Posts Tagged ‘gérard depardieu’

Corée du Nord: Depardieu aperçu à Pyongyang avant le 70e anniversaire du régime

septembre 7, 2018

Pyongyang – L’acteur français Gérard Depardieu a été vu vendredi dans un hôtel de Pyongyang par un journaliste de l’AFP, au moment où la capitale nord-coréenne se prépare à célébrer le 70e anniversaire de la fondation de son régime.

On ignore les raisons de la présence du monstre sacré du cinéma français dans un bar du lobby de l’Hôtel international Yanggakdo, principal établissement pour touristes de Pyongyang.

Visiblement contrarié, il a refusé toute demande d’interview des journalistes qui l’avaient reconnu.

La République populaire et démocratique de Corée (RPDC) – le nom officiel de la Corée du Nord – a été proclamée le 9 septembre 1948, trois ans après que les Etats-Unis et l’Union soviétique divisèrent la péninsule en deux à l’issue de la Seconde Guerre mondiale.

Ce genre d’anniversaire est toujours un événement clé du calendrier politique nord-coréen et le régime ne lésine jamais sur les festivités, souvent marquées par un grand défilé militaire.

Ces grandes parades, généralement supervisées par le leader Kim Jong Un lui-même, sont cruciales pour les observateurs du régime qui cherchent toujours à déceler dans les armes exhibées les avancées militaires nord-coréennes.

Le programme des réjouissances, cette année, n’a pas été communiqué. Mais les experts estiment que la Corée du Nord pourrait ne pas montrer cette année les missiles balistiques qu’elle a exhibés lors de précédents défilés, et ce afin de ne pas nuire au climat d’apaisement.

Après des années de montée des tensions en raison des programmes balistiques et nucléaire du Nord, la péninsule connaît depuis le début de l’année une remarquable détente.

Certaines sources font état de répétitions d’un défilé militaire dans un camp en périphérie de la ville, et ces dernières nuits, dans le centre de la capitale.

Et sur l’artère accueillant traditionnellement les grandes manifestations militaires, les portraits du fondateur du régime Kim Il Sung, et de son fils et successeur Kim Jong Il ont été recouverts, probablement pour les protéger pendant les répétitions.

Beaucoup d’observateurs pensent que la Corée du Nord pourrait renouer lors de cette date symbolique, pour la première fois en cinq ans, avec un « spectacle de masse », ces impressionnants spectacles chorégraphiés qui peuvent rassembler 100.000 participants.

Des répétitions ont lieu depuis plusieurs mois dans le Stade du Premier-Mai.

Tous les jours, des centaines de jeunes habillés en blanc et portant des tambours sont aperçus quittant cette enceinte monumentale. Et la nuit, le son des répétitions résonne dans toute la ville.

Le spectacle sera intitulé « Le pays glorieux », rapporte l’agence officielle KCNA. Des invitations officielles sont parties dans le monde entier, mais peu de dirigeants ont confirmé leur présence.

Certains avaient avancé que le président chinois Xi Jinping pourrait faire le voyage. Mais la délégation du voisin et plus grand allié sera emmenée par Li Zhanshu, un des sept membres du comité permanent du bureau politique du Parti communiste chinois.

KCNA rapporte que le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz sera présent. Plus de 120 journalistes étrangers ont été autorisés à venir couvrir l’événement.

Pyongyang accueillera par ailleurs dans la deuxième quinzaine de septembre son festival international du film, un événement qui a lieu tous les deux ans.

Romandie.com avec(©AFP / 07 septembre 2018 11h15)                               

Cinéma: Deneuve et Depardieu à nouveau réunis à l’écran

août 11, 2016

Catherine Deneuve et Gérard Depardieu, couple mythique du cinéma français, seront à nouveau réunis à l’écran. Ils joueront dans un film dont le tournage commence en août dans la région parisienne, selon l’agent de l’acteur: « Bonne Pomme », une comédie poétique.

Le film est réalisé par Florence Quentin, dans laquelle Catherine Deneuve, 72 ans, incarnera une tenancière d’auberge et Gérard Depardieu, 67 ans, un garagiste, a précisé pour sa part Dominique Besnehard qui coproduit le film avec Catherine Gozlan.

