Posts Tagged ‘Garde du corps’

RDC-Diplomatie : les dépouilles de Luca Attanasio et de son garde du corps rapatriés en Italie

février 24, 2021

Les corps inertes de l’ambassadeur italien et de son garde du corps, tués le 22 février, lors d’une attaque à Nyrangongo au Nord-Kivu, sont arrivés à Rome en Italie, le  24 février par l’aéroport militaire de Ciampino. Elles ont été réceptionnées par le Premier ministre italien Mario Draghi. 

mediacongo.net - Actualités - Attaque d'un convoi du PAM à Nyiragongo :  l'ambassadeur italien Luca Attanasio est décédé des suites de ses blessures

L’ambassadeur italien Luca Attanasio

Auparavant, une délégation du cabinet du chef de l’État s’était rendue quelques heures plus tôt à Goma pour rendre les derniers hommages à l’ambassadeur Luca Attanasio. Ce dernier et son aide de camp, Vittorio Lacovacci, ont reçu les hommages des autorités congolaises au cours d’une sobre cérémonie non autorisée aux médias.

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, et le conseiller principal du chef de l’Etat au collège diplomatique, M. Boshiri, se sont recueillis devant les  deux cercueils enveloppés de drapeaux italiens exposés sous une tente au cœur du dispositif militaire de la Monusco à leur terminal de l’aéroport international de Goma. Après  avoir déposé deux gerbes de fleurs au nom du chef de l’Etat, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, les deux personnalités ont échangé quelques mots avec les délégués du gouvernement italien venus pour assurer le rapatriement de leurs compatriotes. Le gouverneur de province a remis le message de condoléances de sa province aux officiels italiens.

Un gros porteur de l’armée de l’air italienne a atterri en milieu de la journée à Goma avec, à son  bord, une dizaine d’officiers militaires. Visiblement émus, les  délégués italiens se sont opposés à toute cérémonie d’hommage aux deux illustres disparus. Aucune prise d’images n’a été autorisée et le lieu de l’exposition des dépouilles mortelles n’a pas été accessible aux autres autorités provinciales civiles et militaires. L’avion militaire de l’armée de l’air italienne a décollé le même jour en direction de  Rome.

Avec Adiac-Congo par Alain Diasso

France: le dernier garde du corps du général de Gaulle est décédé

novembre 18, 2017

Le dernier garde du corps du général de Gaulle est décédé

Roger Tessier, le dernier des quatre gardes du corps du général de Gaulle encore en vie, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi à l’âge de 92 ans, a-t-on appris samedi auprès de son entourage.

Premier des quatre officiers de sécurité à avoir été affublé du surnom de «gorille» pour ses larges épaules carrées, il avait servi le général de Gaulle à partir de 1947, et pendant vingt-trois ans. «Il avait une force incroyable», se souvient un de ses proches, qui évoque une personne «extrêmement humaine».

«Il aurait donné sa vie pour le général», raconte quant à lui son ami Bernard Charlet, ancien photographe à France Soir.

Ancien résistant, il avait proposé ses services au général de Gaulle après la guerre.

En 2002, il a publié son autobiographie: «J’étais le gorille du général», dans laquelle il racontait que de Gaulle ne supportait aucune mesure de sécurité. Lorsque le général recevait certaines personnalités, Roger Tessier s’installait derrière son bureau et, par une porte légèrement entrouverte, s’apprêtait à tirer en cas de menace, sans que le président n’en sache rien, relatait-il. Le jour de sa mort, le 9 novembre 1970, il avait ressenti autant de peine qu’au décès de son père.

En 2007, il avait été décoré de la légion d’honneur par Jean-Louis Debré, alors président du Conseil constitutionnel.

Roger Tessier est mort à Canet (Pyrénées-Orientales), où il avait une maison.

Le Figaro.fr avec AFP

Gambie : un ex-garde du corps de Jammeh arrêté avec une arme dans la mosquée où Barrow priait

février 13, 2017

Une pancarte annonce l’inauguration d’Adama Barrow le 18 février. © Jerome Delay/AP/SIPA

Selon la force ouest-africaine en Gambie (Ecomig), un soldat et ancien membre de la garde rapprochée de l’ex-président Yahya Jammeh, a été trouvé en possession d’une arme à feu dans une mosquée de Banjul. Un lieu de prière où se trouvait le nouveau chef de l’Etat, Adama Barrow.

