Posts Tagged ‘jour de la saint valentin’

Canada: 2 jeunes suicidaires voulaient tuer beaucoup de monde à la Saint-Valentin

février 14, 2015

Montréal – Dans un geste sans retour, deux jeunes avaient planifié une fusillade samedi pour la Saint-Valentin dans le centre commercial le plus achalandé d’Halifax (Nouvelle-Ecosse, est du Canada), puis de se donner la mort.

Quatre individus qui avaient noué des liens d’amitié, pas du tout basés sur une idéologie culturelle, étaient partis à la dérive jusqu’à planifier un crime haineux, a raconté samedi Brian Brennan, commissaire adjoint de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) lors d’une conférence de presse.

Une jeune Américaine de 23 ans et un jeune homme de 20 ans originaire d’Halifax ont été inculpés samedi de tentative de meurtres, un troisième jeune de 17 ans a été remis en liberté.

Les trois individus avaient été arrêtés la veille dans le cadre d’une enquête sur un projet de tuerie de masse, déjoué par la police à la suite d’un renseignement qui lui avait été donné jeudi.

A partir de cette information, les policiers avaient localisé un suspect de 19 ans, habitant Timberlae, petite localité en banlieue ouest d’Halifax, dont ils constatent la mort en arrivant sur place dans la nuit de vendredi vers 01h30 (05h30 GMT).

C’est avec lui que Lindsay Souvannarath, habitant Geneva dans l’Illinois (nord des États-Unis), avait rendez-vous pour tirer dans la foule, nombreuse le jour de la Saint-Valentin, au Halifax Shopping Centre, le plus important centre commercial de cette ville de la côte atlantique, a expliqué le chef de la police d’Halifax, Jean-Michel Blais.

Ces deux jeunes avaient ensuite prévu de se suicider, a raconté Brian Brennan en précisant que trois armes à feu avaient été retrouvées à Timberlae. La police n’a pas voulu donner les circonstances de la mort de ce jeune de 19 ans, ni évoquer la thèse du suicide.

La jeune Américaine a été arrêtée vendredi vers 02h00 près de l’aéroport, en compagnie de Randall Shepherd, 20 ans et originaire d’Halifax. Si ce dernier ne devait pas directement participer à la tuerie, il est cependant poursuivi pour le même chef d’inculpation que la jeune Américaine, a indiqué la police.

Le maire d’Halifax, Mike Savage, a remercié samedi le corps policier pour avoir évité une tragédie. De son côté, le ministre canadien de la Justice Peter MacKay a exprimé son soulagement que cette tuerie ait été déjouée car au vu de ce que l’on sait à ce stade, cela aurait été dévastateur.

La police a salué la vigilance des habitants qui a permis d’obtenir l’information nécessaire pour empêcher les jeunes de mettre leur plan à exécution.

Nous demandons souvent aux citoyens d’être nos yeux et nos oreilles dans leur voisinage et c’est grâce à un tuyau que nous avons été capables de réduire à néant une menace importante et de sauver finalement des vies, a indiqué le commissaire adjoint Brennan.

Les deux inculpés comparaîtront mardi au tribunal d’Halifax où ils seront formellement poursuivis.

Romandie.com avec(©AFP / 14 février 2015 21h46)

Afrique du Sud: Pistorius propose un accord financier aux parents de sa victime

août 20, 2013

JOHANNESBURG (Gauteng) – Le champion paralympique Oscar Pistorius cherche à trouver un arrangement financier à l’amiable avec les parents de sa petite amie Reeva Steenkamp, qu’il a tuée le jour de la Saint-Valentin 2013, pour éviter un procès au civil, rapporte mardi un quotidien sud-africain.

Contacté par l’AFP, l’un des avocats d’Oscar Pistorius cité par le quotidien The Times, Kenny Oldwage, a refusé de confirmer l’information et s’est abstenu de tout commentaire.

Mais l’avocat de la famille de la victime, Petrus de Bruyn, a affirmé que des discussions étaient en cours, refusant toutefois de donner plus de précisions.

Chacune des deux parties a reconnu être en pourparler avec l’autre et c’est tout ce que l’on peut dire, a déclaré M. de Bruyn à l’AFP.

