Posts Tagged ‘Lions indomptables du Cameroun’

Le Cameroun écrase la Côte d’Ivoire, Aurier blessé

septembre 10, 2014

 

Vincent Aboubakar

Vincent Aboubakar et les Lions ont croqué les Eléphants – Panoramic

Large victoire pour le Cameroun ce mercredi, à Yaoundé, contre la Côte d’Ivoire (4-1). Clinton Njie et Vincent Aboubakar ont marqué deux fois chacun dans cette partie

En surclassant la Côte d’Ivoire (4-1) mercredi, grâce notamment aux doublés de Clinton N’Jie et Vincent Aboubakar, les Lions indomptables du Cameroun s’imposent comme favoris du groupe D à l’issue de la 2ème journée des qualifications de la CAN 2015. Les joueurs de Volker Finke, après une première victoire 2-0 contre la RD Congo, ont confirmé dans un stade Ahmadou Ahidjo (Yaoundé) plein à craquer qu’ils ont pris du galon, malgré l’absence de Samuel Eto’o, qui a pris sa retraite internationale. Dans les toutes premières minutes de la rencontre, les Eléphants ivoiriens ont une relative emprise sur le jeu mais à la 14e minute, sur une belle passe de Benjamin Mounkandjo, Clinton N’Jie, parti sur le côté gauche, décoche une frappe légèrement déviée par Serge Aurier, qui trompe le gardien Kopa Barry.

Mais la Côte d’Ivoire maintient la pression et un ballon perdu par N’Jie finit par un centre dangereux. Le gardien camerounais Fabrice Ondoua repousse, mais Yaya Touré reprend pratiquement au point de penalty à la 24e minute. L’équipe du Cameroun, fortement rajeunie, est décidément en jambes. Sur une attaque placée, Choupo-Moting, joueur de Schalke 04, d’une belle louche, sert Vincent Aboubakar, qui trompe le gardien ivoirien à la 34e. Le Cameroun va à la pause avec cet avantage.

Aurier sort sur civière
En seconde mi-temps, on notera le choc de la tête violent entre Stéphane Mbia, le capitaine camerounais, et Serge Aurier, joueur du Paris Saint-Germain, dans la surface de réparation ivoirienne. Les deux joueurs se disputaient un ballon aérien lorsque le choc est survenu. Serge Aurier est sorti sur civière. Deux autres buts seront inscrits par les Camerounais, à la 53e et à la 78e, respectivement par Vincent Aboubakar et Clinton N’Jie, les deux joueurs s’offrant chacun un doublé. Quelques offensives ivoiriennes menées par Gervinho ou Yaya Touré buteront sur un excellent Fabrice Ondoua, servi par une défense solidaire.

Sport24.com avec AFP

Cameroun | Mondial 2014 : blessé, Samuel Eto’o ne devrait pas jouer contre la Croatie

juin 16, 2014
Samuel Eto'o, capitaine des Lions indomptables du Cameroun. © DR

Samuel Eto’o, capitaine des Lions indomptables du Cameroun. © DR

Et si le Cameroun perdait, dès son deuxième match de la Coupe du Monde 2014, son attaquant emblématique Samuel Eto’o ? La star des Lions indomptables souffre d’un problème au genou droit qui pourrait bien l’écarter des terrains brésiliens.

Déjà mal embarqués dans le Mondial 2014, après sa défaite 1 à 0 contre le Mexique vendredi 14 juin, les Lions indomptables pourraient perdre leur principal fer de lance, Samuel Eto’o. L’attaquant de Chelsea souffre en effet d’une blessure au genou droit, qui l’a tenu écarté des entrainements samedi 14 et dimanche 15 juin.

« Il a un problème au genou droit qu’il avait déjà en fin de saison avec son club de Chelsea », a expliqué Volker Finke, lors d’un point-presse au Stade Kleber Andrade de Vitoria, sur la côte Atlantique, à l’est de Belo Horizonte. « Il ne s’est pas entraîné hier (samedi) ni aujourd’hui (dimanche) », a déclaré le technicien.

L’attaquant du Cameroun a donné de ses nouvelles via ses comptes Facebook et Twitter : « Les médecins confirment ! Je ne prendrai probablement pas part à la rencontre contre la Croatie prévue mercredi 18 juin à l’Arena de Amazonia de Manaüs. Dommage ! Une blessure au genou me cause beaucoup de souci. Mais ne vous inquiétez pas trop pour ça. J’ai confiance en TOUS nos Lions. On va faire un match puissant. Je prie pour cela ! Restons de tout cœur… On est toujours ensemble. Allez les Lions Indomptables ! »

Après la Croatie, le Cameroun affrontera le pays organisateur, le Brésil, le 23 juin, à Brasilia. Une rencontre qui décidera vraisemblablement de son sort dans ce mondial.

Jeuneafrique.com par Mathieu Olivier