Posts Tagged ‘Frères’

Le temps du Congo extraordinaire !

avril 13, 2016

 

Le Pool se meurt
Le Pool pleure
Le Pool blessé
Le Pool poignardé
Le Pool brillera
Le Pool se relèvera
Le Pool rassemblera
Ses frères ses sœurs
Dans un même chœur
Pour entonner le chant du départ
Le chant des soleils neufs
Le chant des fruits si doux
De l’arbre d’aimer
Le chant de la tourterelle
Qui chante à l’aube
Comme le mbouloukonko
Chante dans la campagne.

Pool debout
Bouenza debout
Lékoumou debout
Niari debout
Kouilou debout
Plateaux debout
Sangha debout
Likouala debout
Cuvette debout!

Congo, lève-toi et marche
Congo, soit l’arche
Qui brille à jamais
L’arche de paix
Atteint? Hélas!
Éteint? Jamais!

Lève-toi et marche
Comme Gédéon
Comme David élève ta voix
Et pleure! Oui pleure
De tes larmes sortira la victoire
Voici le temps des exploits
Voici le temps des lumières
Le temps du Congo extraordinaire!

L’ennemi te fait la guerre
Jamais il ne te vaincra
A tes pieds il se couchera
Abattu, atteint Congo?
Jamais anéanti jamais éteint!

Marie Léontine Tsibinda

Trois frères seraient impliqués dans les attentats de Paris

novembre 15, 2015

Une fratrie serait impliquée dans les attentats de Paris. Selon des sources proches du dossier, l’enquête concernerait notamment trois frères. En Belgique, sept personnes ont été interpellées en Belgique depuis samedi.

Des trois frères sur lesquels se concentrent les enquêteurs, l’un est mort dans les attentats, le deuxième est en garde à vue en Belgique sans que l’on sache s’il a participé ou non aux attaques, et les services sont sans nouvelles du troisième. Il pourrait être l’un des kamikazes ou être en fuite, selon ces sources.

En Belgique, sept personnes ont été interpellées en Belgique depuis samedi dans le cadre de l’enquête, a annoncé dimanche le parquet belge. Par ailleurs, deux Français ayant résidé à Bruxelles figurent parmi les auteurs des attentats.

Depuis « la première heure, les autorités judiciaires belges et françaises collaborent activement. Pour accélérer l’échange d’information, elles ont décidé de constituer une équipe commune d’enquête. Des enquêteurs français sont actuellement à Bruxelles », indique encore le parquet.

La commune de l’agglomération bruxelloise Molenbeek, où au moins cinq personnes ont été arrêtées, est dans le viseur des autorités. C’est dans le quartier populaire à forte population immigrée qu’ont séjourné depuis une vingtaine d’années les auteurs de plusieurs attentats djihadistes, de l’assassinat du commandant Massoud en Afghanistan en 2001 au responsable de la tuerie au Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, qui avait fait quatre morts en mai 2014.

Deux kamikazes identifiés
L’enquête sur les attentats se poursuit également à Paris. Le corps d’un deuxième kamikaze, retrouvé dans la salle de spectacles du Bataclan à Paris, a été identifié. Il serait français selon une source proche de l’enquête, belge selon une autre.

Plus tôt dans la journée, sept personnes de l’entourage du premier kamikaze identifié post mortem sur le site du Bataclan ont été mises en garde à vue, et une voiture avec des armes utilisée par l’un des commandos a été retrouvée.

Voiture retrouvée
De source proche de l’enquête, on confirme par ailleurs l’information d’Europe 1 selon laquelle la voiture de marque Seat utilisée par l’un des commandos a été retrouvée à Montreuil, dans la banlieue proche de Paris. Selon une source judiciaire, trois armes à feu de type Kalachnikov ont été trouvées dans le véhicule.

Par ailleurs, le ministère serbe de l’Intérieur a fait savoir dimanche que le titulaire du passeport syrien découvert près du corps d’un des auteurs des attentats de Paris est entré le 7 octobre en Serbie, où il a demandé l’asile.

Les corps de 103 personnes tuées dans les attaques de vendredi soir à Paris ont été identifiés. Et 20 à 30 autres doivent encore l’être, a fait savoir dimanche le Premier ministre, Manuel Valls.

« Il y a 20 à 30 personnes qui n’ont pas encore été identifiées. (Elles) le seront, je le sais, dans les heures qui viennent mais c’est ce temps-là qui est insupportable », a-t-il déclaré après une visite au centre de crise du Quai d’Orsay. Le dernier bilan officiel fait état de 129 morts et de plusieurs centaines de blessés.

Romandie.com