Posts Tagged ‘jean bedel bokassa’

Des milliers d’élèves centrafricains exigent la reprise des cours

février 3, 2015

Des milliers d'élèves centrafricains exigent la reprise des cours
Des milliers d’élèves centrafricains exigent la reprise des cours © AFP

Plusieurs milliers d’écoliers sont descendus mardi dans la rue, bloquant la circulation dans le centre de Bangui, pour exiger du gouvernement « le droit à l’éducation » en raison de la grève des enseignants, a constaté l’AFP.

Les manifestants qui répondaient à l’appel de l’Union scolaire de Centrafrique (USCA), ont convergé vers le monument des Martyrs, érigé en mémoire des victimes des écoliers, élèves et étudiants tués par la garde de l’ex-empereur Jean-Bedel Bokassa en 1979, bloquant toutes les artères débouchant sur ce monument. La circulation a été perturbée.

Les enseignants sont entrés en grève de huit jours le 29 janvier et exigent le paiement des salaires des mois de novembre décembre 2013, janvier 2014 et janvier 2015. Ils avaient déjà fait une grève d’avertissement de trois jours la semaine dernière. Jeudi dernier à Bangui, la plupart des élèves n’avaient pu accéder à leurs classes.

Le pays est plongé dans une grave crise sécuritaire depuis plus de deux ans, une multitude d’écoles hors de la capitale centrafricaine n’ont pas repris les cours depuis le début des troubles.

Seules les écoles de la capitale et de régions du sud-ouest avaient réellement repris les cours en début d’année scolaire. Dans le reste du pays, l’insécurité est telle que les écoles n’ont pas rouvert alors que de nombreux professeurs ou instituteurs ont fui sans regagner leurs postes.

Jeuneafrique.com avec AFP

Centrafrique : l’impératrice Catherine Bokassa victime d’escroquerie

janvier 26, 2012

http://platform.twitter.com/widgets/hub.1326407570.htmlCatherine Bokassa qui fut première dame de Centrafrique du  temps de l’empereur Jean-Bedel Bokassa veut lancer une fondation à son nom. Mais  avant même que le projet soit opérationnel, un escroc usurpe son identité pour  lever des fonds…

L’ancienne impératrice Catherine Bokassa, qui vit entre Bangui (où sa  résidence, un temps occupée par l’armée française, a été réhabilitée par cette  dernière) et Genève, où elle retrouve régulièrement son amie Marie-Thérèse  Houphouët-Boigny, ne décolère pas. Motif : un escroc se prétendant « coordonnateur de la Fondation impératrice Catherine Bokassa » envoie  depuis quelques semaines des courriers sur papier à en-tête avec cachet « officiel » et numéro de compte en banque à diverses personnalités de  la place – dont la première dame de Centrafrique, Monique Bozizé – afin de solliciter leur aide  dans « la lutte contre la famine, le VIH/sida et les enfants de la  rue » [sic]. Or cette fondation n’existe pas encore, et la veuve de Jean-Bedel Bokassa, qui recherche des fonds pour  la lancer, apprécie peu de se voir ainsi déconsidérée.

Jeuneafrique.com