Posts Tagged ‘Indésirable’

ONG américaine indésirable en Russie : Amnesty dénonce une attaque contre la société civile

juillet 29, 2015

Moscou – L’ONG Amnesty International a dénoncé la décision du Parquet russe de qualifier d’indésirable l’organisation américaine National Endowment for Democracy (NED), estimant qu’il s’agissait d’une attaque des autorités contre la société civile.

La National Endowment for Democracy (NED), organisation américaine dont l’objectif déclaré est la promotion de la démocratie dans le monde, est devenue mardi la première ONG étrangère à être jugée indésirable en Russie, une décision qui peut entraîner l’interdiction de ses activités.

Les autorités russes ont frappé encore plus fort, cherchant systématiquement ces dernières années à briser et à détruire la société civile, a regretté dans un communiqué John Dalhuisen, chargé de la Russie pour Amnesty International.

La décision du Parquet russe a été prise en vertu d’une loi promulguée en mai par Vladimir Poutine permettant d’étiqueter des organisations étrangères – entreprises ou ONG – comme indésirables et d’interdire leurs activités sur le territoire russe.

Cette loi a été expressément conçue pour entraver la liberté d’expression et d’association, a dénoncé M. Dalhuisen.

Elle risque d’avoir un impact dévastateur sur les organisations nationales défendant les droits de l’Homme, qui peuvent perdre de précieuses sources de financement, affirme-t-il.

La NED finançait 22 des 81 ONG russes déjà qualifiées par les autorités d’agents de l’étranger en vertu d’une autre loi, datant de 2012, qui stigmatise les organisations bénéficiant d’un financement de l’étranger et ayant des activités politiques.

Si la NED ferme, ce sera un coup dur pour toutes les ONG qu’elle finance : elles seront obligées de suspendre ou d’arrêter de nombreux programmes, a déclaré à l’AFP Arseni Roguinski, président de Mémorial, principale ONG de défense des droits de l’Homme en Russie et enregistrée en tant qu’agent de l’étranger.

Pour Tatiana Lokchina, responsable de l’antenne russe de l’ONG Human Rights Watch, l’objectif final des lois sur les +agents de l’étranger+ et sur les +indésirables+ est de couper le financements des ONG russes jusqu’à ce qu’elles disparaissent.

Le Parquet, qui a accusé la NED de constituer une menace pour les fondements du système constitutionnel de la Russie, pour sa défense et pour sa sécurité, a soumis sa décision au ministère russe de la Justice, qui devrait décréter l’interdiction des activités de l’ONG en Russie.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a jugé pour sa part que l’interdiction des activités d’une ou plusieurs de ces organisations (indésirables, ndlr) ne signifie pas, bien entendu, que les libertés démocratiques des Russes seront limitées, selon l’agence de presse RIA Novosti.

Fondée en 1983, la NED se destine au développement et au renforcement des institutions démocratiques dans le monde et tire la plus grande partie de son financement du Congrès américain, selon son site internet. Son siège est à Washington.

Une autre ONG américaine, la Fondation MacArthur, également désignée comme indésirable par les sénateurs russes qui avaient demandé son interdiction, a annoncé il y a une semaine cesser ses activités.

Plusieurs ONG qualifiées d’agents de l’étranger ont aussi préféré fermer leurs portes plutôt que de poursuivre leur travail sous cette appellation qui rappelle celle donnée aux ennemis du peuple et autres dissidents à l’époque de l’URSS.

Romandie.com avec(©AFP / 29 juillet 2015 14h57)