Posts Tagged ‘groupe terroriste’

Chrétiens décapités: condamnation des monarchies du Golfe et de l’Iran

février 16, 2015

Abou Dhabi – Les monarchies arabes du Golfe et l’Iran ont condamné la décapitation en Libye d’Égyptiens de confession copte, montrée dans une vidéo diffusée dimanche par le groupe État islamique, les Émirats arabes unis affirmant mettre tous leurs moyens au service de l’Égypte.

Le ministre émirati des Affaires étrangères, cheikh Abdallah Ben Zayed Al-Nahyane, a vivement dénoncé ce crime odieux perpétré par le groupe terroriste EI, dans un communiqué publié par l’agence officielle Wam.

Les Émirats, riche pays pétrolier et l’un des principaux bailleurs de fonds du gouvernement du président Abdel Fattah al-Sissi, mettent tous leurs moyens au service de l’Égypte pour éradiquer le terrorisme et réaffirment leur soutien et leur solidarité totale avec les Égyptiens.

Le chef de la diplomatie émiratie a parallèlement souligné la nécessité de soutenir le gouvernement légitime libyen, reconnu internationalement, dans ses efforts pour rétablir son autorité sur l’ensemble du territoire libyen.

Les Émirats avaient mené en 2014, depuis le territoire égyptien, des raids aériens en Libye dans une tentative d’empêcher la chute de Tripoli aux mains de milices islamistes, selon des responsables américains.

A Ryad, le Conseil des ministres saoudien, réuni sous la présidence du roi Salmane, a exprimé sa vive condamnation du crime perpétré par le groupe terroriste EI.

Doha a également condamné la décapitation des Égyptiens et exprimé, selon l’agence officielle Qna, la solidarité de l’État du Qatar avec le peuple égyptien.

A Manama, le roi de Bahreïn, Hamad Ben Issa Al-Khalifa, a dénoncé le crime ignoble de l’EI qui est contraire à toutes les religions et les valeurs humaines. Il a réaffirmé l’engagement de son pays à participer avec la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme.

L’émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmed Al-Sabah, a adressé un message à M. Sissi, stigmatisant un crime odieux, sans rapport avec une quelconque religion.

La porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Marzieh Afkham, a condamné vivement le crime inhumain du groupe terroriste takfiri Daech, selon le site du ministère.

Les responsables de cette action terrible (…) ont pour objectif de perturber les relations entre les fidèles des religions monothéistes dans l’intérêt du régime sioniste, a dit la porte-parole.

La Jordanie, pour sa part, condamne cet acte criminel lâche et appelle à ce que tous les efforts soient associés pour extirper cette idéologie extrémiste et terroriste, a déclaré le porte parole du gouvernement, Mohammad al-Momeni, dans un communiqué.

Après la chute du dirigeant Mouammar Kadhafi en octobre 2011, la Libye s’est enfoncée dans le chaos, avec la montée en puissance des milices d’ex-rebelles qui font aujourd’hui la loi. La situation s’est aggravée ces derniers mois avec deux gouvernements et deux Parlements parallèles et une escalade de violences dans l’est comme dans l’ouest du pays.

Romandie.com avec(©AFP / 16 février 2015 13h28)

Cameroun : attaque meurtrière de Boko Haram sur la ville d’Amchidé

octobre 7, 2014

Des forces camerounaises près d'Amchidé en juin 2014.
Des forces camerounaises près d’Amchidé en juin 2014. © AFP

Une attaque à la roquette, attribuée au groupe terroriste nigérian Boko Haram, a fait au moins huit morts lundi dans une ville de l’extrême-nord du Cameroun.

L’activité du groupe terroriste nigérian Boko Haram gagne en intensité à la frontière camerounaise. Selon un officier de police établi dans l’extrême-nord du Cameroun, « les Boko Haram ont tiré une roquette cet après-midi (lundi, NDLR) à partir de Banki, une ville nigériane située de l’autre côté de la frontière qui est contrôlée par les islamistes ».

« La roquette est tombée à Amchidé et a tué huit civils et fait de nombreux blessés », a déclaré le policier qui a requis l’anonymat. « Nous craignons une hausse du nombre de morts », a-t-il ajouté.

« La roquette est tombée dans une rue où beaucoup de gens faisaient leurs achats », a rapporté sous couvert d’anonymat un agent de sécurité basé à Amchidé, évoquant lui un bilan de neuf morts. « Nous avons pu dénombrer huit blessés » (transportés à l’hôpital de la ville), a-t-il ajouté.

Les tentatives d’incursion du groupe terroriste sur le territoire camerounais se multiplient, d’autant plus que la ville nigériane de Banki, contrôlée depuis quelques semaines par Boko Haram, se situe à proximité d’Amchidé, où des groupes d’autodéfense ont été mis en place.

L’armée camerounaise, qui a déployé des renforts dans la région, a annoncé ces dernières semaines avoir tué de nombreux combattants de Boko Haram. Accusés d’atteinte à la sûreté de l’État, trente membres présumés de la secte nigériane ont été écroués à la prison principale de Yaoundé, avant de passer en jugement devant un tribunal militaire.

Jeuneafrique.com avec AFP