congo: Les jeunes de Ngoyo lapident un franc-maçon qui payait aux filles 50000 frs pour avaler ses spermes

mars 2, 2022

Un homme d’une cinquantaine d’années et membre actif de la Grande Loge du Congo a été lapidé par un groupe de jeunes du quartier Ngoyo, à Pointe-Noire, alors qu’il proposait à deux jeunes filles de l’argent contre une partie de pipe avec fin avaler son sperme. La proposition jugée très indécente et bizarre par les filles les a conduit à en parler aux garçons du quartier qui n’ont pas hésité à pourchasser le franc-maçon.

On en parlera jamais assez des agissements des membres des Loges au Congo. Depuis que cette obédience a été infiltrée par la sorcellerie, on assiste à tout genre de dérapages. Pour reussir dans une certain milieu au pays, il faut adhérer à la Loge du Congo avec toutes ses conditions diaboliques.

Ce cinquantenaire, selon plusieurs sources ne serait pas à son premier forfait et chacun se demande sur ce qu’il gagnerait en faisant avaler aux filles son sperme ? Les uns parlent des sacrifices et d’autres des chances des filles qu’il en bénéficiait.

En avalant son sperme, les filles inoculent parait-il du poison nocif qui accroîtrait les puissances et chances du franc-maçon et diminuerait la durée de vie des victimes. A bord d’un véhicule 4×4 de marque Toyota, le franc-maçon qui prenait un pot sur une terrasse de Ngoyo, aurait convié ses deux filles à se joindre à sa table et les aurait payé à boire.

Dans leurs échanges postérieurs, il leur aurait fait cette proposition, affirmant que la pénétration ne l’intéressait pas trop. Mais l’une des filles, déjà au parfum de cette affaire à travers une amie à elle de Siafoumou, a envoyé des textos à ses frères du quartier pour les en aviser.

Débarqués en masse sur le lieu, les 6 jeunes ont tout de suite menacé le franc-maçon. Grâce à l’intervention d’autres clients, il a pu se glisser dans son véhicule et s’est sauvé sous les coups de pierre. La pare brise arrière de son véhicule a été endommagée.

Avec Lecongolais.fr

Congo : une famille refuse qu’un franc-maçon dote leur fille

décembre 1, 2020

Au Congo, il y a encore des familles qui sont intègres malgré l’état de décadence actuel. Une famille de Pointe-Noire a refusé de donner en mariage leur fille à un homme connu pour ses pratiques occultes appelé communément Franc-maçon. On lui a demandé de garder ses millions pour lui et sa propre famille.

André O, un homme de 42 ans s’est retrouvé face au refus des parents de sa fiancé dans sa volonté de célébrer la dot. Sa lettre de demande en mariage n’a pas reçu la réponse attendue.

Invité par ses beaux-parents pour s’enquérir de la réponse à sa requête, André O, s’y est rendu avec joie en compagnie de sa sœur cadette. Dans cette cour du quartier Makayabu de Pointe-Noire, aucun cadeau ne lui a été fait.

Les parents de sa fiancée lui ont signifié leur opposition à leur couple et à la dot.Voulant savoir les raisons de cette opposition, on lui a rappelé son appartenance à la franc-maçonnerie et surtout la mort de deux membres de sa famille à laquelle il serait impliqué.

« Nous sommes désolés de vous le signifier, mais notre famille aussi modeste soit-elle est contre les pratiques occultes donnant gratuitement la mort aux innocents » a souligné le père de sa fiancé. Pour eux, la célébration de ce mariage était impossible.

Malgré les supplices de leur fille, les parents n’ont pas fléchi et demandé à cette dernière d’être jalouse de la vie que Dieu lui a donné. André O, venait de perdre aussi la mère de ses enfants dans des circonstances obscures un an plus tôt.

Avec Sacer-Congo par Stany Franck