Posts Tagged ‘glen greenwald’

Accusations d’espionnage : l’ambassadeur américain au Brésil appelé à s’expliquer

septembre 2, 2013

BRASILIA (Etat de Brasilia) – L’ambassadeur des Etats-Unis au Brésil a été convoqué lundi par le ministère brésilien des Affaires étrangères pour s’expliquer sur des accusations d’espionnage par les Etats-Unis de communications de la présidente Dilma Rousseff, a annoncé le ministère.

La chaîne de télévision brésilienne TV Globo a divulgué dimanche soir des documents des services secrets américains selon lesquels les communications de la présidente Rousseff ont été espionnées fin 2012.

L’ambassadeur des Etats-Unis (Thomas Shannon) a été appelé à s’expliquer sur les faits révélés dans le programme de TV Globo, a indiqué à l’AFP un porte-parole de ce ministère.

Mme Rousseff a aussi convoqué ce lundi une réunion avec plusieurs de ses ministres pour analyser la question, a indiqué à l’AFP une source du gouvernement.

Selon les dénonciations diffusées par TV Globo, les Etats-Unis ont espionné les communications de la présidente brésilienne et du président du Mexique Enrique Peña Nieto, élu fin 2012, lorsqu’il était candidat à la présidence.

La télévision a bénéficié de la collaboration du journaliste de The Guardian, Glen Greenwald, qui a divulgué un document fuité par l’ex-informaticien américain Edward Snowden. Ce dernier est inculpé d’espionnage aux Etats-Unis pour avoir révélé l’ampleur de la surveillance électronique américaine dans le monde et se cache à présent en Russie.

Daté de juin 2012 et intitulé Espionnage de données, étude de cas du Brésil et du Mexique, ce document de l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) indique que l’agence cherchait notamment à avoir une meilleure compréhension des méthodes de communication et des interlocuteurs de Mme Rousseff et de ses collaborateurs grâce à un programme qui permet d’accéder à tous les contenus visités par la présidente sur Internet.

Si ces faits sont avérés, ce serait une situation inadmissible, inacceptable, qui pourrait être qualifiée comme une claire atteinte à la souveraineté de notre pays, a réagi dimanche soir le ministre de la Justice Jose Eduardo Cardozo.

Pour la réunion de lundi, la, présidente Rousseff a convoqué notamment les ministres de la Défense, Celso Amorim, des Affaires étrangères, Luiz Alberto Figueiredo, et de la Justice, Jose Eduardo Cardozo.

L’ambassade américaine et le ministère brésilien des Affaires étrangères ont confirmé à l’AFP que l’ambassadeur s’était présenté lundi à la première heure au ministère mais l’ambassade s’est refusée à tout commentaire sur la réunion.

A Mexico, un porte-parole de la présidence interrogé par l’AFP a refusé également de faire un quelconque commentaire pour le moment.

Romandie.com avec (©AFP / 02 septembre 2013 17h31)