Posts Tagged ‘Front al-Nosra’

Syrie: Al-Qaïda lancera une offensive d’ici 48H, après le retrait russe

mars 15, 2016

Beyrouth – Les jihadistes du Front al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaïda, vont lancer une offensive dans les 48 heures en Syrie, d’où la Russie, alliée du régime, est en train de retirer ses troupes.

Il est clair que la Russie a subi une défaite, et dans les prochaines 48 heures, le Front al-Nosra va lancer une offensive en Syrie, a affirmé mardi à l’AFP via Skype un commandant de ce groupe sur le terrain.

 En raison des frappes russes en Syrie depuis le 30 septembre, Al-Qaïda allié à des groupes islamistes a perdu de nombreux secteurs dans la province de Lattaquié (ouest) ainsi qu’une grande partie de la province d’Alep (nord).

Nous ne sommes pas engagés par le cessez-le-feu entré en vigueur le 27 février à l’initiative de la Russie et des Etats-Unis, a par ailleurs rappelé le commandant qui s’exprimait sous couvert de l’anonymat.

Les Russes se sont retirés car ils soutenaient le régime mais ce dernier s’est avéré incapable de garder les territoires conquis, a-t-il ajouté.

Romanie.com avec(©AFP / 15 mars 2016 11h37)

Fusillade en Californie: l’un des suspects en contact avec Al-Nosra

décembre 5, 2015

Syed Farook, l’un des auteurs de la tuerie de mercredi à San Bernardino, aux Etats-Unis, a été en contact avec au moins deux organisations étrangères, rapporte vendredi le Los Angeles Times. Parmi elles figure le Front al-Nosra, émanation d’Al-Qaïda en Syrie.

Selon le journal, qui cite un représentant fédéral des forces de l’ordre, il y avait « une forme » de contact entre le suspect de la tuerie, qui avait 14 morts et 17 blessés dans un centre social californien, et des membres d’Al-Nosra et des Shebaab somaliens. Le Los Angeles Times souligne qu’un certain flou demeure sur la nature de ces contacts et les personnes concernées.

Les enquêteurs considèrent que le massacre par un couple marié mercredi était un acte de terrorisme. Un responsable du FBI a confirmé vendredi que la femme, Tashfeen Malik, avait prêté allégeance au groupe sunnite extrémiste Etat islamique (EI).

Samedi, dans son bulletin radiophonique quotidien Al Bayan, l’EI a attribué à deux de ses « partisans » la responsabilité de la tuerie. Mais de sources gouvernementales américaines, on souligne que rien ne permet de dire pour l’instant que l’attaque a été dirigée par l’EI, ni même que l’organisation était au courant des projets du couple.

Massacre planifié
Pour la police fédérale américaine, le couple, d’origine pakistanaise et parent d’une fillette de six mois, avait planifié le massacre, commis lors d’un déjeuner de Noël pour employés des services de santé locaux, des collègues du tueur.

Les assaillants avaient loué il y a quelques jours le 4×4 noir dans lequel ils ont tenté d’échapper aux autorités avant d’être abattus après avoir échangé plus de cent coups de feu avec la police.

Ils ont également tenté de détruire des preuves de leur affiliation islamiste en jetant dans une poubelle deux téléphones portables, préalablement écrasés, et retrouvés par les autorités.

Vu l’arsenal retrouvé chez eux, les autorités n’excluent pas non plus que le couple ait préparé une autre attaque. Outre un arsenal de milliers de munitions, la police a également retrouvé des explosifs au domicile des suspects.

Romandie.com