Posts Tagged ‘héros’

Zinedine Zidane: on sait déjà avec qui aura lieu son prochain rendez-vous

juin 1, 2018

La star du ballon rond va rencontrer un héros

 

Alors qu’il a pris la décision de quitter son poste d’entraîneur du Real Madrid, Zinedine Zidane a invité Mamoudou Gassama, le sauveteur d’un enfant suspendu au 4e étage, dans la capitale espagnole.
Quand la star du foot rencontre un héros du quotidien. Alors qu’il vient de remporter sa troisième Ligue des Champions d’affilée avec le Real Madrid, le coach Zinedine Zidane renforce un peu plus sa légende dans l’histoire du football. Il a pourtant surpris fans et médias en annonçant qu’il quittait son poste d’entraîneur au sein du prestigieux club madrilène.
Personne n’avait vu venir le départ de cet homme désormais libre et qui va pouvoir profiter pleinement de sa vie de famille et de sa femme Véronique. Et avant de quitter son équipe, l’ancien international français a envoyé une invitation à un homme qui a basculé en quelques heures du total anonymat à la célébrité.
Ces derniers jours, la France n’a eu d’yeux que pour Mamoudou Gassama, l’homme qui a sauvé un enfant suspendu dans le vide au 4e étage d’un immeuble samedi dernier. C’est « l’homme du moment »comme le souligne très sobrement Libération dans le portrait consacré au jeune homme dans son édition du vendredi 1er juin. L’acrobatie filmée du Malien a fait le tour des réseaux sociaux et des médias, faisant de lui un véritable héros.
Fan de football et bon milieu de terrain, nos confrères expliquent que ce grand sportif était surnommé « Zidane » dans son village. Un bon présage pour celui qui vient d’être invité par la star du ballon rond à le rejoindre à Madrid pour une entrevue.
Depuis son acte héroïque, Mamoudou Gassama a rencontré le président Emmanuel Macron qui a annoncé dans la foulée que le jeune Malien de 22 ans allait être « naturalisé français »et intégrer les sapeurs-pompiers. Nouvelle star du web, Mamoudou poursuit désormais sa folle course médiatique en France et à l’étranger.
Gala.fr par Nicolas Schiavi

Mondial 2014 : « Allah akbar, Halilhodzic », quand Alger fête ses héros !

juillet 2, 2014
Les Fennecs et leur entraîneur, Vahid Halilhodzic. © AFP

Les Fennecs et leur entraîneur, Vahid Halilhodzic. © AFP

C’était le retour des héros à Alger mercredi. Les footballeurs algériens ont été accueillis dans la capitale par une foule de supporteurs et d’officiels venus les féliciter après leur parcours au Mondial brésilien, terminé par une qualification historique pour les huitièmes de finale et une résistance héroïque face à l’Allemagne.

Dans leur bus à impérial, acclamés par tout un peuple dans les rues d’Alger, on aurait presque cru les Fennecs vainqueurs de la Coupe du monde 2014. Et cela en dit long sur la performance historique qu’ils ont réalisée, ne s’inclinant que sur le fil, après prolongation en huitièmes de finale, face à l’Allemagne, l’un des grands favoris de la compétition.

Accueillis au pied de la passerelle de l’avion, les joueurs ont notamment rencontré le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui a pris dans ses bras le sélectionneur Vahid Halilhodzic, en fin de contrat mais désormais adulé par les supporteurs qui demandent son maintien via des pétitions sur les réseaux sociaux. « Allah akbar, Halilhodzic », criait d’ailleurs la foule, dès l’aéroport. Un cri repris par la foule plus tard dans les rues de la capitale.

Après l’accueil ministériel, les Fennecs sont montés dans un bus à impériale, peint aux couleurs de l’équipe et frappé du nom de chaque joueur. Il a emprunté certaines des principales avenues de la ville, suivi par une foule de milliers de personnes en délire malgré la chaleur et le jeûne du ramadan.

Les principales places du centre d’Alger résonnaient du son du baroud et de musique folklorique dans l’attente des « héros ». La télévision d’État a intitulé son émission spéciale sur le retour des Verts à Alger : « Merci héros ». Après une tournée dans la capitale, l’équipe s’est rendue au ministère des Sports. Le Premier ministre devait offrir un iftar, repas de rupture du jeûne.

Jeuneafrique.com avec AFP