« Lors de la prière du vendredi 10 février 2017 à la mosquée King Fahd de Banjul, à laquelle participait Son Excellence Monsieur Adama Barrow, président de la République de Gambie, la force Ecomig avait déployé un dispositif de sécurité conformément à son mandat », précise dimanche un communiqué de la force en Gambie de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

« Au cours de la fouille des fidèles, effectuée par les personnels du détachement de la Gendarmerie nationale sénégalaise, il a été découvert sur le nommé Babucarr Njie un pistolet automatique de marque ‘Helwan’ de calibre 9mm avec un chargeur garni de huit cartouches à balle réelle », ajoute le texte.

Enquête en cours

Selon l’Ecomig, « l’individu interpellé, né le 1er janvier 1985 à Madina Daru, en Gambie, déclare être un militaire des forces armées gambiennes, anciennement détaché à la garde rapprochée de l’ex-président Yahya Jammeh ».

L’Ecomig a remis le suspect aux autorités policières gambiennes avec le matériel saisi et ses autres effets personnels, pour la suite de l’enquête. La mission militaire de l’Ecomig déployée en Gambie pour renforcer la sécurité du régime du nouveau président Adama Barrow, vient d’être prolongée de trois mois, avait annoncé mercredi dernier la présidence gambienne.

Jeuneafrique.com avec AFP

L’ambassadrice allemande à Sanaa échappe à un rapt, son garde tué

octobre 6, 2013

SANAA – L’ambassadrice d’Allemagne a échappé dimanche à une tentative d’enlèvement à Sanaa pendant laquelle son garde du corps a été tué, a indiqué une source diplomatique occidentale.

Par ailleurs, une autre source diplomatique occidentale a fait état de l’enlèvement à la sortie nord de Sanaa, d’un étranger sans être en mesure de préciser son identité, sa nationalité ou la nature de ses activités au Yémen.

Le garde du corps allemand a été abattu en tentant de résister à la tentative d’enlèvement de l’ambassadrice Carola Müller-Holtkemper, dans un magasin du quartier diplomatique de Hadda, dans le sud de la capitale yéménite, selon la source diplomatique.

C’est la première fois qu’un diplomate avec rang d’ambassadeur, de surcroît occidental, est visé par une tentative de rapt au Yémen, pays pauvre de la péninsule arabique où le réseau Al-Qaïda est bien implanté.

Deux diplomates sont captifs dans ce pays, le vice-consul saoudien à Aden (sud) et un diplomate iranien, qui sont tous deux aux mains d’Al-Qaïda.

Le corps du garde allemand a été transporté dans l’hôpital saoudo-allemand de Sanaa et le lieu de l’attaque a été isolé par un cordon de sécurité pour les besoins de l’enquête.

L’ambassade d’Allemagne avait été parmi les chancelleries visées, selon des sources occidentales, par des menaces d’Al-Qaïda, ce qui avait entraîné sa fermeture momentanée en août ainsi que celle d’autres représentations diplomatiques occidentales dans la capitale yéménite.

Les enlèvements d’étrangers sont fréquents au Yémen et sont généralement le fait de tribus qui utilisent les otages pour faire aboutir des demandes auprès des autorités. La plupart de ces rapts finissent généralement par la libération des otages.

Mais certains rapts sont le fait du réseau Al-Qaïda qui reste actif au Yémen en dépit des coups de boutoir assenés aux membres du groupes extrémiste, souvent visés par des attaques de drones américains.

Romandie.com avec (©AFP / 06 octobre 2013 16h39)

4 mois après la chute de Laurent Gbagbo: la vérité sur la fuite de Blé Goudé

septembre 5, 2011

Le ver est dans le fruit. Entre Blé Goudé Charles, l’ancien patron des jeunes dits «patriotes» de l’ancien Président, et son garde du corps, Goudé Goudé, le divorce est consommé.