Au générique figureront également l’humoriste Chantal Ladesou et le comédien Guillaume de Tonquédec, selon le journal Le Parisien qui indique que le film sortira sur les écrans courant 2017. Son tournage aura lieu dans la région parisienne.

Duo classique
Les carrières de Catherine Deneuve et de Gérard Depardieu se sont croisées à de multiples reprises en plus de trois décennies, notamment dans « Le Dernier métro » de François Truffaut (1980), « Fort Saganne » d’Alain Corneau (1984), « Drôle d’endroit pour une rencontre » de François Dupeyron (1998) ou « Potiche » de François Ozon (2010).
Florence Quentin a été la scénariste du réalisateur Etienne Chatilliez pour « La Vie est un long fleuve tranquille », « Tatie Danielle » et « Le Bonheur et dans le pré ». « Bonne Pomme » sera son quatrième long-métrage en tant que réalisatrice.

Romandie.com avec(ats / 11.08.2016 16h35)

Gérard Depardieu interdit d’entrée en Ukraine pour cinq ans

juillet 28, 2015

Gérard Depardieu est interdit d’entrée en Ukraine pour cinq ans sur demande du ministère ukrainien de la Culture, a annoncé mardi le service de sécurité ukrainien, le SBU. Selon des médias, la décision pourrait avoir été motivée par certaines déclarations de l’acteur.

Devenu citoyen russe il y a plus de deux ans sur ordre du président russe Vladimir Poutine, M. Depardieu est interdit d’entrée en Ukraine « pour cinq ans sur demande du ministère ukrainien de la Culture », a expliqué la porte-parole du SBU, Olena Guitlianska.

Bien que la porte-parole n’a pas donné davantage de précisions, plusieurs médias estimaient mardi que la demande du ministère ukrainien a pu être motivée par certaines déclarations prorusses de l’acteur.

En août 2014, alors que des combats entre séparatistes prorusses et soldats ukrainiens faisaient rage dans l’est de l’Ukraine, M. Depardieu avait ainsi remis en cause la souveraineté de l’Ukraine, déclarant: « J’aime la Russie et l’Ukraine, qui fait partie de la Russie ».

M. Depardieu avait également pris la défense de la Russie en septembre 2014, se déclarant « très fier » de la Serbie qui avait refusé de s’associer aux sanctions européennes prises contre Moscou pour son rôle dans le conflit ukrainien.

« Je n’aime pas la guerre »
Interrogé en mai à Cannes, sur la situation en Ukraine, l’acteur français avait cependant déclaré ne rien comprendre à la situation ukrainienne. « Je n’aime pas la guerre, je n’aime pas les conflits, car ça fait des morts », avait-il dit.

Les relations entre l’Ukraine et la Russie sont au plus bas après l’annexion par Moscou de la péninsule ukrainienne de Crimée en mars 2014. Elle a été suivie par la rébellion prorusse dans l’est de l’Ukraine que Kiev et les Occidentaux accusent le Kremlin de soutenir. Ce conflit a fait plus de 6500 morts en quinze mois.

Romandie.com

Les Français détiennent 17 milliards d’euros en Belgique

septembre 13, 2014

Vingt des 100 plus grosses fortunes françaises se sont établies en Belgique. Les Français détiennent au total 17 milliards d’euros dans ce pays, selon une enquête du quotidien économique belge « L’Echo » parue samedi.

Sans être installé en Belgique, Bernard Arnault, l’homme le plus riche de France, y a domicilié plusieurs sociétés dès 1999. Mais il est loin d’être le seul: le journal cite de nombreux autres noms, dont celui du patron du groupe belge de distribution Delhaize, présenté comme le premier à avoir créé, dès 1983, une holding en Belgique.

« L’Echo » mentionne des gens connus comme la famille Mulliez, propriétaire du groupe de distribution Auchan, dont plusieurs membres sont domiciliés à Estaimpuis, commune frontalière choisie plus récemment par Gérard Depardieu. Les différentes sociétés belges des Mulliez totalisent un capital d’un milliard d’euros, selon l’Echo.

Résidences à Bruxelles
Mais le journal évoque aussi des dizaines de Français beaucoup moins connus, attirés eux aussi par une fiscalité beaucoup plus favorable au patrimoine qu’en France, grâce à une faible taxation du capital et à l’absence d’impôt sur la fortune (ISF).

