Posts Tagged ‘frappes américaines’

Des frappes américaines touchent des positions du régime dans l’est de la Syrie

mai 23, 2018

Damas – Des frappes américaines ont touché plusieurs positions militaires du régime syrien, mercredi dans l’est du pays, a annoncé l’agence officielle SANA.

« Certaines de nos positions militaires entre Albu Kamal et Hmeimeh ont été touchées ce matin dans une attaque aérienne menée par la coalition américaine », a indiqué une source militaire syrienne citée par SANA.

Cette dernière a précisé que les attaques aériennes n’ont causé que « des dégâts matériels ».

Il n’y a pas eu de commentaire immédiat de la coalition dirigée par les Etats-Unis ou des forces démocratiques syriennes (FDS) qui luttent pour chasser le groupe Etat islamique d’une dernière série de villages sur la rive est de l’Euphrate.

Une source militaire du régime syrien, interrogée par l’AFP, a indiqué que les frappes aériennes ont visé deux positions du régime proches de la ligne de front avec l’EI.

« Daesh a ensuite attaqué ces positions. Les frappes et les attaques ont tué plusieurs soldats syriens et causé de nombreux dégâts », a indiqué cette source utilisant l’acronyme arabe Daesh pour nommer l’EI.

« Il n’y a aucun iranien ni libanais parmi les victimes », a-t-elle encore précisé.

Albu Kamal et Hmeimeh se trouvent dans la province syrienne orientale de Deir Ezzor, où les troupes syriennes soutenues par la Russie et la coalition dirigée par les États-Unis ont mené des offensives distinctes contre le groupe Etat islamique (EI).

Une ligne dite de « déconfliction » qui longe l’Euphrate, en place depuis l’année dernière, est destinée à empêcher que les troupes du régime à l’ouest du fleuve et les FDS à l’est, soutenues par les États-Unis, ne s’affrontent.

La coalition dirigée par les Etats-Unis a mené au cours des derniers mois plusieurs frappes meurtrières contre les forces gouvernementales syriennes et leurs combattants alliés.

En février, les bombardements de la coalition dans la province de Deir Ezzor ont tué au moins 100 combattants du régime et alliés, y compris des ressortissants russes, en représailles à une attaque contre des positions des FDS.

L’EI a envahi des pans entiers de la Syrie et de l’Irak voisin en 2014, mais des offensives distinctes dans les deux pays ont vu son emprise sur le territoire se réduire de façon spectaculaire.

Lundi, les troupes du régime syrien ont évincé les combattants de l’EI des derniers districts qu’ils détenaient dans la capitale Damas.

Romandie.com avec(©AFP / 24 mai 2018 02h33)                                                        

Syrie: les frappes américaines, un acte « irresponsable » et « idiot » (présidence)

avril 7, 2017

Damas – La présidence syrienne a qualifié jeudi les frappes américaines contre une base militaire du régime d’acte « irresponsable » et « idiot ».

« Tout ce qu’a entrepris l’Amérique n’est qu’un acte idiot et irresponsable, et révèle sa vision à court terme (…) et son aveuglement sur les plans politique et militaire », a indiqué la présidence dans un communiqué.

Washington a affirmé avoir tiré vendredi 59 missiles de croisière sur la base militaire aérienne d’Al-Chaayrate, dans le centre de la Syrie, en réponse à une attaque chimique présumée imputée par le président américain Donald Trump au « dictateur Bachar al-Assad ».

Le régime a catégoriquement nié être à l’origine de l’attaque chimique présumée qui a tué mardi au moins 86 personnes dans la localité rebelle de Khan Cheikhoun (nord-ouest) et a provoqué des réactions indignées dans le monde entier.

Selon la présidence syrienne, les frappes américaines « renforcent la détermination de la Syrie à frapper ces agents terroristes (ndlr: les insurgés), à continuer à les écraser et à accélérer la cadence, où qu’ils soient sur le territoire syrien ».

Ces frappes sont la première action militaire américaine directement dirigée contre le régime de Damas depuis le début en 2011 de la guerre en Syrie.

Ce conflit a fait plus de 320.000 morts et jeter des millions de personnes sur les routes.

Romandie.com avec(©AFP / 07 avril 2017 14h09)

Des frappes américaines contre l’Etat islamique en Syrie constitueraient une violation grossière du droit international

septembre 11, 2014

Moscou – Des frappes américaines contre l’Etat islamique en Syrie décidées sans l’aval de l’ONU constitueraient une violation grossière du droit international, a estimé jeudi le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Le président américain a annoncé la possibilité de frappes sur les positions de l’Etat islamique en Syrie sans l’accord du gouvernement légal (le régime de Bachar al-Assad), a déclaré Alexandre Loukachevitch. Une telle initiative en absence de résolution du Conseil de sécurité de l’ONU constituerait un acte d’agression, une violation grossière du droit international, a ajouté M. Loukachevitch lors d’un point de presse hebdomadaire de la diplomatie russe.

Rmandie.com avec(©AFP / 11 septembre 2014 14h10)