Posts Tagged ‘Ioulia Timochenko’

Ukraine: écrasante victoire des pro-occidentaux aux législatives

octobre 26, 2014

Kiev – Les partis pro-occidentaux ont obtenu une écrasante victoire aux législatives de dimanche en Ukraine, sur fond de conflit armé avec les rebelles prorusses dans l’Est, selon un sondage à la sortie des bureaux de vote.

Le bloc du président Petro Porochenko et quatre autres mouvements pro-occidentaux, dont des nationalistes, ont obtenu ensemble environ 70% des voix selon cette étude d’opinion portant sur la moitié du Parlement élu au scrutin proportionnel et réalisée conjointement par trois instituts de sondage.

Le bloc Porochenko est arrivé légèrement en tête avec 22% des suffrages, suivi du parti Front populaire du Premier ministre Arseni Iatseniouk (21%) et du mouvement Samopomitch mené par le maire de Lviv (13%).

Le parti nationaliste Svoboda et celui de l’ex-Premier ministre Ioulia Timochenko ont obtenu chacun 6%, dépassant de justesse le seuil électoral fixé à 5% des voix.

Le principal parti prorusse, composé des ex-alliés du président déchu Viktor Ianoukovitch, marginalisé, a néanmoins réussi à être présent au Parlement avec presque 8% des suffrages, selon la même source.

Enfin, le Parti radical d’Oleg Liachko, considéré comme populiste et sans étiquette politique nette, est pour la première fois entré au Parlement avec 6% des suffrages.

Romandie.com avec(©AFP / 26 octobre 2014 19h21)

Ukraine: le président ordonne la reprise de l’opération antiterroriste dans l’Est

avril 22, 2014

Kiev – Le président ukrainien par interim Olexandre Tourtchinov a annoncé mardi la reprise de l’opération antiterroriste lancée contre les séparatistes de l’Est et suspendue avant Pâques, après la découverte de deux corps portant des signes de torture.

J’exige des forces de sécurité la reprise (…) des opérations antiterroristes, destinées à défendre des terroristes les citoyens ukrainiens, qui vivent dans l’Est de l’Ukraine, a-t-il dit dans un communiqué.

M. Tourtchninov explique avoir pris cette décision après la découverte de corps de deux hommes sauvagement torturés dont l’un appartiendrait à Volodymyr Rybak, un élu local du parti pro-occidental Batkivchtchina de Ioulia Timochenko, auquel il appartient également.

La police locale a indiqué dans la journée avoir découvert le corps d’un homme qui ressemble à Rybak, enlevé le 17 avril, qui est resté immergé pendant plusieurs jours et est difficile à identifier.

Selon le chef de la branche locale du parti Batkivchtchina Denis Tokar, interrogé par l’AFP, l’épouse du conseiller municipal a identifié le corps.

Les terroristes qui ont pris en otage toute la région de Donetsk ont franchi la ligne rouge en torturant des patriotes de l’Ukraine, a lancé le président par intérim.

Ces crimes sont commis avec le soutien total de la Russie, a-t-il affirmé.

Romandie.com avec(©AFP / 22 avril 2014 19h23)

Ukraine: Ioulia Timochenko va partir en Allemagne se faire soigner

février 24, 2014

KIEV – Ioulia Timochenko va aller se faire soigner en Allemagne, a annoncé lundi son parti sur son site internet, deux jours après la libération de l’opposante ukrainienne.

Ioulia Timochenko, égérie de la Révolution orange de 2004 et ex-Premier ministre, qui souffre de hernies discales, était apparue en fauteuil roulant après sa libération surprise samedi, peu après la destitution du président Viktor Ianoukovitch.

L’ancien Premier ministre Ioulia Timochenko a accepté l’offre de traitement de la chancelière Angela Merkel, selon le texte, qui précise que Mme Timochenko entendait d’abord assister au congrès du Parti populaire européen (PPE) prévu le 6 mars à Dublin.

