Posts Tagged ‘Julien Clerc’

Julien Clerc confie avoir pris de la cocaïne… pour sa voix

octobre 26, 2017

« Et ça n’a pas été bon ! »

Il est rare de voir un grand nom de la chan­son française confes­ser ses prises de drogue. Et pour­tant : Julien Clerc a déclaré avoir pris de la cocaïne dans les années 80, pour le bien-être de ses cordes vocales. Un trai­te­ment qui s’est révélé inef­fi­cace.

« Au milieu des années 1980, vous allez jusqu’à prendre de la cocaïne sois-disant pour faire tenir votre voix. » N’importe quelle autre chan­teur aurait certai­ne­ment évité de répondre à cette ques­tion. Mais pas Julien Clerc, inter­viewé par Paris Match, qui n’a pas fait le choix de dissi­mu­ler sa consom­ma­tion de drogues. Avec une candeur exem­plaire. « Ça n’a pas été bon ! Ça coulait dans le fond de la gorge, ça n’aidait pas mes problèmes ORL, a-t-il concédé. J‘étais jusqu’alors comme un spor­tif très doué, qui ne travaillait pas assez. Donc je ne pouvais plus chan­ter sans cocaïne. Mais le plai­sir n’était pas vrai­ment là et je m’en suis débar­rassé très vite. »

À désor­mais 70 ans, Julien Clerc peut se permettre de faire quelques révé­la­tions sur sa carrière. Même si celle-ci est loin d’être termi­née : le chan­teur marié à Hélène Grémillon, scéna­riste et écri­vaine de 30 ans sa cadette, sort un nouvel album, À nos amours, et entame une tour­née. Il a notam­ment travaillé avec Calo­gero sur cet opus : « Les nouvelles plumes me prolongent musi­ca­le­ment, explique-t-il. Calo est fan de mon travail, il est de ma race, c’est un compo­si­teur qui travaille avec ses oreilles. Dans sa jeunesse, il a été marqué par mes disques des années 1970. » « À mes débuts on me disait souvent : « On dirait Julien Clec jeune », confie pour sa part Calo­gero. Alors là, j’ai l’impres­sion d’avoir bouclé la boucle. »

Gala.fr