Posts Tagged ‘l amour’

Dans l’air de la défaite

mai 7, 2012

 

Dans l’air de la défaite

le pantalon ne tient plus

il glisse souvent et tombe

 

Dans l’air de la défaite

le regard n’éclaire plus le visage

et dépose un voile de tristesse

 

Dans l’air de la défaite

la voix atone perd sa chaleur

et les mots s’étouffent entre les lèvres

 

Dans l’air de la défaite

la réflexion noire de chacun

creuse un canal de consolation

 

Dans l’air de la défaite

l’appétit fuit la bouche

et le désir son effort de dégustation

 

Dans l’air de la défaite

les sentiments font grève à l’amour

puis l’amour perd son piment et sa saveur

 

Dans l’air de la défaite

les amis deviennent des chats gris

qui préfèrent des visites nocturnes.

Bernard NKOUNKOU

5 choses à savoir sur Pier Paolo Pasolini

mars 5, 2012

Cinéaste, poète, romancier, Pasolini est né le 5 mars 1922. A l’occasion de ce 90e anniversaire, retour sur un parcours atypique et dramatique.

L’Italie des années 60. Le renouveau de la création. Fellini, Rossellini, Antonioni, et Pasolini: autant d’empreintes pérennes, de tournants décisifs… Pier Paolo Pasolini, auteur d’ Une vie violente et réalisateur de Théorème, aurait célébré aujourd’hui ses 90 ans si le tragique n’avait pas croisé son chemin.

1. Un homme attaché à ses racines

Pasolini naît à Bologne, mais s’attache à la région du Frioul, dont sa mère est originaire. Ses premiers recueils poétiques sont écrits en dialecte frioulan. En 1945, il fonde avec quelques amis poètes, une Académie de langue frioulane. Jusqu’à la fin de sa vie, les paysages et les habitants de la région, lui serviront d’inspiration.

2. L’amour du sport

Adolescent, Pasolini suit des études de philosophie, de littérature et d’histoire de l’art. A côté de cette passion des mots, Pasolini développe très tôt un vif intérêt pour le sport. La gymnastique, le football, l’athlétisme… les performances sportives captivent Pasolini. Un recueil d’articles Les terrains. Ecrits sur le sport (Le Temps des Cerises), paru il y a quelques semaines, illustre ce rapport essentiel de Pasolini avec le monde du sport.

3. Pasolini et la religion

Si religion rime avec organisation et doctrine, Pasolini se voit plutôt comme un hérétique, incapable d’adhérer à une quelconque forme de croyance instituée. Pourtant, son oeuvre reste parcourue d’une obsession de Dieu et du sacré. Ses films La Ricotta ou L’Evangile selon Saint Mathieu en sont les plus brillants exemples.

4. Regard politique

Le parcours de Pasolini est insécable d’un engagement profond sur le terrain politique. Malgré des relations houleuses avec le Parti Communiste Italien (PCI), notamment à cause de son homosexualité, Pasolini ne cessa jamais de partager les idéaux marxistes tout en combattant avec ardeur la morale bourgeoise.

5. Un destin tragique

Dans la nuit du 1er au 2 novembre 1975, sur une plage, proche de Rome, Pasolini est sauvagement assassiné. Le meutrier, Giuseppe Pelosi, 17 ans, lui a asséné des coups de bâton et l’a écrasé avec sa propre voiture. A l’heure actuelle, les motivations de l’assassin demeurent encore incertaines. Acte de démence? Amoureux fou? Complot?

Lexpress.fr par Guillaume Sbalchiero

La Princesse Victoria et son bébé ont quitté la maternité submergés de voeux

février 23, 2012

Rien à voir avec les séances photo crépitant de flashs post-accouchement des princesses Mary (en janvier 2011) et Marie (janvier 2012) de Danemark. En effet, c’est en toute discrétion que la princesse Victoria de Suède a quitté, avec son bébé et son époux le prince Daniel, l’hôpital universitaire de Karolinska à Solna (nord de Stockholm), pour rejoindre leur domicile du palais Haga, à dix minutes de là à peine.

Déjà sorties de la maternité !

Une photographie de mauvaise qualité, publiée sur le profil Facebook de la Maison royale de Suède, immortalisait ce départ pour la vie de la nouvelle princesse de Suède, entourée de l’amour de ses parents comblés. A en juger d’après l’heure de publication du cliché (environ 13h), on note avec stupéfaction que la princesse Victoria, âgée de 34 ans, a quitté l’hôpital en pleine forme moins de neuf heures après avoir accouché et donné naissance à son premier enfant ! En tout, une douzaine d’heures seulement hors de son domicile !

