Posts Tagged ‘Kévin-Djéné’

Le père sauvé par son fils de 5 ans s’est suicidé

janvier 11, 2016

 

Le 6 janvier, le petit Kévin-Djéné avait pris son vélo en pleine nuit pour alerter les secours. (photo d'illustration)
© AFP/MARTIN BUREAU Le 6 janvier, le petit Kévin-Djéné avait pris son vélo en pleine nuit pour alerter les secours. (photo d’illustration)
 

La belle histoire a viré à la tragédie. Un père de famille de Saint-Pierre-la-Cour (Mayenne) s’est suicidé dans la nuit de samedi à dimanche au domicile familial, rapporte ce lundi Ouest-France. Il s’agit de l’homme de 58 ans qui avait miraculeusement survécu grâce au courage et la vivacité d’esprit de son fils de 5 ans. Selon le quotidien local, il était « fragile psychologiquement ».

Le 6 janvier dernier, ce père a été victime d’un malaise cardiaque alors qu’il était en compagnie de son garçonnet. Malgré l’heure tardive – près de 22h30 – et son jeune âge, ce dernier enfourche sa bicyclette pour donner l’alerte. Il tente de rejoindre l’entreprise où sa mère travaille de nuit. Un automobiliste le repère sur une route de campagne au bout de quelques kilomètres, « en pyjama et en tongs », « trempé et frigorifié ».

« Je croise de nombreuses voitures et l’une d’elles me fait des appels de phare. Je continue ma route prudemment et j’aperçois ce qui ressemble à un enfant à vélo », expliquait-il à Ouest-France.

Un petit garçon « incroyable »

Prévenus, les gendarmes parviennent à localiser le domicile et retrouvent le père, inconscient. Après une courte hospitalisation, il avait été sauvé et avait pu sortir jeudi dernier. L’histoire avait fait le tour de la France et ému les internautes, qui ont loué la bravoure du fils.

« Ce petit garçon est incroyable », s’exclamait l’automobiliste dans les colonnes du quotidien local.

Lexpress.fr

Un père fait un malaise cardiaque, il est sauvé par son fils de 5 ans

janvier 8, 2016

enfant-cour-d-ecole-seul-illustration

Kévin-Djéné, 5 ans, est retourné à l’école jeudi car, explique sa mère, « il voulait se changer les idées »AFP/MARTIN BUREAU

Kévin-Djéné, 5 ans, a pris son vélo en pleine nuit pour donner l’alerte. Grâce à lui, les gendarmes et les pompiers ont pu intervenir rapidement au domicile familial et sauver son père.

Un geste héroïque pour son âge. Mercredi soir, Kévin-Djéné, un petit garçon de 5 ans, domicilié en Mayenne, a sauvé la vie de son père, rapporte ce vendredi Ouest-France. Alors que le garçonnet joue tranquillement au domicile familial, son père fait un malaise cardiaque. Aussitôt, Kévin-Djéné décide de prendre son vélo pour prévenir sa mère, laquelle travaille de nuit dans une entreprise de la région. Aux alentours de 22h30, l’enfant est repéré sur une route de campagne par un automobiliste. « Je rentrais de mes activités d’arts plastiques […] C’est là que je découvre Kévin-Djéné en pyjama et en tongs, sous la pluie et frigorifié », se souvient Jean-François Pinot, interrogé par le quotidien régional.

Sans attendre, le petit garçon donne l’alerte expliquant à son interlocuteur que son « père est mort ». Prenant très au sérieux ses déclarations, Jean-François Pinot appelle la gendarmerie qui parvient, en moins d’une demi-heure, à localiser le domicile familial. Et cela malgré les propos confus de l’enfant. « C’est normal à son âge. On n’arrivait pas à déterminer exactement le lieu de son habitation, ni où était sa maman », poursuit Jean-François Pinot.

« Ce petit garçon est incroyable »

Une fois sur place, les gendarmes et les pompiers découvrent le père de Kévin-Djéné, « allongé et inconscient ». L’homme est immédiatement transporté au centre hospitalier voisin. C’est à ce moment là que la mère du petit garçon, Djénéba Godin, est prévenue des événements par son chef d’équipe. « Jean-François a sauvé la vie de mon mari qui est sorti jeudi de l’hôpital, mais aussi celle de mon fils qui s’est retrouvé seul sur la route en pleine nuit », confie, émue, la mère de famille à Ouest-France.

Deux jours après les faits, Jean-François Pinot reste très marqué par cette histoire, notamment par l’attitude héroïque de Kévin-Djéné. « Ce petit garçon est incroyable! Ce qu’il a fait est très intelligent. Sa mère m’a appelé pour me remercier et me dire que son époux était sorti de l’hôpital. J’en ai les larmes aux yeux. »

Lexpress.fr