Posts Tagged ‘L’Inter’

Insé curité: Le journaliste Thibault R Gbéi cambriolé à son domicile de la Riviera

juin 22, 2011

Thibault R Gbéi, journaliste au service culture et sport de votre quotidien préféré  »L’inter », a été victime de cambriolage hier mardi 21 juin à son domicile sis à la riviéra.

C’est vers 3 heures du matin, que des hommes en armes ont fait irruption à son domicile avant de le tenir en respect pour faire main basse sur ses téléphones portables, de l’argent et des effets vestimentaires. Il a passé des moments difficiles avec ces indélicats qui ont passé au peigne fin tout son domicile. Notre collègue encore sous le choc raconte: « Les faits se sont déroulés aux environs de 3 heures, quand trois individus dont l’un portait une arme, nous ont réveillés par de violents coups de pioche contre la porte après avoir escaladé la cloture de la maison. Ils nous ont intimé l’ordre de leur ouvrir la porte et de leur donner de l’argent. Nous leur avons remis le peu de ressources que nous avions. Malgré cela, ils ont défoncé la porte. Une fois à l’intérieur de la maison, ils nous ont ligotés pour ensuite nous faire coucher dans le lit, avant de passer au crible la maison. Ils sont partis avec des effets vestimentaires, des ustensiles de cuisine, mes téléphones et de nombreux autres objets. Bref, ils ont fait tout ce qu’ils voulaient avant de se fondre dans la pénombre», a-t-il relaté tout abattu. Le calvaire de notre malheureux collègue a duré plus de deux heures.

Dès le lever du jour, notre confrère a porté plainte contre X au commissariat du 35e arrondissement à la Riviera. Il faut souligner que notre collègue n’est malheureusement pas à son premier cas d’infortune de ce genre.

En effet, au plus fort de la crise post-électorale, il a passé des moments difficiles aux mains d’éléments des ex-Fds au sous-sol de la présidence de la République au Plateau alors qu’il tentait de regagner son domicile après être parti de la rédaction le 1er jour de l’entrée des Frci à Abidjan. Il a été pris en otage pendant plus de 5 jours avant d’être libéré . Comme si cela ne suffisait pas, le confrère vient à nouveau d’être victime de cambriolage à son domicile.

L’Inter G D K