La princesse héritière du trône de Suède avait en effet été admise à l’hôpital Karolinska, parfaitement préparé à l’accueillir, après minuit (00h50) dans la nuit de mercredi à jeudi. La délivrance n’avait pas tardé à venir : c’est à 4h26 ce jeudi 23 février 2012 que Victoria mettait au monde une petite princesse en parfaite santé de 51 cm et 3,280 kg, dont son grand-père le roi Carl XVI Gustaf dévoilera le prénom et la titulature lors de la réunion du cabinet ministériel vendredi. D’ici là, les pronostics vont bon train, et les sites de paris en ligne font le plein de mises ! Quant à la princesse Victoria, de même qu’elle était encore officiellement active et en pleine forme à 36 heures de son accouchement, elle rentrait chez elle comme une fleur moins de neuf heures après la naissance de sa petite, qui prend la deuxième place dans l’ordre de succession au trône.

Le prince Daniel, visiblement bouleversé, avait donné rendez-vous à la presse à 7h jeudi matin pour partager, en direct devant les caméras de télévision, l’heureuse nouvelle après avoir coupé le cordon ombilical.

Les félicitations et les voeux pleuvent !

Les messages de félicitations et de voeux ont fleuri sur le site officiel de la Maison royale. Le roi Carl XVI Gustav et la reine Silvia ont ouvert le bal : « Nous nous souvenons de la joie que cela constitue de devenir parents et nous souhaitons à la nouvelle famille une vie merveilleuse. C’est un premier petit-enfant que nous avons longtemps attendu et nous sommes très fiers et heureux. » « Nous sommes impatients de devenir tonton et tata, et nous adressons tout notre amour et nos voeux de bonheur à notre soeur Victoria, Daniel et leur fille« , ont complété le prince Carl Philip et la princesse Madeleine de Suède. Du côté de la famille du prince Daniel aussi, l’euphorie est de mise : « Nous souhaitons à Daniel et Victoria tout le meilleur avec ce nouveau membre de la famille, et nous les soutiendrons en tant que grands-parents« , ont écrit Olle et Ewa Westling, les parents du prince, tandis que sa soeur, Anna Söderström Westling, se réjouissait de l’arrivée d’une cousine pour ses propres enfants.

La présidente de la Finlande Tarja Halonen, qui avait rencontré en contexte officiel Victoria mardi 21 février, a fait parvenir ses chaleureuses félicitations, à l’instar du prince Haakon et de la princesse Mette-Marit de Norvège, très proches de Victoria et Daniel, et de nombreux autres amis. Un livre de félicitations sera mis à la disposition du public vendredi 24 février de 14h à 17h au palais royal, tandis que le corps diplomatique pourra venir témoigner ses voeux au bureau du maréchal, qui avait le premier annoncé la naissance de la nouvelle princesse de Suède, saluée par deux  salves de 21 coups de canon tirées à midi à Stockholm.

Pour son deuxième jour sur Terre, le vendredi 24 février sera chargé pour le bébé. Après une rencontre avec le Premier ministre et le maréchal pour la tradition de la confirmation des témoins, son prénom sera dévoilé lors de la réunion du cabinet ministériel autour du roi, lequel dévoilera également à cette occasion la titulature et les terres octroyées à la nouvelle princesse de Suède. Un toast devrait venir ponctuer ce moment symbolique. A midi, la famille royale, ses proches, des membres du gouvernement, parlementaires et personnels d’Etat seront rassemblés en la chapelle royale pour une action de grâces (Te Deum) et le baptême de la fillette, qui portera la même robe baptismale que sa mère et son grand-père. Les parrains et marraines seront alors nommés. Un déjeuner au palais, après 13h, viendra clore cette matinée importante. D’ici là, pourvu que la princesse et ses parents passent une bonne nuit au palais Haga.

Purepeople.com

Décès du réalisateur Jean-Pierre Spiero

février 14, 2012

http://platform.twitter.com/widgets/hub.1329256447.htmlRéalisateur de Champs-Elysées et d’épisodes de sitcom, il est décédé lundi 13 février.

Le réalisateur de télévision Jean-Pierre Spiero est décédé lundi 13 février à l’âge de 74 ans, apprend-on sur le site Téléobs. Il a notamment travaillé sur les émissions Champs-Elysées ou Studio Gabriel et de nombreux grands événements en direct. Pour AB productions, il a réalisé des épisodes de Hélène et les garçons, Premiers Baisers et Les vacances de l’amour.

Lexpress.fr