Posts Tagged ‘John Horgan’

Canada: Le premier ministre de la Colombie-Britannique annonce sa démission

juin 28, 2022
Le premier ministre de la Colombie-Britannique annonce sa démission.

John Horgan dirige la Colombie-Britannique depuis 2017. Photo : Radio-Canada/Ben Nelms

À la sortie de la réunion de son Cabinet à Vancouver, le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, a annoncé mardi qu’il démissionnera à l’automne.

Il restera en poste en tant que premier ministre jusqu’au moment où le Nouveau Parti démocratique aura pu élire un nouveau leader. John Horgan a l’intention de terminer son mandat de député, mais ne se représentera pas aux prochaines élections provinciales, et assure qu’il n’aura pas de rôle dans le choix du prochain chef du NPD.

John Horgan dirige la province depuis 2017 et les prochaines élections générales provinciales sont prévues en 2024. En octobre 2020, il avait réussi son pari de mener le NPD vers une majorité de sièges à l’Assemblée législative de Victoria.

John Horgan a tenu à présenter ses pensées en début de conférence de presse pour les personnes affectées par une fusillade à Saanich.

Le premier ministre, en rémission, dit avoir consulté sa femme, et pris en compte son énergie affectée par son cancer de la gorge, pour prendre cette décision difficileJe sais qu’il y aura beaucoup de temps pour parler du passé, a-t-il déclaré. John Horgan pense qu’il est temps de laisser la place à une autre génération.

John Horgan quitte la salle de conférence au milieu de journalistes.

John Horgan a souhaité mettre fin aux spéculations des médias sur son avenir politique. Photo: Radio-Canada/Ben Nelms/CBC

Mais avant de faire le bilan de son exercice, John Horgan promet de rester à la tâche et dit avoir voulu mettre fin aux spéculations sur son avenir politique. Nous continuerons [à] nous concentrer sur ce qui compte pour les Britanno-Colombiens.

« Nous avons été un gouvernement réactif. […] nous avons systématiquement abordé les problèmes. »— Une citation de  John Horgan, premier ministre de la C.-B.

John Horgan dit avoir des regrets, et des réussites, mais se félicite que son gouvernement se soit concentré sur les questions qui comptent pour les [Britanno-Colombiens].

Le premier ministre continuera à travailler et ne souhaite pas, pour l’instant, faire le bilan de son action. John Horgan souhaite œuvrer pour davantage de transferts du fédéral en matière de santé. Il est grand temps de s’y attaquer, et ce notamment lors de la rencontre des premiers ministres des provinces et territoires qui se déroulera à Victoria les 11 et 12 juillet.

Il souhaite également se concentrer sur les questions d’abordabilité, et pas seulement celle du logement dans la province.

Les dossiers importants ont toujours passionné John Horgan, se remémore-t-il. Le premier ministre assure avoir toujours dit ce qu’il pensait, avec des conséquences politiques parfois désavantageuses. Désormais, il a hâte de pouvoir discuter avec les Britanno-Colombiens, simplement en tant que John, et non comme leader politique.

Le parti vert remercie John Horgan

La cheffe du parti vert de la Colombie-Britannique, Sonia Furstenau, a tenu à remercier John Horgan pour son service dans un rôle qui est très difficile depuis cinq ans. Elle espère que le prochain leader travaillera de concert avec le reste de la classe politique sur les crises qui affectent la province, comme les changements climatiques ou le système de santé.

Le député fédéral néo-démocrate de New Westminster Burnaby, Peter Julian, est triste de la nouvelle. C’est vraiment quelqu’un qui n’a aucune prétention, qui voulait vraiment travailler dans l’intérêt de tout le monde puis ça se voit avec ses années de gouvernement et […] ce qu’il a pu accomplir.

Le président du Nouveau Parti démocratique de la Colombie-Britannique, Aaron Sumexheltza, a quant à lui expliqué dans un communiqué que John Horgan a « incarné [les] valeurs néo-démocrates […] qui consistent à donner la priorité aux gens et à travailler chaque jour pour relever les vrais défis auxquels ils sont confrontés ».

Il précise que dans les prochains jours, le conseil provincial se réunira pour ratifier les règles et le calendrier d’une élection pour la direction du parti.

Adam Pankratz, professeur de stratégie et d’économie à la Sauder School of Business de l’Université de la Colombie-Britannique, émet l’idée que le candidat évident à la succession de John Horgan pourrait être David Eby, l’actuel procureur général et ministre du Logement.

Un premier ministre populaire

John Horgan est député de Langford – Juan de Fuca, sur l’île de Vancouver, depuis 2005. Il a pris la place d’Adrian Dix à la tête du NPD en 2014, après la défaite du parti lors des élections provinciales de 2013, malgré des sondages qui le donnaient vainqueur.

John Horgan a dirigé la Colombie-Britannique au cœur de la pandémie de COVID-19, avec un accent mis sur la responsabilité citoyenneIl a été au pouvoir pendant quatre, cinq ans, dans des conditions difficiles pour gouverner, parmi les plus difficiles qu’on puisse imaginer dans les cinquante dernières années, déclare le politologue Gerald Baier, de l’Université de la Colombie-Britannique.

Il explique que l’héritage de John Horgan porte notamment sur les succès électoraux du parti et « des gains importants dans des régions de la province qui n’étaient traditionnellement pas des bastions du NPD ». Les investissements dans les infrastructures publiques et son style de leadership de délégation resteront également en mémoire, selon le politologue.

Le premier ministre et la médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique, John Horgan et Bonnie Henry.

Le premier ministre a délégué la gestion de la pandémie à la médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry et au ministre de la Santé, Adrian Dix. (Archives) Photo : Radio-Canada/Mike McArthur

Selon de récents sondages, John Horgan est toujours populaire auprès de la population malgré une récente polémique autour du Musée royal de la Colombie-Britannique, un projet finalement suspendu.

Un choix qu’il a pris, dit-il, car le dossier est trop important pour être un champ de bataille politique. J’adore le musée [et] il y aura un meilleur plan [et] résultat.

En janvier 2022, le premier ministre, âgé de 62 ans, a terminé un traitement pour son cancer de la gorge.

Lors d’une entrevue en 2017, John Horgan avouait ne s’être jamais vu comme un acteur de premier plan en politique.

Radio-Canada par Mélinda Trochu avec des informations de Dominique Levesque, Gian-Paolo Mendoza et l’émission Panorama