Posts Tagged ‘france télévisions’

France: « L’homme à la pelle en slip » gagne son procès contre France Télévisions

septembre 15, 2021

France Télévisions va devoir verser des dommages et intérêts à Jean-Marc Dutouya, « l’homme à la pelle en slip », et lui rembourser ses frais de procédure.

Jean-Marc Dutouya etait devenu malgre lui une star sur les reseaux sociaux.
Jean-Marc Dutouya était devenu malgré lui une star sur les réseaux sociaux.© AFP/IROZ GAIZKA

Jean-Marc Dutouya a obtenu gain de cause. L’homme filmé en slip et une pelle à la main dans son jardin, en novembre 2015, a gagné son procès contre France Télévisions. Le groupe télévisuel a été condamné à verser 10 000 euros de dommages et intérêts au chasseur landais, après que la séquence d’un reportage a fait le tour des réseaux sociaux, provoquant un réel buzz, et touchant à l’image de cet homme. « Ce jugement met le droit en conformité avec la morale en reconnaissant cette atteinte intolérable au droit à l’image » de Jean-Marc Dutouya, a affirmé à l’Agence France-Presse son défenseur, Me Frédéric Dutin.

Le 9 novembre 2015, une demi-douzaine de membres de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), dont son président Allain Bougrain-Dubourg, avaient pénétré dans un champ du village d’Audon (Landes) pour détruire plusieurs matoles (pièges à petits oiseaux) afin de dénoncer le braconnage de pinsons, une espèce protégée.

Jean-Marc Dutouya aussi condamné à une amende pour violences avec arme

Lors de cette action, régulière dans les Landes à cette saison, les militants et des journalistes avaient été pris à partie par les propriétaires, les Dutouya. L’altercation, entre insultes, menaces, bousculades, coups de pelle, avait duré plusieurs minutes jusqu’à l’arrivée de gendarmes. La mère octogénaire de Jean-Marc Dutouya avait été bousculée. Quatre véhicules de journalistes avaient eu des pneus crevés. En juillet 2018, Jean-Marc Dutouya avait été condamné en appel à une amende de 400 euros pour violences avec arme.

Entre-temps, il était devenu malgré lui une star des réseaux sociaux, où sa photo en slip et tee-shirt, armé d’une pelle, avait été l’objet d’innombrables détournements. « Un homme chez lui dans son jardin peut-il être livré en pâture n’importe comment ? La justice a dit non », s’est félicité Me Frédéric Dutin, précisant que son client, qui réclamait 200 000 euros de dommages, était « extrêmement satisfait ». France Télévisions, qui n’avait pas réagi dans un premier temps, devra de plus verser 5 000 euros de frais de procédure et flouter les images du chasseur, selon Me Frédéric Dutin.

Par Le Point avec AFP

France : Hollande entendu dans une enquête sur la nomination de Delphine Ernotte

octobre 6, 2019

 

L’ancien chef de l’État a été entendue sur la nomination de la présidente de France télévisions.

François Hollande a été entendu au printemps dans le cadre d’une enquête sur la nomination de Delphine Ernotte à la tête de France Télévisions en avril 2015, a indiqué dimanche l’entourage de l’ancien président de la République.

«Je vous confirme que le Président a bien été entendu» par les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), a-t-on déclaré, confirmant une information du Journal du Dimanche. «Il n’y était pas obligé mais tenait à le faire pour rappeler qu’il n’y avait eu aucune intervention de l’Élysée», a-t-on ajouté.

Cette enquête avait été ouverte à la suite de plaintes de la CFDT-Medias et de la CGC-Audiovisuel, qui soupçonnent notamment le président du CSA, Olivier Schrameck, d’avoir fait pression sur d’autres membres de l’instance pour écarter certaines candidatures au profit de Delphine Ernotte.

Ces syndicats avaient déposé une première plainte qui avait été classée sans suite en juillet 2015 par le parquet de Paris. Ils avaient alors décidé de déposer une plainte avec constitution de partie civile, afin d’obtenir la désignation d’un juge d’instruction pour mener les investigations.

