Posts Tagged ‘Jacqueline Lydia Mikolo’

Congo: Message de Madame la Ministre Jacqueline Lydia Mikolo aux Mouyondziens et Mouyondziennes

août 2, 2022

Les résultats issus du deuxième tour de l’élection législative sont désormais officiels. Le suffrage universel est notre loi, sa décision s’impose à tous.

Ma grande soeur, la Présidente du MUST, Madame Claudine MUNARI MABONDZOT est déclarée vainqueur. Je réitère les sincères félicitations que je viens de lui adresser ce soir au téléphone. Je souhaite à la députée nouvellement élue de notre circonscription unique de Mouyondzi d’accomplir sa mission avec succès, en préservant ce qui fait l’essentiel de notre Mouyondzi commun : Mbong’ baatu !

Je remercie les mouyondziens et les mouyondziennes, en général, et la jeunesse en particulier, qui, en comptant sur le PCT et sur ma modeste personne, ont réalisé le plus grand rassemblement de notre histoire sur nos idéaux. Je mesure le poids des émotions négatives que vous allez partager à la dimension de l’espoir suscité par ma candidature. Je vous demande de garder foi en l’avenir et dans la cause que nous servons. Grace à vous, une nouvelle ère s’ouvre pour notre localité. Un sage a dit : « l’echec n’existe pas, soit on gagne, soit on apprend » (Nelson Mandela).

Cette formidable synergie des militants et des sympathisants du PCT, des partis et associations alliés, et de nos amis et parents d’horizons diverses qui se sont mobilisés dans cette bataille ne peut demeurer comme une poignée de main sans lendemain. Nous devons continuer à donner une belle image de Mouyondzi, du district à la communauté urbaine. Une localité de Mouyondzi rayonnante, une Mouyondzi qui prône la paix, une Mouyondzi démocratique, une Mouyondzi accueillante et ouverte à tous, une mouyondzi qui travaille et qui ne baisse pas la tête. Notre mission, notre rôle, notre idéal doit être la grandeur de Mouyondzi, de la Bouenza et du Congo. Soyons donc dignes, soyons mouyondziens.

C’est pourquoi, je vous demande de rester unis et de partager ma résolution à continuer d’oeuvrer auprès de tous ceux qui souhaitent LE DEVELOPPEMENT DE MOUYONDZI.


MOUYONDZI D’ABORD!


ENSEMBLE, POURSUIVONS LA MARCHE.

Photo de BrazzaNews.

Avec Brazzanews

Congo-Économie : le premier forum de recrutement de la diaspora ouvert à Paris

novembre 9, 2021

La rencontre, ouverte le 9 novembre au Palais des congrès d’Issy-les-Moulineaux, est une occasion de rencontrer les entreprises et de bénéficier d’un accompagnement de spécialistes de l’Agence congolaise pour l’emploi (ACPE) tel que préconisé par les organisateurs.

Hugues Ngouelondélé entouré de ses homologues des PME et de l’enseignement supérieur /Crédit photo : Frdy Mizelet by Flam

Hugues Ngouélondélé, ministre de la Jeunesse, des Sports, de l’Education civique, de la Formation qualifiante, en présence de ses homologues Jacqueline Lydia Mikolo des Petites et moyennes entreprises et Edith Delphine Emmanuel, de l’Enseignement supérieur, ainsi que de Rodolphe Adada, ambassadeur du Congo en France, a déclaré ouverte la première édition du Forum de recrutement des compétences au sein de la diaspora congolaise en Europe.

Au préalable, il a rappelé le contexte actuel où le Congo,  sous l’impulsion du chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, vit le projet de société « Ensemble poursuivons la marche » désormais converti en programme d’action gouvernementale.

C’est dans ce contexte de vaste chantier que l’ACPE a pris la résolution d’organiser un forum de l’emploi pour les compétences qui existent au sein de la communauté congolaise résidant en Europe. « Car notre diaspora d’Europe, faut-il le rappeler, constitue un vivier indéniable de talents de haute qualité, dont le Congo et les entreprises installées dans notre pays ont grand besoin », a déclaré Hugues Ngouélondélé.

À son adresse, le ministre de la Jeunesse a dit : « Quelles que soient les motivations qui justifient votre présence en Europe, le temps est venu de porter un regard nouveau sur la terre de nos ancêtres. Comme le proclame notre devise « Unité-Travail-Progrès », qu’il me soit permis de vous rappeler que la mère-patrie  a besoin de vous ; elle tend la main, saisissez-la ! ».

Un message en rajout du précédent où le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, disait en substance : « …avec un peu de patriotisme, la diaspora congolaise peut jouer un rôle capital dans la marche vers le développement ».

Avec Adiac-Congo par Marie Alfred Ngoma