Nombre de Français se sont établis dans des quartiers aisés de la ville de Bruxelles notamment, dans les communes d’Uccle et d’Ixelles, ou dans des villes longeant la frontière française, près de Lille.

Polémique autour de Bernard Arnault
En décembre 2012, Gérard Depardieu avait défrayé la chronique en se domiciliant pour des raisons fiscales en Belgique. Quelques mois plus tôt, le patron du groupe de luxe LVMH, Bernard Arnault, avait créé la polémique en entreprenant des démarches pour obtenir la nationalité belge, avant d’y renoncer en avril 2013.

M. Arnault est par ailleurs visé par une enquête pénale du parquet de Bruxelles, au sujet d’une augmentation de capital réalisée par sa filiale Pilinvest et d’une éventuelle « fraude à la domiciliation ».

En juin, la presse belge avait rapporté que l’animateur et producteur français de télévision Arthur résidait officiellement en Belgique depuis plusieurs mois, après y avoir fondé une société anonyme de droit belge. Il dispose d’une fortune importante, la 229e de France selon le magazine « Challenges », qui la chiffre à 200 millions d’euros.

Romandie.com

Depardieu a déclaré ses revenus en Russie, taxé à 6%

mai 30, 2014

L’acteur Gérard Depardieu, citoyen russe depuis un an et demi, a envoyé au fisc russe sa première déclaration de revenus. Il a été imposé à 6% seulement, étant enregistré en tant qu’entrepreneur individuel, a rapporté le quotidien russe « Izvestia ».

L’acteur a envoyé sa déclaration de revenus pour l’année 2013 à temps au fisc, a indiqué au journal Sergueï Chaliaev, vice-directeur des services des impôts de la région de Mordovie, située à 650 kilomètres à l’est de Moscou. M. Depardieu y est officiellement enregistré comme résident et comme entrepreneur individuel.

En tant qu’entrepreneur individuel, l’acteur n’est taxé qu’à hauteur de 6% de ses revenus, contre 13% pour la plupart des résidents fiscaux, a de son côté indiqué Arnaud Frilley, producteur français en Russie. Selon « Izvestia », le taux de 6% s’applique aux entrepreneurs dont les revenus annuels ne dépassent pas 60 millions de roubles (1,55 million de francs).
Projets en suspens

Le président russe Vladimir Poutine avait accordé la citoyenneté russe début 2013 à Gérard Depardieu. L’acteur était alors au cœur d’une polémique en France après sa décision de quitter son pays pour la Belgique pour des raisons fiscales et pour protester contre un projet du président français François Hollande de taxer à 75% les plus hauts revenus.

L’acteur s’est enregistré à Saransk, où il avait annoncé son intention d’ouvrir un restaurant et un centre artistique. Il n’a pour l’heure réalisé aucun de ces projets et n’est pas revenu à Saransk depuis mai 2013, a indiqué au journal le ministre de l’Information de la région, Valeri Maressiev.

Selon lui, ces projets « ne sont pas abandonnés. Gérard Depardieu y reviendra quand il aura terminé d’autres projets », a-t-il déclaré. L’acteur, âgé de 65 ans, est apparu dans une série russe et des publicités pour une banque. Il a aussi joué dans un film avec l’actrice britannique Elizabeth Hurley tourné en partie en Tchétchénie.

Romandie.com

Isabelle Adjani : L’actrice explique pourquoi elle a laissé le tomber le film d’Abel Ferrara

mai 6, 2013

                                                                                                                                              
Dans une interview accordée au site TV Mag, l’actrice explique sa décision de ne pas participer au film d’Abel Ferrara sur Dominique Strauss-Kahn et le scandale du Sofitel. Elle devait jouer le rôle d’Anne Sinclair, la compagne de l’ex-directeur du FMI.

                                                                                                                                                           
Que s’est-il passé? Pourquoi Isabelle Adjani a-t-elle laissé tombé le réalisateur Abel Ferrara? «La proposition de départ était de faire un film «inspiré» du scandale DSK. Mais il n’y avait pas de contrat passé, pas même de négociations entamées, confie l’actrice à nos confrères de TV Mag. Et puis les dates changeaient tout le temps. Il n’y a pas eu le financement complet pour le faire».