S’appuyant sur plusieurs sources proches de l’enquête, Le JDD affirme que l’ex-chef de l’Etat aurait indiqué lors de son audition que Mme Ernotte «avait sa préférence, mais qu’il n’avait exercé aucune pression en sa faveur». Selon Le JDD, après «plusieurs dizaines d’auditions de professionnels de l’audiovisuel» et de tous les membres du CSA, la juge d’instruction a notifié la fin des investigations, et doit désormais rendre sa décision dans ce dossier.

Par Le Figaro.fr avec AFP

Julien Lepers : Viré de France 3, il contre-attaque et saisit les prud’hommes !

janvier 20, 2016

julien-lepers

Julien Lepers, à Paris, le 26 août 2014. Julien Lepers à La Cour du Marais, à Paris, le 7 juillet 2014.Exclusif - L'animateur de télévision Julien Lepers sortant du palace le Bristol le 8 octobre 2015 à Paris.
C’est décidé : Julien Lepers attaque son ancien employeur, France Télévisions, devant les prud’hommes !

Depuis le mois de décembre et l’annonce de son départ de Questions pour un champion (il sera remplacé par Samuel Etienne dès le 22 février), Julien Lepers s’est exprimé un peu partout dans les médias. Du micro de RTL au plateau de Touche pas à mon poste, sans oublier Twitter, il a livré sa vérité à qui voulait l’entendre.

Le présentateur, mis à la porte sans la moindre considération après 27 ans de bons et loyaux services, a décidé de contre-attaquer. Nos confrères de L’Express révèlent, ce mercredi 20 janvier, qu’il a décidé d’entamer une action en justice à l’encontre du groupe France Télévisions et de saisir les prud’hommes pour obtenir réparation.

Sans doute la sortie controversée de Dana Hastier (directrice des programmes de France 3) – « 66 ans, Julien, dans un pays qui compte 5 millions de chômeurs, vous ne croyez pas que cela suffit ? », avait-elle estimé – n’a-t-elle fait qu’attiser l’envie de vengeance du futur ex-animateur de France 3… Au vu des circonstances de son licenciement, qui sera vraisemblablement jugé abusif, Julien Lepers a toutes les chances d’empocher une somme tout à fait rondelette.

Julien Lepers avait déjà évoqué, il y a quelques jours, la possibilité d’un recours en justice après ce licenciement. « Je ne sais pas. Tout ça, c’est dans les mains des avocats. Aujourd’hui, je ne sais pas… Mais légalement… On est dans un pays de droit. Le préavis, je l’ai fait ? Ce n’est pas bien. De A à Z, tout est nul« , déplorait-il.

Le présentateur s’est vu proposer un job de chroniqueur dans Touche pas à mon poste par Cyril Hanouna, animateur et producteur dont il se faisait récemment tatouer le visage sur les fesses. La moindre des reconnaissances !

Purepeople.com par Joachim Ohnona

L’indéboulonnable Michel Drucker fête ses 50 ans de télévision mardi

octobre 20, 2014

 Michel Drucker fête ses 50 ans de télévision.DR

Michel Drucker fête ses 50 ans de télévision.DR

Le présentateur vedette de France Télévisions fêtera ses 50 ans de carrière mardi, à Caen, à l’occasion du passage du Train de la télé.

Rencontre du public

« Originaire de Vire, en Normandie, Michel Drucker sera présent à bord une partie de la journée pour rencontrer le public, faire des photos et des dédicaces », a indiqué une porte-parole du groupe France Télévisions. L’animateur arrivera vers 11h en hélicoptère à Caen et une cérémonie est prévue en fin de matinée, sur le quai de la gare, au cours de laquelle il se verra remettre un livre retraçant ses 50 ans de carrière réalisé en série limitée par l’Imprimerie nationale.

