Posts Tagged ‘ile du prince edouard’

Canada: Tempête de neige à l’horizon: « un hiver qui commence à ressembler à l’an dernier »

janvier 12, 2016

Tempête de neige à l'horizon: « un hiver qui commence à ressembler à l'an dernier »
© Radio-Canada Tempête de neige à l’horizon: « un hiver qui commence à ressembler à l’an dernier »
 

Une tempête de neige doit frapper une partie des Maritimes mardi soir et pourrait laisser jusqu’à 40 cm de neige à certains endroits.

« On a un hiver qui commence à ressembler à l’an dernier », lance William Bourque, météorologue à Radio-Canada Acadie.

On se souviendra qu’au début janvier 2015, plusieurs régions étaient sans neige. Certains se sont mis à croire que l’hiver serait bientôt chose du passé… jusqu’à ce que le ciel nous tombe sur la tête.

À compter de la fin janvier, les tempêtes ont commencé à se succéder à un rythme effarant, si bien que plusieurs régions comme la Péninsule acadienne, le sud-est du Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard ont reçu au-delà de 500 cm de neige avant que le printemps se pointe le bout du nez.

« La tempête de mercredi va amener de la neige abondante et le système qui vient de la baie de Fundy va remonter lentement vers le nord-est, en étant presque stationnaire. Nous aurons aussi des vents violents, ce qui va compliquer les choses », avance William Bourque.

Selon Environnement Canada, la neige va débuter mardi soir dans les secteurs sud des Maritimes avant de remonter vers le nord. On prévoit de 15 à 25 cm de neige dans plusieurs régions de la Nouvelle-Écosse, avant que cette neige se change en pluie. Les vents pourraient souffler à près de 80 km/h.

L’Île-du-Prince-Édouard n’est pas en reste puisque l’on prévoit aussi une vingtaine de cm de neige qui sera mêlé avec de la pluie mercredi.

Le Nouveau-Brunswick ne sera pas non plus épargné par ce système.

La dépression se propagera ensuite vers le centre du Nouveau-Brunswick, puis vers le le nord-est. Environnement Canada met aussi en garde contre des dangers de ressac le long des côtes. Les vagues pourraient être imposantes, en raison des marées hautes mercredi après-midi.

« Le temps va ensuite se refroidir avant l’arrivée d’un autre système qui pourrait amener une fois de plus beaucoup de neige samedi et dimanche », soutient William Bourque.

Un air de déjà vu diront certains… Non l’hiver n’est pas fini!

Radio-canada.ca

Les États-Unis ont fait face à un blizzard meurtrier

février 10, 2013
Les chutes de neige ont été très abondantes à Boston.
Les chutes de neige ont été très abondantes à Boston. Crédits photo : Jared Wickerham/AFP
 
 

La tempête de neige qui a frappé la nord-est du pays a fait au moins 7 morts et privé plus de 650.000 foyers d’électricté.

Le nord-est des États-Unis se remettait lentement dimanche d’un blizzard qui a paralysé les transports, privé d’électricité plus de 650.000 foyers et fait au moins sept morts. La tempête, qui s’est éloignée vers le nord samedi, a rencontré une autre perturbation au Canada où elle a provoqué de violentes chutes de neige en Nouvelle-Ecosse, au Nouveau-Brunswick et dans l’Ile-du-Prince-Edouard.Aux États-Unis, la neige est tombée en abondance vendredi et samedi sur la Nouvelle-Angleterre, avec des rafales de vent dépassant parfois les 130 km/h. Il est tombé 101 cm de neige à Hamden (Connecticut), où les autorités ont confirmé quatre morts dans l’Etat, 83 cm à Gorham (Maine), 76 cm à Upton (New York) et 55 cm à Boston, la capitale du Massachusetts. Portland (Maine) était enfouie sous 81 cm de neige, quantité la plus importante qui soit jamais tombée sur la ville en une seule tempête. À New York, où il est tombé 29 cm de neige à Central Park et 30 cm à l’aéroport de LaGuardia, «le pire a été évité», a estimé le maire Michael Bloomberg. «Nous avons eu de la chance», a-t-il estimé.

La circulation dans New York a été particulièrement difficile samedi.
La circulation dans New York a été particulièrement difficile samedi. Crédits photo : Julia Reinhart / Demotix/Julia Reinhart / Demotix

 

Le blizzard a privé d’électricité plus de 650.000 foyers, dont plus de 400.000 dans le Massachusetts, 35.000 dans le Connecticut et 187.000 dans le Rhode Island.

La tempête aura fait au moins sept morts, dont un enfant de 11 ans victime d’émissions de monoxyde de carbone à Boston dans la voiture où il se réchauffait avec son père et dont le pot d’échappement était obstrué par la neige. Un piéton de 74 ans est également mort après avoir été percuté par une voiture dont la conductrice avait perdu le contrôle à Poughkeepsie (New York), et un homme dont le véhicule s’est écrasé contre un arbre à Auburn (New Hampshire). Dans le Connecticut, une octogénaire a été tuée à Prospect par une voiture alors qu’elle déneigeait les abords de sa maison, un homme de 53 ans a été retrouvé mort enfoui sous la neige à Bridgeport, un autre de 49 ans est décédé à Shelton après avoir déneigé, et un septuagénaire après avoir glissé devant chez lui à Danbury.

De grosses quantités de neige à déblayer

Plus de 2000 vols ont été supprimés samedi dans le nord-est du pays, dont 1400 concernaient New York ou Boston. La situation devait revenir à la normale dimanche, selon le site FlightAware.com Les vols ont pu reprendre progressivement dès samedi matin dans les aéroports de New York, mais à Boston, l’aéroport Logan est resté fermé quasiment toute la journée. Les vols à l’arrivée devaient reprendre en soirée, les départs dimanche. Aucun train ne devait circuler ces prochaines heures entre New York et Boston, mais le trafic a repris progressivement samedi vers Washington.

Le maire de Boston, Thomas Merino, a levé l’alerte au blizzard samedi en début d’après-midi. Le gouverneur du Massachusetts, Deval Patrick, a mis fin à l’interdiction de circuler en voiture mais appelé ses administrés à la patience, soulignant les énormes quantités de neige à déblayer. «Cela va prendre du temps» mais «c’est un préalable nécessaire pour réparer les lignes électriques et rétablir le courant». Dans le Connecticut, le gouverneur Dan Malloy a levé une interdiction similaire, tout en conseillant aux habitants de rester chez eux pour faciliter le déneigement.

Lefigaro.fr avec agence AFP