Selon le journal, les avocats du sportif veulent que l’affaire soit réglée avant l’ouverture du procès au pénal, qui doit se tenir en mars 2014. Ils proposent de dédommager la perte de revenus et le préjudice moral.

L’éventuelle conclusion d’un accord financier au civil n’aurait aucune conséquence sur la procédure pénale et la tenue du procès, les deux étant bien distinctes dans le système judiciaire sud-africain.

Reeva Steenkamp, qui aurait fêté ses 30 ans le 19 août, était un top-modèle connu en Afrique du Sud et disposait de revenus confortables. Avec son demi-frère, elle aidait financièrement ses parents, retraités.

La presse sud-africaine affirme que les parents demandent au civil trois millions de rands (220.000 euros) de dommages et intérêts.

Le mannequin a été tué dans la nuit du 13 au 14 février de plusieurs balles tirées par Pistorius à travers la porte des toilettes fermée, dans sa résidence hyper-sécurisée de Pretoria.

L’athlète, âgé de 26 ans, plaide la thèse de l’accident, affirmant avoir cru qu’un cambrioleur s’était introduit dans la maison par la fenêtre des toilettes.

Lors d’audiences préliminaires, le parquet a tenté de démontrer au contraire que le multiple champion paralympique avait assassiné sa compagne à la suite d’une dispute.

Amputé des deux jambes au niveau du genou, Pistorius s’est fait une célébrité en parvenant à participer aux jeux Olympiques de Londres 2012 avec les valides, atteignant les 1/2 finales du 400 m et la finale du relais 4×400.

Romandie.com avec (©AFP / 20 août 2013 14h15)

Oscar Pistorius, bientôt de retour à la compétition?

mars 28, 2013

L’athlète accusé de meurtre a récupéré son passeport

Oscar Pistorius, bientôt de retour à la compétition?

oscar pistoriusoscar pistorius 3oscar pistorius 5oscar pistorius 2

Son procès est loin d’être fini mais Oscar Pistorius recouvre pourtant un peu de liberté. Toujours accusé d’avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp, le sprinteur va pourtant pouvoir quitter l’Afrique du Sud.

Oscar Pistorius a-t-il moralement le droit de partir? Auteur présumé de coups de feu qui ont coûté la vie à la jolie Reeva Steenkamp, le sportif a pourtant bien le droit de quitter son Afrique du Sud native. Comme il l’a lui-même demandé, Oscar Pistorius voit donc les conditions de sa liberté sous caution modifiées.

Le tribunal de Pretoria autorise aujourd’hui le héros handisport à récupérer son passeport et donc à voyager. Avant même qu’il n’obtienne ce droit, l’avocat de Pistorius, Barry Roux avait bien précisé qu’il ne s’agissait pas pour son client de «partir en vacances à l’île Maurice». Si le champion Olympique s’envole pour l’étranger, c’est bien pour tenter de reprendre sa carrière en mains. Pas sûr pour autant que les fédérations sportives d’athlétisme à travers le monde se pressent pour recevoir l’ancien champion accusé de meurtre.

Oscar Pistorius pourra également se rendre à son domicile. Le lieu du drame où a été découvert le corps sans vie de Reeva Steenkamp était jusque-là réservé aux enquêteurs. Un autre des avocats de l’athlète, Kenny Oldwage, a précisé qu’Oscar Pistorius «est autorisé à y habiter mais je ne crois pas qu’il en ait l’intention». Sa forteresse sécurisée de la banlieue de Pretoria est désormais le symbole des dernières heures du top Reeva Steenkamp, disparue le jour de la Saint-Valentin.

 Gala.fr par Laure Costey

Affaire Pistorius: la famille se désolidarise des propos du père sur les armes

mars 5, 2013
Affaire Pistorius: la famille se désolidarise des propos du père sur les armes Affaire Pistorius: la famille se désolidarise des propos du père sur les armes © AFP

La famille d’Oscar Pistorius, le champion handisport sud-africain accusé d’avoir tué sa petite amie le jour de la Saint-Valentin, s’est désolidarisée mardi de propos tenus par le père de l’athlète, qui expliquait leur amour des armes à feu par un besoin d’auto-défense.