Lasse d’attendre, de ne pas savoir dans quoi elle s’embarquait, Isabelle Adjani a claqué la porte. Et comme nous vous le révélions en exclusivité, c’est Jacqueline Bisset qui l’a remplacée dans le rôle d’Anne Sinclair, et qui donnera la réplique à Gérard Depardieu. 

De toute façon, Isabelle Adjani, avec toutes les polémiques qui ont entaché la réalisation du film ne se voyait plus jouer le rôle de la compagne de DSK: «Pour moi, interpréter quelqu’un de vivant, qui a traversé des évènements si menaçants, est intrusif par rapport à sa vie. Et puis il y a eu cette romancière qui a défrayé la chronique avec ses révélations sur sa liaison avec DSK… Je ne voulais pas participer à cette curie. C’était juste impossible».

Selon elle, le film était «devenu un rapport de police», et aujourd’hui l’actrice dit ne pas savoir «où en est l’aventure»: «Aux dernières nouvelles, il serait question que la victime Nafissatou Diallo joue son propre rôle! Si c’est exact, on est dans d’autres sphères».

Isabelle Adjani ne regrette donc rien. Il faut dire qu’elle n’a pas le temps de s’ennuyer. L’actrice tourne cet été à Paris, «Ce sera quelque chose de très joyeux. Dont je parlerai quand j’aurai joué ma première scène». Florian Zeller lui a également écrit une pièce. Rassurez-vous, on reverra très vite Isabelle Adjani.

Gala.fr

Gérard Depardieu :  »J’ai un passeport russe, mais je suis Français »

janvier 7, 2013
L'acteur Gérard Depardieu, en costume traditionnel, exhibe fièrement son nouveau passeport russe à Saransk le 6 janvier 2013.

 L'acteur Gérard Depardieu, en costume traditionnel, exhibe fièrement son nouveau passeport russe à Saransk le 6 janvier 2013.Gérard Depardieu montre son nouveau passeport russe le 6 janvier 2013 à Saransk.Gérard Depardieu, en costume traditionnel, montre fièrement son nouveau passeport russe à Saransk le 6 janvier 2013.

L’acteur Gérard Depardieu, en costume traditionnel, exhibe fièrement son nouveau passeport russe à Saransk le 6 janvier 2013.

Après un week-end mouvementé en Russie, où Vladimir Poutine lui a remis un passeport russe, Gérard Depardieu était l’invité surprise de la remise du Ballon d’or à Lionel Messi qui se déroulait dans la soirée du lundi 7 janvier. En pleine affaire Depardieu, l’acteur franco-russe a pris le temps de se confier à la chaîne L’Equipe 21 qui couvre la cérémonie : « J’ai un passeport russe, mais je suis Français », rassure lui qui avait annoncé avec fracas s’installer en Belgique et rendre son passeport français, se sentant « injurié » par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Propriétaire d’une luxueuse maison à Néchin, en Belgique, Gérard Depardieu confie qu’il obtiendra « certainement la double nationalité belge » et revient sur les raisons qui l’ont poussé à s’exiler : « Si j’avais voulu échapper au fisc, je l’aurais fait depuis longtemps », se défend l’acteur, dont on a appris qu’il est le cousin éloigné du ministre du Travail, Michel Sapin. Le monstre du cinéma français tient également à rappeler qu’il n’est pas la seule vedette à avoir quitté la France : « Certains sont partis il y a 20 ans. Dans les 50 Français [préférés] du Journal du dimanche, il y en a peut-être 20 qui sont en France, les 30 autres sont ailleurs« , lance le comédien. Ce dernier avoue cependant parfois être « maladroit » dans ses propos : « Mais je ne suis qu’un être humain. Je peux aussi me tromper, mais jamais sur le coeur« , a a ajouté celui qui se définit comme un « citoyen du monde« .

Invité par le président de la FIFA Sepp Blatter à la remise du Ballon d’or, Gérard Depardieu en a également profité pour donner son favori : « J’aime beaucoup Cristiano Ronaldo. Il me semble qu’il est un peu blessé dans son orgueil depuis quelque temps, parce qu’il n’a pas été récompensé. Il est temps, je crois, de lui redonner de la confiance. Donc je lui donnerais volontiers le trophée cette année car il est un peu fragilisé, comme peuvent l’être parfois les grands champions« , a déclaré le comédien, « très flatté » d’être présent à Zurich.

