Posts Tagged ‘groupe armé’

RDC: 22 civils tués dans une attaque d’un groupe armé

décembre 15, 2019

 

Vingt-deux corps de civils tués au cours d’une nouvelle attaque du groupe armé Forces démocratiques alliées (ADF) dans la nuit de samedi à dimanche ont été retrouvés dans la région de Beni dans l’est de la République démocratique du Congo, a annoncé dimanche l’administrateur du Territoire.

«Cette nuit (samedi à dimanche), des ADF ont tué des civils à la machette à Ntombi, à l’ouest de Mayimoya (territoire de Beni). Présentement, on vient de retrouver 22 corps», a déclaré à l’AFP Donat Kibwana, administrateur du Territoire de Beni (Nord-Kivu). «La fouille continue. Les équipes se mobilisent pour récupérer les corps afin de les ramener à la cité pour des enterrements dignes», a-t-il ajouté. «Nous avons identifié 13 femmes parmi les 22 victimes tuées atrocement par ces hors-la loi. Les victimes étaient des agriculteurs. Ce bilan est encore provisoire», a déclaré à l’AFP Noella Katsongerwaki, présidente du réseau des organisations de la société civile de Beni-territoire.

La veille, six civils avaient été tués dans une attaque contre la ville de Beni, agglomération de plus de 200.000 habitants où l’armée a installé son état-major pour lutter contre les groupes armés, notamment les ADF. À l’origine, les ADF étaient identifiés comme des rebelles musulmans ougandais installés en 1995 dans l’est de l’actuel Congo pour mener des attaques contre Kampala. Actuellement, ils ne mènent plus d’attaques contre l’Ouganda voisin et sont implantés parmi la population congolaise. Ils sont accusés d’avoir massacré plusieurs centaines de civils depuis octobre 2014 dans la région de Beni. Depuis le lancement le 30 octobre des opérations militaires contre leurs fiefs, ils ont tué plus d’une centaine de civils, selon les autorités locales

Par Le Figaro.fr avec AFP

Nigeria: 2 oléoducs attaqués, un nouveau groupe armé émerge dans le Delta

août 20, 2016

Warri (Nigeria) – Deux oléoducs de la compagnie nationale nigériane NPDC ont été attaqués vendredi dans la région pétrolifère du delta, a confirmé samedi un représentant des services de sécurité locaux.

L’attaque a eu lieu sur deux oléoducs qui traversent la même zone, a rapporté à l’AFP un agent du Département pour la Sécurité de l’Etat (DSS) pour la région d’Udu (Sud). Les deux pipelines appartiennent à NPDC (Nigerian Petroleum Development Company), et nous pensons que cette attaque est due aux militants (du Delta).

Vendredi soir, un nouveau groupe armé avait revendiqué la destruction d’un pipeline dans un communiqué, affirmant que le Niger Delta Greenland Justice Mandate (NDGJM) avait anéanti un autre +canal+ de NPDC dans l’Etat d’Udu, district de Urhobo dans l’après-midi, ne faisant référence qu’à une seule attaque.

Cette attaque est la deuxième revendiquée par le NDGJM, nouveau groupe armé, qui a lancé la semaine dernière son Operation Zero.

Le groupe promet une opération de destruction des infrastructures pétrolières pour corriger les injustices dont nous sommes victimes depuis l’époque de nos pères, selon son porte-parole le +General+ Aldo Agbalaja.

Le NDGJM fait surface alors que les Vengeurs du Delta du Niger (NDA), groupe indépendantiste, sème le chaos dans la région depuis le début de l’année, affectant très lourdement la production de pétrole.

Groupes ouvertement indépendantistes, biafrais et chrétiens, tous ces groupes militants affirment vouloir une meilleure redistribution des revenus du pétrole et refusent de reconnaître le président Muhammadu Buhari, musulman issu du Nord.

Jeudi, le ministre nigérian du Pétrole, Dr Ibe Kachikwu a déclaré que 1.600 oléoducs ont été vadalisés depuis le mois de janvier. Le problème n’est pas nouveau dans cette région, mais il s’est clairement accéléré: il y a eu 3.000 sabotages entre 2010 et 2015.

La production de pétrole, qui compte pour 70% des revenus de l’Etat a fortement diminué, entrainant le pays dans une grave crise financière et énergétique.

Selon des chiffres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) publiés mi août, le Nigeria produit 1,5 million de barils par jour – contre 1,78 million pour l’Angola qui devient le premier exportateur du continent africain-, et accuse une chute de 21,5% par rapport au mois de janvier.

Romandie.com avec(©AFP / 20 août 2016 13h20)

Canada: Un ancien étudiant d’Ottawa, combattant du groupe armé État islamique, serait mort

janvier 15, 2015

Un ancien étudiant de l’Université d’Ottawa, John Maguire, serait mort en combattant pour le groupe armé État islamique, qui contrôle des régions de Syrie et d’Irak.

L’information a été rapportée par un compte Twitter associé au groupe armé.

La mort de Maguire n’a pas été confirmée par le ministère canadien de la Sécurité publique.

John Maguire, âgé de 23 ans, était apparu dans une vidéo en décembre dernier dans laquelle il invitait les jeunes musulmans au Canada à commettre des attentats au pays.

Il avait pris en exemple Martin Couture-Rouleau qui était impliqué dans l’attentat du 20 octobre dernier à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Cette attaque avait causé la mort de l’adjudant Patrice Vincent.

John Maguire avait également demandé aux jeunes de suivre les pas de Michael Zehaf-Bibeau, l’auteur des attaques contre le Monument commémoratif de guerre et le Parlement à Ottawa. Ces attentats avaient provoqué la mort du caporal Nathan Cirillo, le 22 octobre dernier.

Par ailleurs, trois autres Canadiens, originaires d’Edmonton, seraient également morts dans des combats aux côtés des membres du groupe armé État islamique.

Radio-canada.ca