Posts Tagged ‘Jack Lang’

France: Jack Lang aurait reçu plus de 500.000 euros de costumes entre 2003 et 2018

décembre 3, 2019

 

Des perquisitions menées chez la marque italienne Smalto ont fait progresser l’enquête sur ces cadeaux reçus par l’ancien ministre.

Des perquisitions ont eu lieu en novembre dans les locaux de la marque italienne Smalto dans l’enquête sur les costumes qui auraient été reçus en cadeau par l’ex-ministre Jack Lang entre 2003 et 2018, a-t-on appris mardi de sources judiciaire et proche du dossier. Selon le Canard enchaîné et l’Obs, qui ont révélé l’information, la valeur totale de ces cadeaux pourrait dépasser les 500.000 euros.

Une source proche du dossier a précisé à l’AFP que les éléments saisis permettaient de supposer que ces présents avaient été offerts entre 2003 et 2018, alors que la période visée à l’origine s’étalait de 2013 à 2018. Le parquet de Paris a ouvert le 12 mars une enquête préliminaire pour «abus de biens sociaux» et confié les investigations à la brigade financière.

Rien à voir avec une question d’abus de bien social

Contacté par l’AFP, Me Laurent Merlet, avocat de Jack Lang, a expliqué que son client, actuel président de l’Institut du monde arabe (IMA), était «fier et honoré d’avoir été choisi par de grands stylistes comme Yves Saint-Laurent, Thierry Mugler ou Francesco Smalto pour porter leurs vêtements dans ses activités de représentation».

«Qu’on trouve bien ou mal que Jack Lang soit l’ambassadeur de telles maisons, cela n’a rien à voir avec une question d’abus de bien social qui n’existe pas», a-t-il ajouté.

Par Le Figaro.fr avec AFP

Fleur Pellerin évincée: Jack Lang « choqué » par l’attitude de François Hollande

février 15, 2016

 Jack Lang vole au secours de Fleur Pellerin.

Jack Lang vole au secours de Fleur Pellerin.afp.com/BERTRAND GUAY

L’ancien ministre de la Culture a estimé ce lundi sur France Inter que François Hollande avait « peut-être manqué de sens de l’humain », regrettant que Fleur Pellerin l’ait appris « à la dernière minute ». Il a également dénoncé le remaniement, qu’il qualifie de « replâtrage immoral ».

Ce week-end, Fleur Pellerin a dansé sur Respect, la chanson d’Aretha Franklin. Un message à peine voilé après son éviction sans ménagement la semaine dernière du ministère de la Culture. Ce lundi matin, c’est un ancien ministre de la Culture qui a volé à son secours sur France Inter.

« Ce qui me choque un peu c’est qu’on vire quelqu’un comme ça, sans aucun préavis d’aucune sorte. Elle a appris ça à la dernière minute », a critiqué Jack Lang. « Je pense que les rapports humains ça compte aussi, le respect des personnes. Je n’ai pas trouvé très correcte la façon dont elle a été éjectée », a poursuivi le président de l‘Institut du Monde arabe (IMA).

François Hollande « est un homme qui montre le plus souvent un sens de l’humain, un sens des personnes, un respect des autres », a-t-il dit. « Il me semble que ce jour-là il a peut-être manqué de ce sens de l’humain », a conclu l’ex-ministre.

« Immoralité »

L’ancien ministre a éreinté, plus globalement, la méthode suivie pour mener ce remaniement. « En France, il faut remarquer d’abord une chose, on a un génie particulier: en quelques heures, entre deux portes, on change un gouvernement, d’où le sentiment de replâtrage », a-t-il critiqué.

« Plus grave encore, l’instabilité ministérielle: trois ministres de l’Education en trois ans, trois ministres de la Culture en trois ans, trois ministres du Logement en trois ans… Comment conduire des politiques de changement, de transformation alors que les responsables sont sur des sièges éjectables? », a fustigé Jack Lang. Selon lui, « on pouvait très bien aménager à la marge ».

« Plus grave encore, c’est l’immoralité de certaines personnalités qui hier étaient les contempteurs les plus durs du président de la République, notamment sur la déchéance de nationalité, et aujourd’hui s’installent dans leur fonction comme si de rien n’était », a dénoncé Jack Lang, visant notamment Emmanuelle Cosse, nouvelle ministre du Logement et ancienne dirigeante écologiste opposée à l’extension de la déchéance de nationalité.

 

Lexpress.fr