Malgré son nouveau passeport russe, Gérard Depardieu est attendu par la justice française demain, mardi 8 janvier à Paris, pour avoir conduit un scooter en état d’ivresse, provoquant un accident. Selon son avocat Eric de Caumont, la présence de l’acteur est cependant incertaine pour cette procédure dite de « plaider coupable« , formule simplifiée et alternative au procès. « Soit Gérard Depardieu se présente demain et la procédure a lieu, soit il ne se présente pas et il y aura un renvoi devant le tribunal correctionnel« , a indiqué le Parquet de Paris cité

Purepeople.com avec AFP.

Russie: Depardieu se voit offrir une maison et un poste de ministre

janvier 6, 2013
L'acteur français Gérard Depardieu, qui a reçu la veille un passeport russe, sur décision du président Vladimir Poutine, a été accueilli dimanche en grande pompe dans la région de Mordovie (Volga) où on lui a offert le poste de ministre de la culture et une maison
  • AFP – L’acteur français Gérard Depardieu, qui a reçu la veille un passeport russe, sur décision du président Vladimir Poutine, a été accueilli dimanche en grande pompe dans la région de Mordovie (Volga) où …plus  on lui a offert le poste de ministre de la culture et une maison  moins 

Le président russe Vladimir Poutine a accordé la citoyenneté russe à Gérard Depardieu qui a annoncé vouloir quitter la France et rendre son passeport français pour échapper à des impôts qu'il juge trop lourds
  • Le président russe Vladimir Poutine a accordé la citoyenneté russe à Gérard Depardieu qui a annoncé vouloir quitter la France et rendre son passeport français pour échapper à des impôts qu’il juge trop lourds
  • Le Kremlin a confirmé dimanche que Depardieu avait reçu son passeport russe samedi soir lors d’une « brève rencontre » avec Vladimir Poutine dans la résidence présidentielle de Sotchi, sur les bords de la Mer Noire
  • A sa descente d’avion à l’aéroport de Saransk, ville de 300.000 habitants et capitale de la Mordovie (640 km à l’est de Moscou), Depardieu a été accueilli en fanfare par le gouverneur de la région et des femmes en costumes traditionnels qui ont chanté sur le tarmac.

« Gérard Depardieu a été accueilli comme un héros » à Saransk, a indiqué une journaliste de la chaîne de télévision russe d’informations en continu Russie 24, ajoutant que l’acteur était venu fêter Noël orthodoxe, célébré le 7 janvier.

Portant un manteau et une chemise à col ouvert, l’acteur français a aussitôt exhibé son nouveau passeport russe devant une nuée de caméramen et photographes qui l’attendaient à l’aéroport sous la neige.

« Je suis très content, c’est très beau ici », a déclaré Depardieu, selon l’agence Interfax.

Le président Vladimir Poutine a accordé la citoyenneté russe à Gérard Depardieu qui a annoncé vouloir quitter la France et rendre son passeport français pour échapper à des impôts qu’il juge trop lourds.

Peu après, l’acteur s’était félicité de ce geste dans une lettre où il exprimait son amour pour la Russie et pour le président russe.

Il y faisait aussi l’éloge de la démocratie dans ce pays, ce qui a provoqué un concert de critiques en Russie et à l’étranger.

Le Kremlin a confirmé dimanche que Depardieu avait reçu son passeport russe samedi soir lors d’une « brève rencontre » avec Vladimir Poutine dans la résidence présidentielle de Sotchi, sur les bords de la Mer Noire.

La télévision russe a diffusé des images montrant une rencontre très informelle entre Depardieu et Poutine, qui se sont donnés une chaleureuse accolade.

Vêtu de façon décontractée, en chemise blanche et veste sombre, l’acteur a demandé au président, en le tutoyant, s’il avait vu son nouveau film, une co-production franco-russe, où il interprète Raspoutine.

« Est-ce que tu as vu mon film? Je te l’ai envoyé », entend-on l’acteur demander à Poutine, dans une atmosphère manifestement très détendue.

