Posts Tagged ‘Livres Hebdo’

Valé­rie Trier­wei­ler : son livre aurait déjà rapporté 14 millions d’eu­ros

janvier 27, 2015
Valé­rie Trier­wei­ler, au sommet du succès et de la gloire littéraire

Valé­rie Trier­wei­ler, au sommet du succès et de la gloire littéraire!

Merci pour ce moment affole tous les comp­teurs

 C’est un carton sans précé­dent qu’a réalisé Valé­rie Trier­wei­ler avec son brulôt Merci pour ce moment. Ce dernier arrive en tête des 50 premiers titres les plus ache­tés en France en 2014, selon le clas­se­ment de GfK et Livres Hebdo.

14 millions d’euros. C’est selon les calculs du Figaro le chiffre d’affaires (toutes taxes comprises) réalisé par Merci pour ce moment. Alors que l’édi­tion de poche livre-confes­sions de Valé­rie Trier­wei­ler devrait être publié avant l’été (avec de nouvelles confes­sions à la clé?) , 603.300 exem­plaires auraient déjà été écou­lés. «Il est déjà rare qu’un docu­ment atteigne un tel niveau de ventes, car dans ce palma­rès établi par l’insti­tut GfK pour le maga­zine Livres Hebdo on ne tient compte que des ventes réelles (pas des chiffres de tirage géné­ra­le­ment commu­niqués par les maisons d’édition), explique LeFi­garo.fr.Merci pour ce moment dépasse même le phéno­mène Fifty Shades of Grey en poche et l’auteur de best-seller pour­tant en grande forme Guillaume Musso qui atteint les 556.000 exem­plaires avec Central Park. Pour donner une idée de ce que cette femme pèse, elle fait plus que les Éditions de Minuit, par exemple.»

Si Valé­rie Trier­wei­ler devait initia­le­ment toucher entre 1,3 et 1,7 million d’euros, son cachet devrait être revu à la hausse selon Le Figaro. «Sur ces 14 millions d’euros TTC, envi­ron 37 à 40 % vont aux libraires (la marge se négo­cie avec l’éditeur selon les livres et les commandes), un dixième va dans les caisses de l’éditeur ; le reste est consa­cré à l’impres­sion, à la diffu­sion et à la distri­bu­tion, détaille le quoti­dien.  Outre le carton de Merci pour ce moment, ce sont les livres pour « rire et s’évader » (La femme parfaite est une connasse, Nos étoiles contraires, Mucha­chas, de Kathe­rine Pancol, et La vérité sur l’affaire Harry Quebert, de Joël Dicker) qui ont eu la cote ces derniers mois.

Et La tribune.fr de préci­ser que les sept auteurs les plus plébis­ci­tés pour leurs ouvrages en 2014 ont vendu plus de 4 millions d’exem­plaires sur un total de 13,3 millions de volumes pour l’ensemble des livres du Top 50.

Gala.fr