Posts Tagged ‘Kenya Commercial Bank’

Banque : Paul Russo nommé à la tête de Kenya Commercial Bank

mai 26, 2022

Paul Russo a succédé le 25 mai à Joshua Oigara qui, en neuf ans, a mené le groupe vers une croissance significative et en a fait le numéro deux bancaire kényan.

Paul Russo © DR

Jusqu’ici directeur général de la National Bank of Kenya – NBK, filiale de Kenya Commercial Bank depuis son rachat en 2019 –, Paul Russo, entré dans le groupe en 2014, succède à Joshua Oigara. Professionnel des ressources humaines, il a auparavant occupé des postes à responsabilité dans ce domaine chez Barclays, PwC, K-Rep Bank Limited et Kenya Breweries Ltd, filiale d’EABL.

« Au cours de son mandat à NBK, il a opéré un redressement significatif à la banque. Il a fait passer l’entreprise du statut de déficitaire à celui de rentable, la plaçant sur une trajectoire de croissance plus forte à l’avenir », a déclaré Andrew Wambari Kairu, président du groupe KCB, dans un communiqué mardi 24 mai.

En mars, le conseil d’administration prolongeait d’un an le mandat d’Oigara à la tête de KCB afin de permettre ce que la banque a appelé un « processus de sélection compétitif ». Oigara avait été nommé DG de la banque en 2013, succédant à Martin Oduor-Otieno. Quelques années auparavant, il était recruté chez Bamburi Cement en vue de préparer le processus de succession.

Plus grande banque du Kenya après Equity

Au cours des neuf années que Joshua Oigara a passées à sa tête, KCB a mené une politique d’expansion agressive et connu une croissance significative. Dans son communiqué, la banque affirme que le DG sortant a eu « un parcours fantastique… et conduit le groupe à sa croissance la plus rapide en une décennie ».

Sous la direction d’Oigara, KCB a triplé le total de ses actifs, passant de 367,4 milliards de shillings kenyans (3,1 milliards de dollars) en septembre 2012 à 1 139 milliard de shillings kenyans en 2021, ce qui en fait la deuxième plus grande banque du Kenya après Equity Bank.

En avril, KCB a organisé la fusion de sa filiale rwandaise avec sa nouvelle acquisition, la Banque populaire du Rwanda (BPR), pour former BPR Bank Rwanda PLC, désormais le deuxième plus grand prêteur du pays. Outre le Kenya et le Rwanda, la banque est également présente en Tanzanie, au Soudan du Sud, en Ouganda et au Burundi. Elle a également entrepris des démarches en Éthiopie dans l’optique de la libéralisation du secteur bancaire, et se trouverait proche d’une acquisition en RDC.

Kenya Commercial Bank reste principalement dépendante de son marché national : ses filiales ont contribué à hauteur de 47,32 millions de dollars aux 300 millions de dollars de bénéfice net du groupe en 2021.

Avec Jeune Afrique par Morris Kiruga