« Gérard, es-tu satisfait de ton travail? », questionne à son tour le président russe, lui aussi en chemise sans cravate. « Je suis vraiment très satisfait de tout », répond Depardieu, en louant les acteurs russes qui jouent dans le film avec lui.

A la question de savoir si Depardieu avait reçu le passeport de la main de M. Poutine, son porte-parole, Dmitri Peskov, a répondu par la négative, sans donner plus de détails.

« L’acteur est en Russie en visite privée », a indiqué un communiqué du Kremlin.

En Mordovie, le gouverneur de la région, Vladimir Volkov, a offert au citoyen russe Depardieu de choisir un appartement ou un endroit pour se faire construire une maison, au milieu d’une forêt et près d’une rivière, selon l’agence Itar-Tass.

Selon une source locale citée par l’agence Ria Novosti, le gouverneur a même proposé à l’acteur de devenir ministre de la Culture de Mordovie: « si M. Depardieu le souhaite, nous pouvons lui proposer ce poste », a-t-il dit.

Au cours de ce séjour en Mordovie, en présence de nombreux journalistes russes, Depardieu a demandé aux représentants des médias français de quitter la salle, selon la télévision russe.

La Mordovie est moins connue pour ses attraits touristiques que pour la vingtaine de camps de prisonniers qu’elle abrite aujourd’hui, et dont la création remonte à l’époque stalinienne, quand ils faisaient partie du Goulag.

L’une des deux jeunes femmes membres du groupe Pussy Riot, condamnées à deux ans de camp pour une prière anti-Poutine en février 2012, purge sa peine en Mordovie.

Les médias russes, qui ont accordé une large couverture à la visite de Depardieu, ne précisent pas combien de temps l’acteur français envisage de rester en Russie.

Depardieu doit comparaître mardi devant un tribunal de Paris pour conduite en état d’ivresse fin novembre.

Très célèbre en Russie, Depardieu apparaît régulièrement dans diverses publicités, notamment pour la banque Sovietski et pour une marque de ketchup.

Certains ont vu dans l’attribution de la nationalité russe à l’acteur français une opération de communication de Moscou pour détourner l’attention de l’opinion publique de la récente décision très controversée de Poutine d’interdire l’adoption d’enfants russes par des citoyens américains.

AFP par Benoit FINCK

Gérard Depardieu est arrivé en Russie

janvier 5, 2013

Du nouveau à l’est

 
Gérard Depardieu est arrivé en Russie
  • depardieu poutine 5

Gérard Depardieu vient de poser le pied en Russie, à Sotchi, où il doit rencontrer le président russe, Vladimir Poutine. L’acteur a reçu jeudi dernier la citoyenneté russe, après une affaire sans fin autour de son exil fiscal en Belgique.

C’est officiel, Gérard Depardieu va jusqu’au bout de ses principes. Un mois après l’annonce de son départ pour la Belgique, et quelques jours après la décision du Conseil Constitutionnel de censurer la loi de taxation à 75% sur les plus hauts revenus qui l’a fait fuir, Gérard Depardieu poursuit sa campagne. Il est aujourd’hui en déplacement sur les bords de la Mer Noire, pour rencontrer son bienfaiteur: le président Vladimir Poutine. « M. Depardieu est arrivé à Sotchi dans le cadre d’une visite privée. Nous prévoyons que ce soir il rencontre Vladimir Poutine » a expliqué un porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Les hommes s’étaient déjà rencontrés en 2010, à l’occasion de la visite d’un musée de Saint-Pétersbourg (notre photo).

Le voyage arrive quelques jours seulement après l’annonce du succès de sa démarche auprès des autorités russes pour obtenir la nationalité. Dans une lettre publiée par la télévision russe, Gérard Depardieu déclarait sa flamme à la patrie de Tolstoï et Nabokov: « Oui, j’ai fait cette demande de passeport et j’ai le plaisir qu’elle ait été acceptée. J’adore votre pays la Russie, ses hommes, son histoire, ses écrivains ». Ainsi, l’acteur des Valseuses devrait éventuellement recevoir ses papiers officiels dans les prochains jours. Une chose est sûre, les mairies russes travaillent plus vite que les nôtres… Un argument qui devrait achever de convaincre sa comparse Brigitte Bardot qui menace, elle aussi, de quitter le territoire français, à cause d’une affaire de maltraitance animale.