Henke Pistorius avait expliqué dans une interview au quotidien britannique The Daily Telegraph de lundi que sa famille était armée pour se protéger, accusant le gouvernement sud-africain de ne pas protéger les habitants contre les criminels.

Oscar et le reste de la famille Pistorius prennent leurs distances vis-à-vis de ces commentaires, a souligné mardi Arnold Pistorius, l’oncle d’Oscar et porte-parole de la famille: « L’interview d’Henke au journal n’avait pas été approuvée par notre équipe de relations avec les médias. (. . . ) Ces commentaires ne sont pas représentatifs des opinions d’Oscar ou du reste de la famille Pistorius ».

« La famille Pistorius ne possède des armes que pour le sport et la chasse », a-t-il précisé dans un communiqué.

« Il y a des armes pour la chasse et d’autres pour se protéger, les armes de poing », avait déclaré Henke Pistorius au Telegraph, après que le quotidien Beeld eut révélé que la famille d’Oscar – son père, ses oncles et son grand-père – possédait un total de 55 armes à feu.

« Vous ne pouvez pas compter sur la police, non pas parce qu’ils sont toujours inefficaces, mais parce que la criminalité est très importante », avait-il noté, expliquant que les forts taux de criminalité sont « de la faute du gouvernement ANC », le parti au pouvoir en Afrique du Sud depuis la fin de l’apartheid.

« Regardez les taux de criminalité frappant les Blancs. . . c’est un aspect de notre société », avait encore regretté Henke Pistorius, faisant référence aux 1. 600 fermiers blancs tués dans le pays depuis 1990.

L’ANC a vivement fustigé mardi ces propos qui laissent penser, selon le parti, que « le gouvernement ANC n’est pas disposé à protéger les Sud-Africains blancs ».

« Non seulement cette déclaration est dénuée de vérité, mais elle est également raciste », a écrit le parti dominant dans un communiqué.

Le gouvernement lui a emboîté le pas quelques heures plus tard, qualifiant les propos d’Henke Pistorius d' »infondés et malhonnêtes ».

« Le gouvernement assure la sécurité de tous les Sud-Africains quels que soient leur race, leur sexe, leur orientation sexuelle et leur croyance religieuse », a déclaré mardi dans un communiqué une porte-parole du gouvernement, Phumla Williams, notant que des progrès avaient été accomplis ces dernières années en la matière.

« Le gouvernement appelle tous les citoyens à ne pas faire de remarques irresponsables, mais à travailler ensemble pour promouvoir la paix et l’harmonie, et assurer la cohésion sociale dans notre pays », a-t-elle ajouté.

Oscar Pistorius a tué sa petite amie Reeva Steenkamp le 14 février, chez lui au sein d’un lotissement fortifié de la banlieue de Pretoria.

Alors que le Parquet pense qu’il y a eu un meurtre prémédité, l’athlète plaide la thèse de l’accident et explique qu’il a tiré sur son amie, croyant qu’il s’agissait d’un cambrioleur.

Oscar Pistorius, qui avait déjà fait part du besoin de se défendre dans plusieurs interviews, avait demandé des licences pour plusieurs armes à feu.

Jeuneafrique.com avec AFP

Oscar Pistorius : il va organiser une cérémonie de commémoration privée pour celle qu’il a tuée !

février 27, 2013
 
  • Abaca

    Public/Public.fr – Abaca

Les funérailles du mannequin Reeva Steenjamp ont eu lieu il y a quelques jours alors qu’Oscar Pistorius, l’homme qui l’a tuée le jour de la Saint Valentin était détenu en prison. Depuis l’athlète a été libéré sous caution et il voudrait maintenant rattraper le retard vis-à-vis de sa petite amie. Il aurait planifié un service commémoratif en son honneur. Le porte-parole d’Oscar a déclaré : « Oscar a spécifiquement demandé un service commémoratif car il continue de pleurer et reste en grand deuil pour la perte de sa partenaire Reeva. Comme il s’agit d’une question aussi sensible, Oscar a demandé un service privée avec des personnes qui partagent sa perte, y compris des membres de sa famille qui connaissaient et aimaient Reeva et la considéraient comme l’une des leurs. »

Oscar continue de clamer qu’il s’agissait d’un accident. La justice tranchera lors de son futur procès .

Public.fr  par ABB