Posts Tagged ‘Liaison’

Centrafrique: deux Indiens tués par des soldats français, Paris déplore un drame

mars 25, 2013

PARIS – Deux Indiens ont été tués lundi par erreur par des soldats français chargés de la protection de l’aéroport de Bangui, a annoncé lundi soir le ministère français de la Défense, qui a déploré un drame survenu dans une situation particulièrement confuse.

Un autre Indien et un Tchadien ont également été blessés, a-t-on ajouté.

Les forces françaises sont intervenues dans une situation particulièrement confuse contre trois véhicules qui menaçaient de pénétrer dans l’aéroport alors même qu’elles venaient d’être l’objet de tirs d’origine inconnue, écrit le ministère.

Ces véhicules transportaient notamment des ressortissants tchadiens et indiens. En dépit des tirs de semonce lancés par les militaires gardant le site, les véhicules ont poursuivi à vive allure. Deux ressortissants indiens sont morts. Les blessés indien et tchadien ont été immédiatement pris en charge par les forces françaises et conduits vers une unité de soin, poursuit-il.

Dans ces circonstances tragiques, la France, partenaire et amie de l’Inde, partage la douleur des familles et leur adresse ainsi qu’aux autorités indiennes ses sincères condoléances. Le président de la République a adressé un message de solidarité au Premier ministre indien. Le ministre de la Défense, M. Jean-Yves Le Drian, doit s’entretenir dans les prochaines heures avec son homologue indien, ajoute le ministère de la Défense.

Regrettant profondément ce drame, le ministre de la Défense a demandé le déclenchement d’une enquête visant à en déterminer les circonstances exactes. Toute la lumière sera faite en liaison et en transparence avec les autorités indiennes et tchadiennes, écrit le ministère de la Défense.

Environ 300 soldats français ont été envoyés ce week-end en renfort à Bangui pour assurer la protection des ressortissants français et étrangers présents en Centrafrique, portant à environ 550 hommes la présence française en République Centrafricaine.

Les rebelles de la coalition Séléka ont annoncé samedi leur entrée dans Bangui, demandant aux Forces armées centrafricaines (Faca) de ne pas combattre et au président François Bozizé de quitter le pouvoir.

Romandie.com avec (©AFP / 25 mars 2013 20h59)

Les ciseaux de la colère contre le phallus…

septembre 12, 2011

Lai Kwok-fai est au lit avec sa copine Chan Lai-sching lorsqu’il annonce qu’il met un terme à leur liaison qui dure depuis sept ans. Puis après lui avoir expliqué la situation, il se retourne et s’endort…

Il n’imaginait pas une seconde qu’elle allait profiter de son sommeil pour sortir les ciseaux pour lui couper le prépucee. Ayoye! Ayoye! Ayoye!

Lai Kwok-fai s’est mis à hurler de douleur et c’est, en quelque sorte, ce qui l’a sauvé car elle n’avait pas terminé son acte de vengeance.

Conduit à l’hôpital, Lai Kwok-fai a mis une quinzaine de jours pour récupérer.

Chan Lai-ching elle a plaidé non coupable rapporte le South China Morning Post.

Au bord du Saint Laurent

septembre 28, 2010

Me voici debout
Dans la béate contemplation
De ton corps sans vertèbres
Mouvant dans l’estuaire
Aux cotés de ta Mauricie trifluvienne
Je t’ai apporté un bouquet de soleil
Venu de mon Afrique natale
En ce temps automnal
Où ton corps arc-en-ciel
Bénéfice de mon regard
Secrète les couleurs de ta nature mirifique
Loin du fleuve Congo de mes entrailles
Où mes pas dans le sein de ton territoire
Ont trouvé la permanence de mon établissement
Je suis surpris par la couleur de ta peau
Qui draine dans le ventre de ta chair
Les richesses de ta vie aquatique
Semblable au corps de mon Congo identique
Étendu dans le bassin de son nom
Tel un pont d’amitié et de liaison.

Bernard NKOUNKOU