Une longevité remarquable

Entré à l’ORTF en 1964, Michel Drucker, 72 ans, a présenté quelques-unes des émissions cultes de la télévision comme Les Rendez-vous du dimanche, entre 1975 et 1980 sur TF1 et Champs-Élysées entre 1982 et 1990 sur Antenne 2. Il anime depuis 1998 Vivement dimanche et Vivement dimanche prochain sur France 2.

Un récent sondage d’OpnionWay pour TV Magazine l’a désigné comme l’animateur le plus emblématique du PAF depuis 1950. Que ses programmes continuent de plaire… ou non!

Jeuneafrique.com avec

Julien Courbet réagit à son départ de France 2: «C’est une injustice profonde»

mars 14, 2013

L’animateur se pose des questions

 
Julien Courbet réagit à son départ de France 2: «C’est une injustice profonde»
  • Julien CourbetJulien Courbet

Une semaine après avoir appris qu’il était évincé de France Télévisions, Julien Courbet a accepté de s‘expliquer sur l’antenne de RTL.

C’est tout naturellement sur RTL, la radio qui l’emploie depuis 1998 (il anime depuis 2000 Ça peut vous arriver, chaque matin entre 9h30 et 11h), que Julien Courbet est revenu pour la première fois sur son éviction de France 2. «Je ne regrette ces tweets qui étaient humoristiques, en aucun cas je n’ai attaqué la chaîne, s’est-il justifié. Depuis quand un employé n’a pas le droit de dire la vérité, j’ai simplement dit ‘ mon émission s’arrête pour faute d’audience’ puisque c’est ce qui a été dit par Philippe Vilamitjana (directeur des programmes de France 2 ndlr) … et c’est faux, c’est complètement faux…  J’invite tous les spécialistes à regarder les audiences… Tous les soirs que le Bon Dieu fait, depuis des semaines et des semaines, je suis devant ‘On ne demande qu’à en rire’ et devant Patrick Sabatier…Sur les ménagères, je suis tous les soirs devant ‘On ne demande qu’à en rire’ en moyenne et quasiment à égalité avec ‘Mot de passe’ donc ce n’est pas pour l’audience qu’on m’a sorti de là, ce n’est pas vrai, c’est impossible… ».

L’ancien animateur de Sans aucun doute sur TF1, aimerait savoir les raisons qui ont poussé le service public à l’évincer. «Parce qu’on n’aime pas ma tête? Parce qu’on veut mettre un copain? Pour n’importe quelle raison ça ne me regarde pas , que les choses soient claires, je ne me plains pas d’être licencié!  Ils ont le droit de licencier qui ils veulent, je veux juste, et c’est pour ça que je vous parle, qu’ils disent la vérité… Comme il y a eu une précipitation dans la communication….Car c’est important, j’ai été licencié mercredi à 21h50, j’ai reçu un mail de licenciement, pas un coup de fil… Je n’ai toujours eu personne, au moment où je vous parle depuis une semaine, personne ne m’a téléphoné… C’est juste la méthode, par mail à 21h50 on m’annonce mercredi que je suis licencié et à 4h du matin dans les boîtes aux lettres il y a ‘Le Parisien’ qui est distribué avec une grande interview de Philippe Vilamitjana, donc je suppose que l’interview a eu lieu dans l’après-midi… On m’envoie le mail à 22h comme ça je ne peux pas réagir et on prend la main sur la communication… »

Julien Courbet qui ne devrait pas manquer de sollicitations pense déjà à l’après. »Tout ceci m’a donné au moins l’envie de revenir à ce qui est je crois l’ADN de Julien Courbet : la consommation l’aide aux téléspectateurs, revenir peut-être sur du magazine et du talk-show, explique l’animateur de 48 ans. Je pense que oui, je vais certainement revenir là-dessus… ». 

Ironie de l’histoire, le premier a avoir fait part de son intérêt pour recruter Julien Courbet n’est autre que Cyril Hanouna qui aimerait l’intégrer à sa bande de chroniqueurs dans son émission…Touche pas à mon poste! Tout un symbole.

 Gala.fr par