Posts Tagged ‘Hébergement’

Canada: L’aréna de Victoria sera transformé en foyer d’hébergement en mars

janvier 29, 2021

 Le Save-On-Foods Memorial Center a accueilli des sans-abris l'été dernier.

© David Eby/Twitter Le Save-On-Foods Memorial Center a accueilli des sans-abris l’été dernier.

Jusqu’à 45 itinérants pourront trouver refuge dans l’aréna de Victoria à partir du mois de mars, a annoncé mercredi le ministre responsable du Logement en Colombie-Britannique, David Eby.

Le ministre a déclaré dans un communiqué que la société d’État BC Housing a signé un bail renouvelable avec le gérant de l’aréna, GSL Group, pour la période du 1er février au 30 mai. Après l’installation des équipements, qui devrait prendre un mois, les premiers sans-abris devraient pouvoir y dormir en mars, a précisé David Eby, qui est aussi le procureur général de la province.

Il ajoute que la priorité sera donnée aux personnes qui campent dans les espaces publics de Victoria par manque de logements et qui sont vulnérables à la COVID-19. Les Autochtones, les personnes qui vivent dehors depuis longtemps, qui sont âgées de plus de 55 ans et qui ont une santé fragile seront placées en tête de liste pour les admissions.

L’association PHS Community Services gérera le lieu de mai à septembre, indique le ministre, qui s’attend à ce que les résidents aient accès à de la nourriture, des douches et des services sanitaires et sociaux, dont la réduction des méfaits et le traitement de la dépendance.

Le Save-On-Foods Memorial Center a déjà servi d’hébergement d’urgence l’été dernier quand les campements de l’avenue Pandora et du parc Topaz ont été évacués. Les personnes ont ensuite été orientées vers des hébergements à plus long terme et l’aréna a fermé en septembre.

Le révérend Al Tysick, directeur général de l’association caritative Dandelion, reste perplexe. «On nous donne deux messages à la fois», dit-il. «D’un côté, on nous dit que tout le monde aura un logement et maintenant, on nous dit que 45 personnes auront un hébergement. Pourquoi ces deux messages à la fois», demande-t-il.

«Un logement, c’est un endroit on où on a ses propres toilettes, sa propre télévision, son propre espace, rappelle-t-il. Dans un hébergement, on est avec les autres, on respire leur air, on partage les toilettes et on se fait voler ses affaires.»

Dans le communiqué, le ministre Eby assure que la Ville de Victoria et le gouvernement provincial vont continuer à travailler pour fournir aux résidents de l’aréna un logement à long terme.

Par  Adrien Blanc avec les informations de On The Island, CBC

Le Premier ministre finlandais se propose d’héberger des réfugiés

septembre 5, 2015

Helsinki – Le Premier ministre finlandais, Juha Sipilä, a annoncé à la télévision publique samedi qu’il se proposait d’héberger des réfugiés dans une maison à la campagne qu’il occupe rarement du fait de ses fonctions à Helsinki.

Située à Kempele, à plus de 500 km au nord de la capitale, ma maison sert peu actuellement, a justifié M. Sipilä, centriste qui a déjà lancé de multiples appels aux Finlandais pour se montrer solidaires envers ceux qui arrivent dans le pays.

J’espère que cela deviendra une sorte de mouvement populaire qui donnera envie à beaucoup de prendre leur part de responsabilité dans cette crise du logement des réfugiés. Je veux apporter ma pierre à l’édifice pour montrer que la Finlande est un pays multiculturel, a-t-il déclaré.

Laissant sa maison à disposition à partir de janvier, il a estimé que cette luxueuse propriété pourrait accueillir trois ou quatre familles, soit jusqu’à vingt personnes. La municipalité travaille déjà sur les modalités techniques devant permettre l’ouverture de cet hébergement.

Les capacités d’accueil de la Finlande pour demandeurs d’asile sont actuellement saturées, le pays recevant un flux inhabituel de réfugiés qu’il n’avait pas anticipé.

Vendredi, le gouvernement a porté à 25.000 à 30.000 son estimation du nombre de demandes d’asile en 2015, soit sept à huit fois plus qu’en 2014.

Peu densément peuplée, la région du nord-ouest où M. Sipilä a proposé sa maison est particulièrement touchée par la pénurie de logements, avec l’arrivée de jusqu’à 300 réfugiés chaque jour depuis la Suède voisine.

Le Premier ministre en a visité un à Oulu, tout près de sa maison de Kempele, samedi après-midi, et a écouté les élus et fonctionnaires locaux raconter leurs difficultés à trouver des hébergements. La ville de Kempele, avec 17.000 habitants, n’a pas encore réussi à offrir un seul lit.

M. Sipilä gouverne avec une coalition où figurent les Vrais Finlandais, parti eurosceptique et anti-immigration qui souhaite maintenir le nombre d’asiles accordés aux niveaux récents, soit entre 750 et 1.050 chaque année.

Romandie.com avec(©AFP / 05 septembre 2015 17h29)