Le leader de la galaxie patriotique accuse celui qui lui a servi de garde chiourme pendant dix ans, de lui avoir volé la somme de 100 millions. Pour obtenir gain de cause, il n’a pas hésité à prendre en otage, la compagne et les enfants de son ancien serviteur, enfermés au centre pilote de Port Bouet par des éléments des ex-FRCI. Excédé par tant d’ingratitude et de méchanceté, le mis en cause, le caporal Goudé Goudé, nous a joint au téléphone, le vendredi dernier, pour réfuter les accusations de Blé Goudé. « Franchement, je ne me reproche rien et je ne comprends pas pourquoi il fait séquestrer ma famille. Je n’ai rien volé et je ne sais pas de quoi il m’accuse. Tantôt il parle de 100 millions, tantôt de 100 milliards. C’est Koué Jean Claude, chargé de mission de Blé Goudé qui a fait enlever ma compagne Kouadio Chimène et mes deux enfants, Marc et Dorianne Goudé. Je demande leur libération », a déclaré l’homme, particulièrement troublé. Il en veut terriblement à son ancien chef, pour tant de cynisme. Le Caporal Goudé Goudé qui affirme s’être ouvert au Commandant Issiaka Ouattara dit Wattao, veut se mettre au service de son pays et ne souhaite pas aller au Ghana, comme le lui demande Blé Goudé.

Très meurtri, il nous a expliqué comment, le mardi 5 avril 2011, soit six jours avant la capture de Laurent Gbagbo, il a fait sortir Blé Goudé d’Abidjan, pour le Ghana. « C’est moi qui l’ai fait sortir du pays ce jour-là, en pleine offensive des FRCI pour libérer la Côte d’Ivoire. Il m’a appelé et j’ai pris une voiture pour venir le chercher. Quand nous sommes arrivés à l’aéroport, la situation était intenable. Les troubles sociaux avaient atteint un point culminant. En ce moment-là, Blé Goudé m’a dit ceci : « Frère, on fait comment ? Adjouffou est gâté ». C’est ainsi qu’il a appelé le Général Dogbo Blé qui a fait venir un Véhicule Avant blindé (VAB), précisément le « Mamba vert » qui l’a transporté jusqu’à Bassam. Je l’ai rejoint avec la voiture et nous sommes allés à Noé. Nous avons traversé l’eau en pirogue, jusqu’à 4 heures du matin du 6 avril.

Ensuite, Blé Goudé a pu rejoindre le Ghana, bien camouflé dans un camion de type KIA », nous a-t-il dit. Et de faire des révélations sur la nouvelle vie de l’activiste de Laurent Gbagbo : « Blé Goudé a fait partir sa femme et ses enfants au Togo. Lui-même vit actuellement au Ghana avec sa compagne Koné Nathalie. Là-bas, pour passer inaperçu, il a désormais barbe et cheveux hirsutes.

A Accra, les Ghanéens l’ont surnommé : « le Rasta barbu ».Il loge aux encablures de l’université de la capitale ghanéenne ». Pour le caporal Goudé Goudé, son ancien patron vit avec l’argent que lui envoie régulièrement un diplomate de sa région natale, encore en poste aux Affaires Etrangères à Abidjan. Un pactole amassé lors des casses de la BCEAO et autres établissements financiers, au lendemain de la tentative de confiscation du pouvoir par Laurent Gbagbo.

Notre interlocuteur ne s’arrête pas là. Avec celui qui se présente comme le cousin de Blé Goudé, on apprend également que « le Général de la rue » a joué un rôle très important dans le recrutement des mercenaires libériens qui ont semé tristesse et désolation au sein des populations. « Je sais de quoi je parle puisque j’étais constamment avec lui. Il avait une dizaine de mercenaires recrutés à hauteur de 10 millions de Frs », soutient-il. On peut donc le dire.

Le divorce entre Blé Goudé et son ancien garde du corps est riche en révélations et donne du grain à moudre à tout observateur qui a désormais des indices sur les événements post-électoraux dans notre pays.

LePatriote par Bakary Nimaga