Très populaire en Russie, notre Gégé (plus vraiment) national ne fait pas non plus dans la dentelle en Europe de l’Est. Dans une lettre d’amour à son nouveau pays d’accueil, il a présenté le pays comme « une grande démocratie » attisant la fureur de l’opposition à Vladimir Poutine. Une nouvelle fantaisie après avoir récemment enregistré une chanson avec la star de la chanson GooGoosha, fille du président ouzbek Islom Karomov, qui règne d’une main de fer sur son pays depuis 23 ans. Le feuilleton n’est pas près de s’achever, et les réactions continueront à pleuvoir, surtout depuis que Brigitte Bardot s’est jointe au cortège.

Gala.fr par Fanny Abouaf

Brigitte Bardot russe: réactions en chaîne

janvier 5, 2013

Son départ amuse la classe politique

 
Brigitte Bardot russe: réactions en chaîne

 

L’actrice Brigitte Bardot a ravivé la flamme d’une affaire quasi-oubliée, celles des éléphants menacés d’euthanasie. En menaçant de quitter la France pour rejoindre la Russie, la star s’est attiré les foudres de plusieurs personnalités, qui ont commenté son coup de gueule, le sourire aux lèvres.

Après les semaines de polémique autour du départ d’Obélix chez les Belges, puis chez les Russes, c’est maintenant Brigitte Bardot qui défraie la chronique, après ses prises de position contre les maltraitances faites aux animaux.

Inspirée par la lettre d’amour de Gérard Depardieu à la Russie, la Tropézienne a menacé de quitter sa Madrague pour rejoindre, elle aussi, l’Europe de l’est. Une affaire qui amuse beaucoup la classe politique, alors que l’actrice demande la grâce de deux éléphants condamnés à l’euthanasie, près de Lyon.

C’est l’écologiste Daniel Cohn-Bendit qui a ouvert le bal des critiques hier, en se laissant aller à un accès de moquerie sur BFM TV. « Ce sont des crétins finis » a-t-il déclaré en parlant de Gérard Depardieu et Brigitte Bardot. Et d’ajouter « s’ils ont envie de tous dormir avec Poutine, qu’ils se mettent dans son lit ». Il poursuit sur Brigitte Bardot: « Et puis l’autre qui veut quitter la France (…) qu’elle aille en Russie (…). Aller de Saint-Tropez en Sibérie, ce doit être formidable pour elle. Qu’elle passe tous ses hivers en Sibérie dans les camps de concentration par exemple ou dans les prisons ».

Une attaque qui a le mérite d’être franche, et qui ne sera certainement pas sans conséquence. Du côté du gouvernement, Benoît Hamon et Michèle Delaunay ont aussi pris part au débat, à la sortie d’une réunion à Matignon. Le ministre de l’Economie sociale et solidaire a proposé à l’actrice de « demander Gérard Depardieu en mariage ». « Ce serait formidable », a-t-il plaisanté. Plus sage, la déléguée aux personnes âgées, Michèle Delaunay a blagué: il existe « une longue liste de personnes que je voudrais voir en Russie, (…) et je ne l’avais pas mise en haut de la liste ».

Enfin à droite, on se veut plus nuancé. Ainsi, l’UMP Nora Berra s’est dite à la fois « heureuse » et « consternée » par les déclarations de Brigitte Bardot. L’ancienne ministre a salué l’engagement pour la cause animale de l’actrice mais a condamné « cette menace un peu ridicule et indigne qui foule au pied le grand honneur d’être Français et fait de notre nationalité un objet de marchandage ou de menace ».

Les réactions devraient continuer à pleuvoir alors que Nice-Matin publie aujourd’hui une interview choc de l’actrice. Dans les pages du quotidien, BB justifie son départ par le fait qu’elle « ne supporte plus la France » et explique qu’elle « trouve beaucoup d’humanité » au président russe Vladimir Poutine. L’ancien sex-symbol assure que le chef d’Etat controversé « a fait plus pour la protection animale que tous nos présidents successifs ».

Gala.fr