Romandie.com avec(©AFP / 24 février 2014 19h50)

Les députés votent la destitution du président ukrainien

février 22, 2014

Les députés ukrainiens ont voté une résolution pour la destitution du président Viktor Ianoukovitch, fixant au 25 mai la tenue de la prochaine présidentielle. Ils ont estimé que le chef de l’Etat, qui a quitté Kiev, est dans l’incapacité constitutionnelle d’exercer ses fonctions.

Peu auparavant, le président Viktor Ianoukovitch avait déclaré à la télévision qu’il n’avait « pas l’intention » de démissionner, ni de quitter le pays.

« Le pays assiste à un coup d’Etat », a-t-il déclaré. « Je n’ai pas l’intention de donner ma démission. Je suis un président élu de manière légitime. Je n’ai pas l’intention de quitter le pays », a souligné M. Ianoukovitch.

Il a dénoncé l’illégalité de toutes décisions prises par le Parlement. Il a aussi précisé qu’il va séjourner pour le moment dans le sud-est du pays, majoritairement russophone.

Le Parlement ukrainien a désigné samedi un proche de l’opposante emprisonnée Ioulia Timochenko comme ministre de l’Intérieur par intérim.

Plus tôt, un autre proche de Ioulia Timochenko, Oleksander Tourtchinov, a été élu président du Parlement, en remplacement de Volodymyr Rybak démissionnaire. Ancienne chef du gouvernement ukrainien, Ioulia Timochenko a été condamnée en 2011 à sept ans de prison pour abus de pouvoir.

Romandie.com

Ukraine : Ioulia Timochenko libérée

février 22, 2014

L’ex-opposante a été libérée samedi après-midi. Elle est en route pour le centre de Kiev, où elle devrait arriver dans la soirée.

Ioulia Timochenko. © Sergei Supinsky / AFP

Ioulia Timochenko. © Sergei Supinsky / AFP

Le symbole est de taille. Ioulia Timochenko a été libérée samedi après-midi, quelques heures à peine après un vote du Parlement ukrainien. Ce vote intervient alors que plusieurs proches de l’opposante occupent désormais des postes-clés.

Ioulia Timochenko est en route vers le Maïdan, haut lieu de la contestation dans le centre de Kiev. Dans une voiture, Mme Timochenko coiffée de sa tresse emblématique a fait un signe de la main aux journalistes et à ses partisans qui l’attendaient devant l’hôpital carcéral où elle était soignée pour hernies discales à Kharkiv (est). Elle va prendre un avion et se rendre à Kiev sur le Maïdan, a indiqué son allié Arseni Iatseniouk.

Révolution orange

Le texte, voté à la mi-journée, « prévoit la libération immédiate de Ioulia Timochenko sur la base d’une décision de la Cour européenne », a expliqué à l’AFP le député Viktor Chvets, juriste du parti Batkivchtchina dont fait partie l’opposante emprisonnée.

Le Parlement ukrainien avait voté vendredi une loi abolissant l’article du code pénal au titre duquel a été condamnée l’opposante, ouvrant la voie à sa libération. Ioulia Timochenko, ancienne Premier ministre, a été condamnée en 2011 à sept ans de prison pour abus de pouvoir, après l’arrivée au pouvoir l’année précédente du président Viktor Ianoukovitch, dont elle était la principale adversaire politique. Ce vote suivait de peu la signature d’un accord entre Ianoukovitch et les représentants de l’opposition ukrainienne après trois mois de crise politique aiguë.

Égérie de la Révolution orange pro-occidentale en 2004, Timochenko avait échoué face à Ianoukovitch à la présidentielle de 2010. Son emprisonnement, dénoncé par l’opposition comme une « vengeance politique », avait provoqué une grave crise entre Kiev et l’Union européenne, et sa libération était une condition cruciale pour la signature d’un accord d’association.

Lepoint.fr