Posts Tagged ‘l egypte’

Syrie: la Ligue arabe appelle l’ONU et le monde à assumer leurs responsabilités

septembre 1, 2013

LE CAIRE (Qahirah) – Les ministres arabes des Affaires étrangères ont appelé dimanche soir l’ONU et la communauté internationale à assumer leurs responsabilités dans le dossier syrien, alors que plusieurs pays envisagent des frappes contre le régime accusé d’avoir mené une attaque chimique.

Réunis au Caire, les ministres des pays de la Ligue arabe ont appelé l’ONU et la communauté internationale à assumer leurs responsabilités conformément à la Charte des Nations Unies et au droit international afin de prendre les mesures de dissuasion nécessaires contre les auteurs de ce crime odieux dont le régime porte la responsabilité, en référence à l’attaque qui a fait des centaines de morts le 21 août près de Damas.

Les ministres réclament en outre que les auteurs de cette attaque soient traduits devant la justice internationale comme les autres criminels de guerre.

Ils demandent également que soient fournies toutes les formes de soutien requises par le peuple syrien pour se défendre et rappelle l’obligation de concerter les efforts arabes et internationaux pour aider les Syriens.

Cette décision finale n’évoque toutefois pas précisément l’éventualité de frappes étrangères sur la Syrie, l’institution panarabe étant profondément divisée sur ce sujet, qualifié dingérence étrangère par certains Etats comme l’Egypte, l’Algérie, l’Irak ou le Liban. Ces trois derniers pays se sont d’ailleurs abstenus au cours du vote.

Plus tôt, devant les ministres réunis, le chef de la Coalition nationale syrienne, Ahmad Jarba, avait plaidé en faveur d’une intervention étrangère pour arrêter la machine de guerre et de destruction du régime de Bachar al-Assad.

La Syrie est en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire devenue guerre civile qui a fait plus de 110.000 morts et a valu à la Syrie d’être suspendue fin 2011 des travaux de la Ligue arabe avant que son siège ne soit réattribué à l’opposition syrienne.

Romandie.com avec (©AFP / 01 septembre 2013 22h22)

Les pro-Morsi s’apprêtent à manifester en Egypte

juillet 5, 2013

L’Egypte se prépare à des manifestations des partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi. Ceux-ci veulent dénoncer le coup militaire et la vague d’arrestations des dirigeants du mouvement des Frères musulmans, faisant craindre un nouveau bras de fer et des violences.

Regroupées au sein du « Front national de défense de la légitimité », les principales forces islamistes ont appelé les partisans du président renversé à manifester en masse et « pacifiquement » pour un « vendredi du refus » contre « le coup d’Etat militaire ». Les manifestations devaient commencer après la traditionnelle prière hebdomadaire musulmane, en milieu de journée.

De son côté, la coalition de l’opposition à Mohamed Morsi a lancé vendredi un appel « urgent » à manifester en masse.

Le ministère de l’Intérieur a averti qu’il répondrait « fermement » aux troubles. Des blindés ont été déployés au Caire. Mais l’armée a souligné que « les rassemblements pacifiques et la liberté d’expression sont des droits garantis pour tous ».

Les Frères musulmans qui ont dénoncé, « la terreur de l’Etat policier qui a arrêté des figures de la confrérie et du parti » et « un coup d’Etat militaire contre la légitimité (de M. Morsi) », ont néanmoins appelé leurs partisans à la retenue.

Morsi en détention « préventive »

Premier président démocratiquement élu d’Egypte, M. Morsi a été placé en résidence surveillée. Plusieurs cadres de la confrérie islamiste et de son émanation politique, le Parti liberté et justice (PLJ), ont été arrêtés.

Cette épreuve de force fait craindre de nouveaux accrochages avec les forces de sécurité ou même avec des groupes de manifestants pro-Morsi qui restent rassemblés au Caire, particulièrement sur la place Tahrir.

Attaques dans le Sinaï

Par ailleurs, des militants islamistes ont attaqué des postes militaires et de police dans le Sinaï. Un soldat égyptien a été tué et deux autres ont été blessés vendredi matin dans une attaque coordonnée à la roquette et à la mitrailleuse, a-t-on indiqué de source médicale et sécuritaire. Les attaques n’ont pas été revendiquées.

Romandie.com

L’Egypte dit avoir déjoué un projet d’attaque contre une ambassade occidentale

mai 11, 2013
L'Egypte dit avoir déjoué un projet d'attaque contre une ambassade occidentale L’Egypte dit avoir déjoué un projet d’attaque contre une ambassade occidentale © AFP

La police égyptienne a arrêté des membres d’une cellule liée à Al-Qaïda qui préparait une attaque suicide contre une ambassade occidentale et d’autres cibles dans le pays, a annoncé samedi le ministre de l’Intérieur, Mohamed Ibrahim.

La police « a mené un coup de filet contre une cellule terroriste qui préparait des attaques suicide », dont l’une était quasiment finalisée et visait une ambassade occidentale, a affirmé M. Ibrahim lors d’une conférence de presse, sans préciser quelle ambassade étaient concernée.

Le ministre a donné les noms de membres du groupe arrêtés, affirmant qu’ils avaient été interpellés en possession de 10 kg de produits chimiques pouvant être utilisés pour fabriquer des explosifs et d’un ordinateur contenant des consignes sur la fabrication de bombes.

Les membres de cette cellule ont été en lien avec un dirigeant d’Al-Qaïda hors d’Egypte, a affirmé M. Ibrahim, ajoutant qu’ils avaient également suivi un entraînement au Pakistan et en Iran.

L’Egypte a annoncé à plusieurs reprises avoir arrêté des personnes liées à Al-Qaïda, en particulier un groupe dont le procès se tient actuellement au Caire.

Jeuneafrique.com  avec AFP

Egypte: des manifestants mettent le feu à un commissariat à Port Saïd

mars 2, 2013
Egypte: des manifestants mettent le feu à un commissariat à Port Saïd Egypte: des manifestants mettent le feu à un commissariat à Port Saïd © AFP

Des manifestants ont mis le feu à un commissariat à Port Saïd samedi, alors que le secrétaire d’Etat américain John Kerry arrivait au Caire pour discuter avec responsables et opposants de la transition politique dans le pays en proie à la crise.

Quelque 500 manifestants de cette ville du nord-est de l’Egypte ont lancé des cocktails molotov et des pierres sur le commissariat, provoquant un incendie, et bloqué l’accès aux pompiers, a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Jeuneafrique.com avec AFP